Precious Plastic


Micro usine de recyclage du plastique avec Precious Plastic.
Precious Plastic: projet de machines DIY pour upcycler les déchets plastiques du designer néerlandais Dave Hakkens. https://preciousplastic.com

Objectifs

1. Documenter et fabriquer un ensemble de machines pour le recyclage du plastique ;
2. Assurer la diffusion des plans en open source et proposer un accompagnement à la fabrication des machines, pour prototyper un essaimage sur le territoire de Saint Étienne Métropole.

Descriptif

Precious Plastic veut démocratiser le recyclage et la réutilisation du plastique. L’idée de base est de montrer comment faire des machines, simplement, et avec des matériaux économiques et faciles à trouver : un excellent tutoriel pour réussir son propre atelier de transformation du plastique.

Zoomacom va opérer en trois phases pour monter ce projet.

1. Recherche et développement

La documentation existe, en open source, mais en Anglais. Nous allons donc la traduire, pour les machines que nous allons fabriquer.

De plus, les machines ne sont pas simples à construire, ni même à assembler. Plusieurs pièces ne peuvent pas être réalisées au fablab, et devront être achetées.

Nous avons la chance de disposer d’un plasticien opérant déjà avec ces machines sur le territoire stéphanois. Nous allons donc travailler avec lui, si possible, sur cette phase comme les suivantes.

2. Construction des machines

A partir de la recherche effectuée en amont, nous allons fabriquer ou assembler les quatre machines constituant la mini usine de recyclage :
- un broyeur, pour transformer les plastiques en copeaux
- un extruder, pour faire du fil à impression 3D
- une presse à injecter, pour fabriquer des objets à partir de moules résine, aluminium ou bois
- un compresseur mécanique, pour fabriquer des objets de taille moyenne à partir de moules
Ces machines seront assemblées par les bénévoles du fablab, et les salariés de Zoomacom seront là pour animer les temps et assurer la gestion du projet.

Plus d'infos: Mon précieux plastique (blog Openfactory, 8 février 2022)

3. Fabrication d’objets, et communication externe

Une fois les machines construites, nous allons passer à une phase de fabrication d’objets. Il s’agit d’éprouver les capacités des machines, de les documenter, et de faire un maximum d’objets différents pour explorer les possibilités à disposition… en conditions réelles, pas uniquement en théorie.

De plus, les salariés et bénévoles de Zoomacom mettrons en place un réseau de collecte de plastique, afin de disposer de matières premières.

Nous mettrons ensuite place une diffusion du processus de fabrication de la mini usine pour :
- proposer à d’autres structures de Saint Étienne Métropole de construire leur mini usine de recyclage ;
- proposer l’utilisation des machines du fablab à des artisans, plasticiens, designers, entrepreneurs,… en collaboration avec le plasticien stéphanois.

Chacune des phases du projet sera menée en partenariat avec l’Université de Lyon pour examiner les possibilités d’utilisation de l’usine de recyclage par les entreprises du territoire touchées par les missions de la Fabrique de l’Innovation.

Bénéficiaires

Zoomacom mène un projet de mixité sociale dans le fablab Open Factory entre janvier et juillet 2021. Nous appliquerons les processus et les méthodologies identifiées au projet de mini usine de recyclage.

De plus, nous ferons la publicité du projet en amont pour inciter le plus de bénévoles différent·e·s du fablab, ou souhaitant adhérer à cette occasion, auprès de :
- les adhérent·e·s existant·e·s, au nombre de 200 ;
- les structures d’éducation populaire et de l’ESS de nos réseaux : 70 structures avec le CTC 42, 8 structures en fort partenariat avec la Fabrique de l’Innovation, notamment ;
- toute personne touchée sur les réseau sociaux ou avec les processus mis au point par Zoomacom dans la cadre de son projet de mixité sociale au fablab en amont du projet d’usine de recyclage.

Nous comptons sur les bénéficiaires suivant·e·s, par phase :
1. R&D : 10 bénévoles, égalité hommes-femmes, entre 20 et 70 ans environ, résidant à Saint Étienne Métropole
2. Construction : 20 bénévoles, égalité hommes-femmes, entre 20 et 70 ans environ, résidant à Saint Étienne Métropole
3. Fabrication d’objets et communication :
50 adhérent·e·s du fablab, égalité hommes-femmes, entre 20 et 70 ans environ, résidant à Saint Étienne Métropole
10 artisans de Saint Étienne Métropole
10 entrepreneurs, plasticiens et designers de Saint Étienne Métropole

Pour chacun des publics visés, les conditions d’accès au fablab seront les mêmes :
- adhésion personne physique : 12 € par an
- adhésion personne morale : 120 € par an

L’utilisation des machines entraînera une participation aux frais, que les bénévoles et salariés de Zoomacom fixeront ensemble, comme à notre habitude.

Territoire

Le projet s’adresse d’abord au territoire métropolitain : la mini usine de recyclage sera fabriquée et installée au fablab Open Factory, dans le bâtiment des Forges du Quartier Manufacture. Les personnes participant à la documentation et à la fabrication des machines, ainsi qu’à leur utilisation, seront donc nécessairement dans un périmètre proche.

Ensuite, si des structures ligériennes souhaitent un accompagnement à la réalisation de leur propre mini usine par Zoomacom, nous serons prêts à répondre à leurs attentes, et à les aider à trouver les financements possibles, comme à notre habitude.

Et comme la documentation que nous aurons réalisée sera disponible en open source, et pour une réplicabilité maximum, d’autres territoires francophones pourront s’en saisir, dans le monde entier.

Evaluation

- Documentation : exhaustivité, nombre de consultations, retours de la communauté Precious Plastic, facilité de fabrication des machines, réplication de mini usines sur le territoire métropolitain à moyen terme (3 ans) ;
- Machines : efficience de la fabrication, quantité d’objets produits, partenariats conclus avec des professionnels, et utilisation des machines par ces mêmes professionnels, la quantité de plastiques recyclés
- Participation : nombre de bénévoles investi·e·s dans les trois phases du projet, nombre d’heures passées par ces personnes sur le projet, nouvelles adhésions enregistrées pour l’utilisation des machines


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.