Regroupement Promeneurs du Net Jeunesse et Parentalité de fin d'année 2022.

Date : 06.12.22
Organisation : Delphine Duriaux pour Zoomacom
Animation : Delphine et Aiden pour Zoomacom
Intervenant extérieur : Christophe Doré Fréquence Écoles 


Tour de table des PDN présents et deux mots sur leurs pratiques numériques


image 1671039914662.jpg (1.8MB)

    • Jennifer Poncet PDN J ANEF Loire vient juste d'etre formé


  • Moussa DRAME PDN J CS Le Babet vient juste d'etre formé


  • Léo Bernard PDN J- FJEP La Métare coordo enfance jeunesse 12 - 25 est présent sur Insta Snapchat


  • Nabil IDIR PDN J - coordo jeunes 13 - 25 Facebook Insta TikTok - ses besoins : création de contenus rapide et efficace


  • Magalie Muzelle PDN J 11-17 jeunes que sur les vacances - garder du lien, et intervenir dans les collèges (faire connaitre le dispositif, est contacté par des jeunes qui ont des problèmes d'ordre de la vie perso. Ses besoins : faire des interventions dans les etablissements scolaires


  • Gregory Brault PDN J 11 - 15 présent sur Insta FB Snapchat 


  • Simon Dreuilhe PDN J - projet vidéo (AAP matos) création d'un journal. Les réseaux servent pour lien avec les jeunes. Les collègues commencent à valoriser le dispositif, et sont moins méfiants face au numérique. Objectifs : accompagner les jeunes à sortir de leurs bulles de filtres. 


  • Lucile Laborey PDN J : 11 - 18 ans extra scolaires et projets (séjours, solidarité internationale) 

  • Usage des réseaux sociaux (dans le cadre de projets, les plus grands étaient sur FB (18-25ans +). Manque de temps pour être derrière son écran pour faire de la veille. Les jeunes sont hyper connectés, difficultés sur les réseaux sociaux a l’extérieur du cs qui reviennent aux CS par la suite. Mise en place de règles autours des usages numériques au sein du CS pour remédier à l'hyper connexion des jeunes en interne. 

  • Laetitia Charrier PDN P : parents qui sont dans la victimisation, sont dans le flicage, comment traiter la surveillance des parents. Au café des parents dès le matin il y a les notifications sur les infos anxiogènes. Comment accompagner les parents pour les aider a prendre conscience de l'impact des médias et de l'information en boucle. En tant que PDN parentalité publie mais cible pas assez ses contenus. A du mal car pas de retours direct des parents. Réfléchie à mettre en place une soirée sur les médias sociaux ? 

  • Damien Bouterra - PDN J quasi uniquement interpersonnelle Messenger Insta - formateur le vrai du faux dans les établissements scolaires, et les professionnels. Les RS n'ont rien changé c'est l'information et les fonctionnements médiatiques. Il y a une population qui est confrontée a une masse de connaissances qui ne sont pas identifiées ou valorisées. 


  • Maurine Montcoudiol PDN J, mediation numerique et info jeunesse et PDN depuis 1an1/2. Croisement des publics rencontrés dans les classes des établissements scolaires. Des jeunes n'ont connu du centre prennent contact directement via Instagram suite aux interventions dans les collèges.


  • Lydie Latin PDN J- uniquement des collégiens. FB par obligation,Snapchat et Insta en priorité car connaissance et pratique de ces réseaux. 


  • Manon Blachon PDN J - 3-10 11 ans et ... problème d'accueil car manque de salariés, création de projets. (PDN depuis 2019-2020). Deux interventions marquantes (au collège avec Delphine - Bons Usages et avec Damien de l'APIJ), Projet : usages du smartphone, utilisation réglementé en réflexion, FB Insta TikTok . Rentrée depuis sept et n'a pas repris les usages des RS. RS temps d'échange avec les parents,


  • Emilie Malafosse PDN J  InfoJeunes Roanne : utilisation des RS FB, Messenger pour les plus vieux, groupes projets sur Snapchat et Instagram - suite à la demande des 5 colleges et lycées locaux (cyberharcèlement) + IME + utilise un photolangage generalise sur ce qui nous fait violence, 


  • Solène CRUZ PDN J  Mably, urbain et rural 11 à 45 ans. Seule depuis quelques temps. Les jeunes ont été ses professeurs FB Snapchat, Insta, TikTok  

Ressourcerie  Temps d'animation par Christophe Doré


image 1671039914677.jpg (1.1MB)


1. Points sur le numérique et les idées véhiculées 


  • "les fake news" supposent qu'il y a des "vraies news". On sait qu'une information reflète toujours un point de vue.

  • "les jeunes sont sur leurs smartphones" : ça ne veut rien dire, qu'est-ce qu'iels y font ? 

"les jeux-vidéo sont un problème" : quelles sont les problématiques profondes au-delà ? Qu'est-ce que les parents, nés dans les années 80', faisaient eux après l'école ? Leurs besoins, leurs envies, leurs pratiques ? Décentrer sa réflexion sur l'outil mais sur les usages et problématiques qui les dépassent.

  • "cyberharcèlement", les campagnes sont anxiogènes, l'image de ce sujet renvoi à une notion dangereuse. Il est nécessaire de faire baisser la pression les parents, les sortir de la victimisation et infantilisation de leurs enfants, le contrôle et la surveillance de l'activité de leur enfant. Il faut définir les caractéristiques du harcèlement, dont les insultes en sont distinctes. Le harcèlement n'est pas nouveau, l'outil est simplement différent et aujourd'hui et il y a des traces écrites "les paroles s'envolent, les écrits restent". Les réalités statistiques prouvent que la société n'est pas plus dangereuse voire plus sûre. La solutions n'est pas "cyber" mais dans la vraie vie, Exemple : dans le bureau du CPE.

  • "Il n'y a que des mauvaises nouvelles" : Les informations reflètent un choix face à des mauvaises nouvelles. Exemple : journal des bonnes nouvelles du parti communiste soviétique qui ne reflète pas la réalité qui vit la population.

NB : L'information en continue n'a pas pour objectif d'être regardée en continue !

  • Lorsqu'on comprend le fonctionnement d'un réseau social on peut parler de tout réseau social. Pour communiquer avec les jeunes, il faut s'y plonger, mais pour expliquer à quelqu'un "pourquoi les jeunes sont sur Tik Tok", il n'y a pas besoin de l'utiliser pour savoir expliquer ce que sont les médias sociaux.


2. Tour de table des pratiques

Présentation des personnes présentes et leurs problématiques concrètes

3. Présentation de la Boussole "META" 

Autonomisation : faire poser des questions au public et les laisser trouver la réponse (pas répondre aux questions)  Les usages médiatiques des jeunes, possible d'avoir grille de questionnement d'axes d'anayse META : 
- Médiatique : les questions standards
- Economique : qui finance ? qui gagne de l'argent ? qui paye quoi ? (argent n'est pas flou, contrairement aux influences et aux rapports de pouvoir), etc.
- Technologie : Comment fonctionne l'outil (téléphone, réseaux sociaux...) ? Comprendre que les données sont stockées. Différence entre wifi et 4G, etc. Infrastructure technologique. Exemple : le trajet du snap, il n'y a pas besoin de dire qu'envoyer des photos intimes "c'est pas bien", simplement leur montrer que ce n'est pas un MMS magique de proximité qui s'auto-détruit, mais avec antennes, réseau et serveur. On n'arrive pas en faisant la morale, mais les faits et conséquences et laisser le choix ensuite.
- Algorithme : Les bulles de filtres. Exemple : les gilets jaunes qui ne voyaient que les postes qui allaient dans leur sens, et toute personne qui n'étaient pas dans cette bulle validaient les opinions opposés.
- Sociologie : (retirée mais pertinente!)

Conférences parentalité : les parents arrivent avec "un problème face aux écrans", pourtant, lorsque l'on demande comment ça se passe à l'école, avec eux, si l'enfant fait du sport, a des amis, mange bien, etc. Lorsque tout va bien, les parents s'inquiètent alors que tous les plans vont bien. 
La posture n'est pas que bienveillante, mais un outil qui permet d'expliquer aux parents et contrer la prévention anxiogène qui fait culpabiliser les parents.

Damien soulève la question de la parentalité, dans un couple avec enfant, où sont les pères ? 
"Généralités de terrain : Les mères ont plus peur, les pères ne demandent pas d'aide car ce serait admettre qu'ils ont tord, les hommes se surestiment et les femmes se sous-estiment", il faudrait donc faire monter en compétence un groupe de femmes plutôt que se battre à avoir des groupes mixtes qui est un problème sociétal. 
Proposer des ateliers : "questions de genre", "Déconstruire la place de l'homme et de la femme dans notre société", 

Fonctionnement des médias : on en parle + ne veut pas dire qu'il y a + de faits, contrairement aux croyances 

Addictions à des usages (ex : jeux vidéo) n'est détectée qu'à partir du jeune adulte. Addiction = maladie, traitée par les médecins et la solution est la médication. Plutôt qu'addiction, on peut parler de consommation abusive ou escessive.

4. presentation de REZO (Bons Usages) nouvelle version

Les infrastructures d'internet (réseaux, serveur...) et comment il est financé. Le modèle économique permet d'expliquer les intentions, les influences, etc. Ce n'est pas magiquement gratuit.

  • Distinguer navigateur et moteur de recherche : permet de savoir à qui ont fournit nos données et permet de personnaliser selon ses préférences, un outil numérique se paramètre.

Pourquoi la confusion est fréquence : métonymie numérique, on ouvre un navigateur et la page d'accueil est un moteur de recherche. 
L'approche de clarifier la nomenclature numérique permet de rendre le·a jeune plus compétent et peut faire le·a malin·igne auprès de ses potes, donc vous devenez une personne ressource vers qui revenir !
Le navigateur sert à traduire les donnée qu'il reçoit, Exemple : voiture.
Le moteur de recherche sert à chercher, Exemple : GPS.

  • L'identité numérique.

  • Les modèles économiques : on paye rien mais les médias sociaux sont onéreux (infrastrucure, réseau, PDG multimilionaires...) et les marques financent. Les consommateurs financent les entreprises.

"Instagram est gratuit parce que les iPhones coûtent 1400 balles."

  • Les modèles de gratuité.

  • Les scénarii de problématiques du quotidien en sous-groupes qui proposent deux solutions, immédiates et long terme.


  • Témoignage de deux promeneuses du net du CS de Surry Le Comtal [...] un parent a mis sur écoute son enfant entrant en 6e. C'est illégal, pourtant est sûrement persuadée d'être le parent de l'année ! et recommande à d'autres parents de le faire...

La pression sociale pousse à offrir un smartphone à un enfant. Cela rassure le parent mais ne sécurise pas l'enfant et au contraire lui pose problème, Exemple : développe la paranoïa, pas de confiance en soi ou les autres, le traitement des données sans EMI, etc.

  • Facilité du numérique = perte d'autonomie et de souveraineté.

Exemple : lecture des médias sur les outils tactiles, pas de compréhension sur les logiciels qui prennent les photos et vidéos, et lisent les photos et lisent les vidéos.

5. Ludinet atelier CM2

idéal pour les CM2 et utiliser les outils pour 14-15ans en IME
C'est quoi ? Atelier Rezo (Bons Usages) adapté pour les plus jeunes 

Les médias des parents vs. les leurs : pas moins légitime. Exemple : pour parents c'est France 2 qui te parle, alors que Tik Tok c'est tout le monde qui parle à tout le monde. 

Durée : 1h15 à 1h30

6. Dataland 

fait partie d'un dispositif plus large "Quel dispositif ?> demander à Christophe ;-) 
Comment les données sont collectée puis quel est leur effet sur l'algorithme.

activités avec des gommettes / introduction à la data-visualisation
Permet de sortir des a priori que les usages sont homogènes, alors que ce n'est pas le cas. Exemple : Ton influenceur·euse préféré, sur 500 personnes, 350 personnes noms différents.
Le commun c'est se retrouver sur le même réseau social, mais les usages sont individuels.

Mis en commun avec le jeu de carte Tube Data (jouer le rôle de l'algorythme de suggestion de Youtube"
Exemple : YouTube propose des vidéos selon les # utilisés, et va propulser une vidéo qui ont déjà marché, et ne va pas propulser une vidéo qui a peu de vues pour la faire découvrir. 
Pertinent pour qui et pourquoi : pour la monétisation par YouTube .

Modèle économique avec l'exemple de O'Tacos.
Permet de voir le fonctionnement : choisir vs. subir

"Google est une regie publicitaire"
"On se plaint de l'algorithme, est-ce qu'il existe des alternatives ? Oui, mais faut payer. Beaucoup moins de prétendant d'un coup !". Un internet libre est un internet payant. Débat qui n'est plus numérique, mais sur le fonctionnement de la société capitaliste et la publicité et militantisme.

S'intéresser au fonctionnement du numérique = gagner en liberté, car permet de faire des choix.

Attention de l'évolution de Twitter : rachat par Musk et compte vérifié payant qui créer un nouveau modèle économique inquiétant + culture du clash 
D'après Damien, de plus en plus de jeunes l'utilisent

7. La ressourcerie

https://www.frequence-ecoles.org/concevoir-des-dispositifs?rq=ressourcerie
Permettre a des personnes de s'essayer à la Médiation Numérique / EMI 
Animations divisés en morceaux pour adapter son animation à ses contraintes.
Voir Zoomacom, centre de ressources en médiation numérique pour les contenus.

8. Conclusion

Le numérique n'est pas néfaste en soi, sauf s'il remplace une chose existante nécessaire.
C'est à dire que supprimer les écrans sans proposer une alternative pour compenser le problème initial (sport, socialisation, etc.), cela ne soulage pas l'enfant.



Après-midi

Cartographie des compétences PDN

Animé par Aiden Smith, conseiller numerique chez Zoomacom

L'après-midi quant à elle a laissé la place la Cartographie des Compétences des Promeneurs du Net

Ce premier exercice, mené par Aiden avec l'application Excalidraw, même si quelque peu fastidieux car lancé pour la première fois ce jour, a permis de démarrer un travail de référencement qui pourra se poursuivre en 2023 sur l'ensemble des professionnels du dispositif.

Les compétences référencées, sont celles que souhaitent mettre en avant les PDN, en particulier celles qu'iels souhaitent partager.  Ces compétences peuvent être Numérique ou non, en rapport avec leurs missions PdN ou non.

Avec cet exercice de référencement, la coordination des PDN de la Loire s'est donnée comme objectifs de faciliter
• la mise en place des partenariats (inter-structure)
• la réalisation de projets collaboratifs / locaux (inter-PdN )

exemple : Si un PDN souhaite élaborer un projet de Web-Radio, il pourra ainsi facilement identifier grâce à cette cartographie, les PDN possédant des compétences en la matière. Libre à lui ensuite de les contacter afin de définir ensemble un partenariat possible ou élaborer un contrat d'échange et réciprocité.

La méthodologie de cartographie utilisée ici a permis de faire émerger quatorze grandes thématiques dans lesquelles se sont identifiés volontairement les PDN présent.e.s, faisant apparaitre différents niveaux de compétence, allant de un à cinq pour déterminer un niveau débutant jusqu'à expert.
PDN Promeneurs du Net cartographie competences frequence ecoles regroupement