L'association "Keep on" NON À LA FATALITÉ

Avertissement : cette page présente une fiche projet réalisée par un·e Conseiller Numérique France Service en formation avec le pôle ressource en médiation numérique Zoomacom. Elle constitue une hypothèse de travail, une idée d'animation, qui n'a pas forcément été testée en conditions réelles.

Projet :
Comment utiliser l'imprimante 3D pour créer des prothèses pour des enfants handicapés moteur ?

Date :
Janvier 2022

Quoi ?
"keep on": une association qui dit non à la fatalité veut aider des enfants handicapés moteur vivant en Afrique d'aller à l'école, avec des prothèses imprimées 3D.
FabriceDjodjitechnicieninspecteortheseimprimee3D62016LomeTogo

Le contexte
L'ONU estime que le nombre total de personnes handicapées en Afrique est d'environ 80 millions. Avec la pauvreté et à des croyances infondées les handicapés dans les pays africains sont stigmatisés, et rejetés par les communautés dans lesquelles ils vivent. Leurs droits les plus élémentaires ne sont pas respectés : vivre dignement, aller au travail, aller à l’école.
Dans ces pays, seuls 5 à 15% des malades bénéficient d'un appareillage classique.
Pour pallier à ce manque. L'association "keep on" fidéle à sa devise "non à la Fatalité" a décidé d 'acheter une imprimante 3D et de former ses membres pour appareiller des enfants handicapés en Afrique.


Les objectifs pédagogiques
A l'issue de la formation, les membres de l'association "Keep on " seront capable de:
  • Recevoir des mesures 3D
  • Modeliser des mesures 3D
  • Transmettre des mesures 3D à une imprimante 3D
  • Fabriquer des prothèses 3D


Compétences psychosociales
  • Avoir confiance en soi.
  • Avoir le sourire.


Pour qui ?
les membres de l'association "Keep on". 5 personnes maximum.

Par qui ?
Moi: conseiller numérique France service.

Avec qui ?
le tiers-lieu

Où ?

Dans un tiers-lieu (matériel disponible)

Quand ?
2 jours par semaine, sur 1 mois.

Comment ?
En utilisant les méthodes démonstratives et de découvertre

La méthodologie
En méthode démonstrative, présenter les différentes phases qui composent la fabriquation de prothèses.

1.C’est quoi l'imprimante 3D.
2.Les applications qui accompagnent l'utilisation de l'imprimante 3D.(Thingiverse, Thinkercard, 3D Ultimaker Cura)
3.Les avantages de l'imprimante 3D.
En méthode active de découverte ou expérimentale, on passe à la pratique:
  • Modeliser les données
  • Imprimer des prothèses.

Les postes de dépenses
5 Postes imprimantes 3D : 300 euros adhésion annuelle
Café 10 euros

Evaluation
Avec une évaluation formative on évaluera a la fin de la formation les participants à modéliser et à fabriquer des prothèses pour des enfants.


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom/réseau MedNum42 est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.