Un total de 87 pages a été trouvé avec le mot clé OpenFactory.

Télécharger le fichier icons8arduino.svg Arduino Brain :


Le but de ce projet est de pouvoir prendre en main l'IDE Arduino et les cartes qui peuvent lui être associées dans le cadre d'une démarche d'apprentissage pédagogique.
Dans un premier temps on plantera un décors, en configurant notre ordinateur pour programmer les différentes cartes et découvrir les bases théoriques de la programmation sous Arduino. Dans un second temps, nous irons prendre en main la programmation de composants électroniques, avant de les combiner entre-eux pour réaliser des mini projets. Enfin dans un troisième temps, nous intégrerons l'apprentissage du développement web en créant une interface web ou des objets connectés.
Cette page permettra de présenter l'intégralité des ressources utilisées, permettant de monter en compétences sur la programmation sous Arduino, dans une démarche autodidacte.


Nous mettons également en place des ateliers dédiés à la programmation sous Arduino, vous retrouverez le descriptif des ateliers : ArduinoCamp
Ces ateliers sont à destination des groupes (écoles, collèges et lycées, centre de loisirs... et toute autre structure qui serait intéressée !)

Avant toute chose, un petit guide de démarrage pour présenter l'environnement Arduino.

Télécharger le fichier Arduino_IDE.png
  • Un IDE pour programmer : installation et configuration

    • ✔ Pour l'installer et le configurer sous Linux
    • ✔ Pour l'installer et le configurer sous Windows
    • ✔ Pour l'installer et le configurer sous Mac

A cet IDE, on peut intégrer de nouvelles fonctionnalités, en ajoutant des librairies ou bibliothèques permettant par exemple de travailler avec un capteur spécifique et de communiquer avec lui (on découvrira des exemples à travers les différents projets) ou bien encore de permettre la programmation graphique par bloc à la manière de scratch comme ci-dessous. Avant de découvrir comment on ajoute et on utilise une librairie,découvrons à quoi sert une librairie.

Télécharger le fichier ArduinoBoards.jpg
  • Découverte de la partie électronique :





  • Approfondir la programmation sous Arduino :


  • Niveau 2 : intégrer le web

  • Niveau 3 : Internet Of Things
  • Tutoriels et aide à la programmation par domaine d'activité :



  • La robotique :

  • La couture avec la série Lilypad :

  • Les projets multimedia :
  • Mes projets réalisés :

    • ✔ Un cadre à conte et à musique
    • ✔ Un chargeur USB solaire
    • ✔ Un jeu de réflexe
    • ✔ Un Ring Pong
      • ✔ Un lecteur MP3 (avec interface web)


Télécharger le fichier icons8arduino.svg Arduino Camp :

Page de présentation du catalogue d'atelier (en lien avec ArduinoBrain : page recensant l'intégralité des tutoriels classés par thématique et niveau de compétences)

Description et déroulé d'un atelier :
Animation d'atelier de prototypage avec Arduino

Objectifs pédagogiques d'un atelier :
- Découvrir les bases de la programmation sous Arduino
- Promouvoir la découverte et l'accès au FabLab et d'OpenFactory 42
- Apprendre l'utilisation d'outils numériques (imprimante 3D, découpeuse laser et vinyle
- Appréhender les enjeux des objets numériques dans le monde d'aujourd'hui et de demain
  • (Objets communicants ou connectés ? Alexa : une assistante réellement à mon service ? )
  • (Un Fab Lab c'est quoi ? on y fait quoi ?)
  • (Arduino et le monde de l'Open Source une fabrique à DIY)

Déroulé sur 3 séances de 3h30 : 30 minutes de sensibilisation aux enjeux sur le monde numerique + 3h00 d'atelier pour créer un jeu programmable sous Arduino

Public Ciblé : Primaire - Collège - Lycée - Atelier de mamy bricoleuse ou de papa couturier -

Propositions d'atelier :
  • ✔ Ring Pong -
  • ✔ Audio Guide : pour des ballades open et citoyenne
  • ✔ Plante à emoji
  • ✔ Air Hockey
  • ✔ Lecteur mp3

Tarifs (indicatif pour des groupes de 10 personnes avec le matériel électronique fournis et le bois fournis) :
  • ✔ Réalisation d'un produit en groupe 1 100 € (2*1/2j)
  • ✔ Réalisation d'un produit par membre du groupe 1 600 € (3*1/2j)


Atelier : à construire ensemble (description de la démarche inclus dans le prix)
  • ✔ Réalisation d'un produit par membre du groupe
  • ✔ Le choix du projet Arduino est établi en amont avec la structure ou les membre d'un groupe 1 800 €
  • ✔ 5*1/2j d'ateliers

Installer, découvrir et prendre en main Fusion 360



Installer Fusion 360

Dans le cadre de projet personnel non commerciaux vous pouvez obtenir une licence personnelle gratuite à Fusion 360 :

Avant de vous lancer, vous pouvez également suivre la présentation de ce logiciel et de son installation réalisée en vidéo par Heliox

Débuter avec Fusion

  • La chaîne Crea_Din 3D vous propose une playlist "Conception 3D". Elle est composée de 35 tutoriels en vidéos pour apprendre à modéliser des objets. La plupart sont des tutoriels pour les débutants ! Pour démarrer, choisissez la vidéo "Les bases sur Fusion"
  • La chaîne crazymakers vous propose une série de video en 28 épisodes pour apprendre à concevoir des pièces. L'épisode 1 : première pièce sans connaissance.

Apprentissage avancé avec Fusion


Fusion pour la CNC

Ressources Diverses

Projet de prototypage de l'exposition Guili Guili de l'Association Art'M


OpenFactory a collaboré avec l’association Art’M, adhérente du FabLab, pour les accompagner dans la réalisation de leur exposition sur le rire “Guili Guili”. Cet accompagnement a permis de concevoir ensemble le prototypage des manipulations suivantes:
  • Mémo’Rire
  • Rigolonanimo
  • Un pour tous Tous pour un rire

Lundi 10 février 2020 (matin) :
  • découverte du FabLab Openfactory et de ses équipements (fraiseuse, découpeuse laser et vinyle, imprimante 3d...)
  • découverte d'Inkscape (refaire la plaque et ses 2 trous en .dxf et .svg)
  • présentation de Tinkercad

Lundi 10 février 2020 (après-midi) :
  • conception via tinkercad du boitier plastique pour les peluches
  • conception via tinkercad du boitier plastique pour les balles
  • conception via inkscape du boitier bois pour les memo'rire

Voir aussi

Article L’exposition “Guili Guili” d’Art’M à la Rotonde (blog Openfactory, octobre 2020)
Page Portfolio Art'M Guili Gulli

La Cité Interdite

Cette page décrit les éléments de la quête "Cité Interdite" qui va servir durant les visites organisées pendant l'évènement A l'assaut de la Cité interdite en août 2021, et dont on peut se resservir telle quelle pour faire visiter le quartier Manufacture à tout moment.

Synopsys


Ouverture de la porte

*Histoire
*Processus ludique
  • Aller chercher une indication physique donnée par un PNJ
  • Appuyer sur le bon bouton de couleur (jaune, vert, bleu) pour débloquer l'entrée dans la Cité

Paramétrage de la connexion des boites

Pour connecter une boite à un PC, il faut que les deux soient sur le même WiFi puis il faut définir l'IP de la boite dans le code du mod (minetest/mods/nodemcu_control_quete/init.lua).
Pour cela, il faut changer la valeur de IP_ADDRESS à la ligne 8.
Exemple :
IP_ADDRESS = "192.168.1.39"

Family Connection 2021

Repoussé en octobre 2021 (initialement prévue les 22, 23/O4/2021? si reconfinement au printemps: le 05/11/2021)

Thème: numérique et écologie
Obj : sensibiliser à des usages responsables du numérique, acquisition de compétences scientifiques et techniques, être acteurs du projet

Agenda 2020-21

Accueil à OpenFactory :

Impression 3D et montage d'une imprimante

Le jeudi 22 octobre 2020, c'est l'espace jeune de Sorbiers qui est venu au Fab Lab avec un groupe de 8 jeunes accompagnés d'un animateur. Ils ont passé l'après-midi à Open Factory. Après avoir visité les locaux et découverts les machines, ils ont appris  à monter une imprimante 3D (la Ender 3 de la marque Creality), la calibrer et utiliser Cura.

Le vendredi 23 octobre 2020 nous avons accueilli l'espace jeunesse de La Talaudière. Ils sont venu à la journée au Fab Lab avec un groupe de 7 jeunes. Ils se sont répartis le matin :
  • 1 groupe de 3 pour monter une imprimante 3D Ender 3, apprendre à la calibrer et à la régler
  • 1 groupe de 4 pour réaliser le graphisme des stickers de leur borne d'arcade

L'après-midi, ils ont découvert la plateforme Thingiverse qui est présente une banque de fichiers à imprimer en open source. Ils ont également appris à utiliser Cura en découvrant les paramètres de bases pour préparer une image avant de lancer une impression (choix du filament, réglage de la température, forme et taux de remplissage....

Chaque groupe est reparti au sein de sa structure avec l'imprimante 3D qu'ils ont montée.

Photos sur Instagram pole_jeunesse_talaudiere
Projet Family Connection ! Aujourd’hui déco de la borne d’arcade et montage de l’imprimante 3D !



Formation des animateurs du Pôle Jeunes de Saint-Christo-en-Jarez

Le jeudi 19 avril 2021 nous avons accueilli un groupe de 2 animatrices et 5 animateurs pour découvrir le FabLab. Cela a été l’occasion de présenter le principe de l’impression 3D, le fonctionnement d’une imprimante et des logiciels utilisés. Nous avons par exemple abordé la question de l’impression 3D dans le but de personnaliser ou remplacer les pions d’un jeux de société.

Le Pôle Jeune de Saint-Christo-en-Jarez accueille au sein de sa structure un FabLab (imprimante 3D, découpeuse vinyle…). Il s’est construit au fil des ans en accompagnant les jeunes dans leurs projets. Cette année 2021, l’un de ceux-ci est de construire une fraiseuse CNC.
La structure a souhaité former son équipe à l’utilisation des machines dans une démarche de projet en structure d’animation.

Un compteur à abeilles pour l'Espace Jeunes de Sorbier

Le 23 juillet 2021, Michaël a accueilli au fablab l’animateur et un groupe de 4 jeunes (2 garcons, 2 filles) de l’Espace Jeunes de Sorbiers pour réaliser un compteur à abeilles.
FB - Espace Jeunes Sorbiers, 24 juillet
ACCUEIL LOISIRS 11/17 ANS
Vacances d'Été 😎☀️
Atelier Family Connection : Le numérique au service de l'environnement 💻🐝
Aujourd'hui une partie du groupe est parti au Fab Lab de Saint-Étienne pour fabriquer un compteur à abeilles pour ruches. Ce compteur, ensuite relié à un ordinateur, permettra à un apiculteur de suivre en temps réel la population de sa ruche et d'étudier les allers et venus des abeilles. 😍🐝

https://www.facebook.com/ejsorbiers/posts/4065212603592672

Formation à l'utilisation du logiciel Kryta sur tablettes graphiques

Le 30 septembre 2021: suite à une demande du collectif du projet Family Connection. Le centre ressource Zoomacom a organisé une formation à l'utilisation du logiciel Kryta pour la création et l'utilisation de tablettes graphiques pour les membres du réseau de la médiation numérique de la Loire. L'idée c'est l'utilisation de tablettes graphiques dans des ateliers d'Art Numérique avec des enfants.
La formation a été animée par Dylan Preynat, médiateur numérique au Cyberespace de Rive de Gier. Y ont participé: les animateur·trices des structures jeunesses de St-Christo-en-Jarez, La Talaudière, St-Jean-Bonnefonds, Sorbiers et Rive-de-Gier, et Zoomacom.
Voir AnimationsArtNumTabGraph

Projets en collaboration avec OpenFactory

Arduino : programmation & IOT (Internet Of Things)

  • HerbBox Jardin aromatique d'intérieur >> HerbBox2.0

À l'Accueil Jeunes de St-Jean Bonnefonds : les mercredis après-midi (13h-16h30) 27 janvier et 3 février 2021 - 5 garçons et 2 filles : Maxime leur a expliqué les capteurs, leur fonction, fabrication de la boîte. Puis montage de l'electronique et branchement Arduino... Découverte au FabLab vers l'animateur (février).

Découpeuse laser

  • Graffiti végétal

Communication des différents partenaires

FB - Pole Jeunes St Christo, 19 février
Vélo shaker - Chargeur de tel - et autres bidouilles !
https://www.facebook.com/polejeunes.stchristo/posts/4365650183464618

Instagram - pole_jeunesse_talaudiere, 17 février
Numérique, lego programmation & initiation soudure
https://www.instagram.com/p/CLYcy5Lr_--/

Documentation sur ce wiki

(généré automatiquement à partir des pages portant le tag "FamilyConnection")


Family Connection est un projet intercommunal des communes de Saint-Jean-Bonnefonds, La Talaudière, Saint-Christo-en-Jarez et Sorbiers, accompagnées par Zoomacom, centre de ressources en médiation numérique du Département de la Loire. Le but est d’associer les jeunes à différents ateliers autour du numérique pendant les différentes vacances. Chaque commune, par le biais de son service jeunesse a travaillé sur différents thèmes. Le rendu final, proposé par les adolescents, a été proposé au public le samedi 18 mai 2019 au Pôle Festif de la Talaudière. Toute l’équipe de Zoomacom était bien entendu mobilisée sur l’événement.

Article “Faire pour comprendre et transmettre : les ateliers de Family Connection“ (Zoomacom)

Article “En mai 2019 on a fait ça“ (Zoomacom)
Micro usine de recyclage du plastique avec Precious Plastic.

Precious Plastic: projet de machines DIY pour upcycler les déchets plastiques du designer néerlandais Dave Hakkens. https://preciousplastic.com

Objectifs

1. Documenter et fabriquer un ensemble de machines pour le recyclage du plastique ;
2. Assurer la diffusion des plans en open source et proposer un accompagnement à la fabrication des machines, pour prototyper un essaimage sur le territoire de Saint Étienne Métropole.

Descriptif

Precious Plastic veut démocratiser le recyclage et la réutilisation du plastique. L’idée de base est de montrer comment faire des machines, simplement, et avec des matériaux économiques et faciles à trouver : un excellent tutoriel pour réussir son propre atelier de transformation du plastique.

Zoomacom va opérer en trois phases pour monter ce projet.

1. Recherche et développement

La documentation existe, en open source, mais en Anglais. Nous allons donc la traduire, pour les machines que nous allons fabriquer.

De plus, les machines ne sont pas simples à construire, ni même à assembler. Plusieurs pièces ne peuvent pas être réalisées au fablab, et devront être achetées.

Nous avons la chance de disposer d’un plasticien opérant déjà avec ces machines sur le territoire stéphanois. Nous allons donc travailler avec lui, si possible, sur cette phase comme les suivantes.

2. Construction des machines

A partir de la recherche effectuée en amont, nous allons fabriquer ou assembler les quatre machines constituant la mini usine de recyclage :
- un broyeur, pour transformer les plastiques en copeaux
- un extruder, pour faire du fil à impression 3D
- une presse à injecter, pour fabriquer des objets à partir de moules aluminium ou bois
- un compresseur mécanique, pour fabriquer des objets de taille moyenne à partir de moules
Ces machines seront assemblées par les bénévoles du fablab, et les salariés de Zoomacom seront là pour animer les temps et assurer la gestion du projet.

3. Fabrication d’objets, et communication externe

Une fois les machines construites, nous allons passer à une phase de fabrication d’objets. Il s’agit d’éprouver les capacités des machines, de les documenter, et de faire un maximum d’objets différents pour explorer les possibilités à disposition… en conditions réelles, pas uniquement en théorie.

De plus, les salariés et bénévoles de Zoomacom mettrons en place un réseau de collecte de plastique, afin de disposer de matières premières.

Nous mettrons ensuite place une diffusion du processus de fabrication de la mini usine pour :
- proposer à d’autres structures de Saint Étienne Métropole de construire leur mini usine de recyclage ;
- proposer l’utilisation des machines du fablab à des artisans, plasticiens, designers, entrepreneurs,… en collaboration avec le plasticien stéphanois.

Chacune des phases du projet sera menée en partenariat avec l’Université de Lyon pour examiner les possibilités d’utilisation de l’usine de recyclage par les entreprises du territoire touchées par les missions de la Fabrique de l’Innovation.

Bénéficiaires

Zoomacom mène un projet de mixité sociale dans le fablab Open Factory entre janvier et juillet 2021. Nous appliquerons les processus et les méthodologies identifiées au projet de mini usine de recyclage.

De plus, nous ferons la publicité du projet en amont pour inciter le plus de bénévoles différent·e·s du fablab, ou souhaitant adhérer à cette occasion, auprès de :
- les adhérent·e·s existant·e·s, au nombre de 200 ;
- les structures d’éducation populaire et de l’ESS de nos réseaux : 70 structures avec le CTC 42, 8 structures en fort partenariat avec la Fabrique de l’Innovation, notamment ;
- toute personne touchée sur les réseau sociaux ou avec les processus mis au point par Zoomacom dans la cadre de son projet de mixité sociale au fablab en amont du projet d’usine de recyclage.

Nous comptons sur les bénéficiaires suivant·e·s, par phase :
1. R&D : 10 bénévoles, égalité hommes-femmes, entre 20 et 70 ans environ, résidant à Saint Étienne Métropole
2. Construction : 20 bénévoles, égalité hommes-femmes, entre 20 et 70 ans environ, résidant à Saint Étienne Métropole
3. Fabrication d’objets et communication :
50 adhérent·e·s du fablab, égalité hommes-femmes, entre 20 et 70 ans environ, résidant à Saint Étienne Métropole
10 artisans de Saint Étienne Métropole
10 entrepreneurs, plasticiens et designers de Saint Étienne Métropole

Pour chacun des publics visés, les conditions d’accès au fablab seront les mêmes :
- adhésion personne physique : 12 € par an
- adhésion personne morale : 120 € par an

L’utilisation des machines entraînera une participation aux frais, que les bénévoles et salariés de Zoomacom fixeront ensemble, comme à notre habitude.

Territoire

Le projet s’adresse d’abord au territoire métropolitain : la mini usine de recyclage sera fabriquée et installée au fablab Open Factory, dans le bâtiment des Forges du Quartier Manufacture. Les personnes participant à la documentation et à la fabrication des machines, ainsi qu’à leur utilisation, seront donc nécessairement dans un périmètre proche.

Ensuite, si des structures ligériennes souhaitent un accompagnement à la réalisation de leur propre mini usine par Zoomacom, nous serons prêts à répondre à leurs attentes, et à les aider à trouver les financements possibles, comme à notre habitude.

Et comme la documentation que nous aurons réalisée sera disponible en open source, et pour une réplicabilité maximum, d’autres territoires francophones pourront s’en saisir, dans le monde entier.

Evaluation

- Documentation : exhaustivité, nombre de consultations, retours de la communauté Precious Plastic, facilité de fabrication des machines, réplication de mini usines sur le territoire métropolitain à moyen terme (3 ans) ;
- Machines : efficience de la fabrication, quantité d’objets produits, partenariats conclus avec des professionnels, et utilisation des machines par ces mêmes professionnels, la quantité de plastiques recyclés
- Participation : nombre de bénévoles investi·e·s dans les trois phases du projet, nombre d’heures passées par ces personnes sur le projet, nouvelles adhésions enregistrées pour l’utilisation des machines
image Banniere Openfactory Avec Zoomacom

Fonctionnement de l'imprimante / Découpe vinyle BN-20

La Roland VersaSTUDIO BN-20 est une imprimante à jet d’encre éco-solvant. La fonction intégrée d’impression et de découpe permet à la BN-20 d’imprimer un graphique sur un support adhésif ou thermo-transférable, puis d’en découper son contour pour des travaux totalement personnalisés.

Pour que la création de votre stickers soit simple et sans encombre, il convient de respecter plusieurs règle.
Il existe 2 cas de figure de base, soit vous créez de A à Z votre design, soit vous "pompez" allègrement une personne plus douée que vous (en oubliant pas de la mentionner au passage).

Création d'un design de A à Z

Pour cela, il vous faut télécharger Inkscape, vous trouverez le lien de téléchargment pour windows ici : https://inkscape.org/fr/release/1.0.1/windows/
Le lien pour Linux ici : https://inkscape.org/fr/release/1.0.1/gnulinux/ ou dans votre "store" logiciel linux.

Maintenant que inskape est installé, vous allez l'ouvrir et vous aidez du tutorial "Inkscape basique", le lien ici : https://inkscape.org/fr/doc/tutorials/basic/tutorial-basic.html
La prise en main d'un nouveau logiciel n'est pas facile, c'est en essayant, en testant, en vous trompant que vous arriverez à apprendre.
D'autres tutoriel pour continuer à progresser ici :
Création d'une pomme : https://www.youtube.com/watch?v=665n1JJQBwM

Autres Ressources

FabLab Carrefour Numérique : présentation et utilisation de la BN-20
Préparer les fichiers autocollants pour la découpeuse vinyle Roland BN-20

Création d'un design "pompé"

https://www.youtube.com/watch?v=0ld5-UzOGOU


Encres et réservoir de vidange

- Références des lames Roland BN-20 : https://www.rolanddg.fr/produits/impression/versastudio-bn-20-imprimante-compacte/accessoires
- Bac de récupération et éponges : https://botec-france.com/recherche?controller=search&s=bn-20



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
image Banniere Openfactory Avec Zoomacom

Jardin arômatique d'intérieur

Dans le cadre du projet Family Connection 2021, accompagné par le centre ressource Zoomacom, un groupe de jeunes de saint Jean Bonnefond a souhaité confectionner un jardin d'intérieur pour plantes aromatiques. Ils souhaitent qu'une carte Arduino gère le déclenchement automatique de l'arrosage et de la lumière de croissance des plantes.
Voici le projet Herb Box qu'ils ont voulu confectionner avec l'appui d'OpenFactory.
La première étape sera de réaliser un sytème d'arrosage automatique sans le site internet et l'API. Nous proposerons une alternative qui permet de réduire le cout de l'électronique et de simplifier la connexion via wifi en utilisant un nodeMCU plutot qu'une carte arduino et un ESP01 (pour lequel il faut un convertisseur de tension à 3,3V en plus).
Dans un second temps, si nous disposons de suffisament de temps, on essayera d'utiliser Thingspeak qui est une alternative à AWS Lambda d'Amazon pour pouvoir visualiser les données en ligne.
En effectuant un peu de veille sur les projets de jardin d'intérieur permettant de réaliser un arrosage automatique des plantes, j'ai découvert le projet ArduFarmBot2 (version francaise).
Pour réaliser le projet dans le cadre de Family Connection, nous allons faire au niveau de l'électronique un mixte entre ces deux projets. En gardant les meilleurs aspects de chaque projet (projet et outils open source, qualité des composants utilisés...).

image ArduFarmBot2_Block_Diagram.png (0.3MB)

Le matériel nécessaire


La programmation Arduino

Librairie à installer pour l'ecran OLED :

ACROBOTIC_SSD1306
et/ou
AI_ArduLib_SSD1306 via son fichier zip sur github
Penser à redémarrer l'IDE après l'ajout d'une librairie et de modifier l'include avec <ACROBOTIC_SSD1306.h> et non comme ecrit dans l'exemple "src/ACROBOTIC_SSD1306.h"

Librairie pour le DHT 11

le fichier github d'Adafruit pour les capteurs DHT/
Lors de l'installation de la librairier via l'IDE, DHT Adafruit, il faut répondre installer toutes les librairies.
Il faut egalement installer la librairie Adafruit Unified Sensor

Librairie pour DS18B20

Pour utiliser ce capteur vous devez installer ses deux librairies :
Vous trouverez le fichier zip de la librairie Onewire
Il faut ensuite installer la librairie Dallas Température

Librairie SimpleTimer

Avant de passer au test en mode Controle Local, penser à installer la librairie Simple Timer

Librairie Blynk

Si on veut utiliser l'application Blynk pour controler l'arrosage et visualiser les données à distances, il faut :
- télécharger l'application Blynk sur son smartphone
- installer les librairies Blynk dans son IDE Arduino
- Redémarrer l'IDE Arduino

Quelques Debugs

  • Resource trouvée sur Reddit pour ce débug
Quand j'ai voulu téléversé le code d'ArduFarmBot2 dans mon nodeMCU, j'ai eu une erreur de debug SSL (Exemple d'erreur : /home/mike/.arduino15/packages/esp8266/hardware/esp8266/2.7.4/libraries/ESP8266WiFi/src/CertStoreBearSSL.cpp: In static member function 'static const br_x509_trust_anchor* BearSSL::CertStore::findHashedTA(void*, void*, size_t)':
/home/mike/.arduino15/packages/esp8266/hardware/esp8266/2.7.4/libraries/ESP8266WiFi/src/CertStoreBearSSL.cpp:25:31: error: 'DEBUG_ESP_PORT' was not declared in this scope
  • #define DEBUG_BSSL(fmt, ...)
  • Pour la résoudre :
  • Outils> Débogage est défini sur "Désactivé". Pour résoudre ce problème, vous devez soit définir Outils> Port de débogage sur autre chose que "Désactivé", ou définir Outils> Niveau de débogage sur "Aucun". J'ai sélectionné aucun débug pour que cela fonctionne ! J'ai également testé l'autre et cela téléversait également mon code.

  • J'ai également eu des conflits avec des doublons dans mes librairies du coup le code ne pouvait pas utiliser certaines variables déclarées (j'ai retiré les librairies suivantes : "Adafruit Sensor Master", "DHT-sensor-library-master" et "ACROBOTIC_SSD1306")
  • Penser à modifier la valeur du capteur DHT dans stationDefines.h car j'utilises un DHT11 et dans l'exemple ils utilisent un DHT22

Les ressources utilisées



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Journée de Formation Badgeuse - Thymio - Primo





Déroulé robotique :
Actions Temps
Introduction & Matériel 15 min
Histoire du robot 15 min
Découverte du robot Primo + test 1h
Découverte du robot thymio + test 1h30
Découverte de la programmation du robot thymio via VPL 2h


Déroulé badgeuse :
Actions Temps
Introduction & Matériel 15 min
Création d’un visuel via Inkscape 1h
Création d’un badge personnalisé 30min



Fréquences écoles : le guide pédagogique Primo Cubetto, un guide complet avec des conseils d'utilisation, d'activités...
Plus d’infos et téléchargement du guide pédagogique
Le site Primo toys : Beaucoup d'activités disponibles, mais en anglais.
Plus d’infos et de vidéos
Le témoignage de Alexandra Lechêne :
Plus d’infos et téléchargement d'un atelier

Télécharger le logiciel "thymio suite" :
https://www.thymio.org/fr/telecharger-thymio-suite-redirection/

Fréquences écoles : le guide pédagogique Thymio, un guide complet avec des conseils d'utilisation, d'activités...Guide_Thymio_jour.pdf (7.6MB) (Fréquence Écoles)

La Ligue de l’Enseignement de la Loire propose un livret éducatif sur Thymio pour découvrir la robotique en s’amusant avec un mode d’emploi pour le robot et un parcours de 10 séances pédagogiques à mettre en place. Plus d’infos et téléchargement du livret éducatif (Ligue de l’Enseignement 42)

Formation en ligne: MOOC Le robot Thymio comme outil de découverte des sciences du numérique (FUN MOOC)
Ce cours s’adresse à toute personne qui veut maîtriser le robot Thymio, mais il a été pensé en premier lieu pour les enseignants de primaire et de secondaire désireux de découvrir cet outil et de l’utiliser en classe. Il permet d’acquérir les bases de l’informatique et de la robotique, en proposant des situations-problèmes adaptées, en fournissant également des pistes pédagogiques pour l’animation en classe. Accéder au MOOC

Les Langages de Programmation par blocs (sur ce wiki)

Quiz Robots, 9 - 12 ans, connaître l'histoire de la robotique et des machines
https://www.laressourcerie.cool/robots-algorithmes/quiz-robot

La page Thymio de ce wiki, avec de plus amples informations :
https://zoomacom.net/wiki/?Thymio
Le mode d'emploi : https://zoomacom.net/wiki/?CreationBadge
Idées d'animations : https://zoomacom.net/wiki/?St%C3%A9phanoisesremarquables
La fiche matériel de ce wiki, avec de plus amples informations :
https://zoomacom.net/wiki/?FicheMaterielleBadgeuseButtonMaker

Formation Arduino











Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Se former à Luban


Montage de la Snapmaker


2 ressources pour monter la Snapmaker (en plus du guide en anglais fourni avec la machine):

Monter le caisson de la Snapmaker
Présentation de la snapmaker Présentation du laser 10Watt

Utiliser Luban


Pour imprimer en 3D avec la Snapmaker


Pour fraiser avec la Snapmaker


Ressources :

Pour graver et découper avec la Snapmaker

Workflow du travail laser



Prepare Files



Generate G-code



Fix Material



Connect to Computer



Set Work Origin and Run Boundary



Transfer G-code to Machine and Start Engraving



Remove Finished Work



Utiliser le module laser avec la Snapmaker

Ressources


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Formation Makey Makey




image mm_presentation.jpg (1.6MB)
Les éléments d'un kit makey makey
Le kit se compose :
  • - d'une carte électronique
  • - de pinces crocodiles
  • - d'un cable USB

A 2 boutons près, on se retrouve avec une manette de NES
image manetteNES.jpeg (12.1kB)
Manette de jeux vidéos

On peut faire quoi avec un Makey Makey ?

Vidéo de présentation de Makey Makey ... Ca reste qu'une petite suggestion de ce qu'on peut faire avec un Makey Makey (Dans la partie des ressources vous trouverez quelques galeries de projets réalisés)

Comment installer le Makey Makey

Il suffit de brancher le cable USB à un ordinateur (parfois cela nécessite l'installation de pilotes)

Comment ça fonctionne un Makey Makey ?

Lorsque vous touchez l’objet en question, vous créez une connexion, et Makey Makey envoie un signal à l’ordinateur que celui-ci interprète comme un signal venant d’une touche de clavier standard ou de la souris. De ce fait, il vous est possible d’interagir avec votre ordinateur avec le ou les supports de votre choix.

Chaque touche de mon Makey Makey va fonctionner comme un interupteur (c'est comme pour mes touches de clavier) et cela va me permettre d'interagir avec un programme de mon ordinateur.
video interrupteur Faire le test avec soi-même ... Ok je fais la démo si les 5 Volts vous font peur !

Et donc pour chaque touche on va prendre un objet qui conduit le courant pour relier électriquement la touche que je souhaite sélectionner à la terre !
Cela donnera le résultat suivant


Le but étant de découvrir et comprendre le fonctionnement de scratch en lien avec le Makey Makey


En partant du projet Makey Makey Piano Remix créer un nouvel instrument de musique



Une fois que j'ai l'idée de ce que je veux réaliser comme projet, avant de se lancer dans scratch
  • Réaliser un schéma "électrique" permettant d'imaginer comment je vais connecter mon makey makey avec ses "boutons"
  • Réaliser un "algorithme" de mes fonctionnalités
  • "Coder" votre projet dans Scratch
  • Tester votre code avec le makey makey
  • Réaliser votre oeuvre







La valise contient 10 kits Makey Makey + papier aluminium + une manette de jeu de démo

Le matériel à prévoir :
  • Carton
  • Contreplaqué
  • Chute de bois
  • Fils électriques
  • Pâte à modeler
  • Papier aluminium
  • ...
  • Les outils :
  • Ciseaux et cutter
  • Pate a fixe
  • Colle
  • Scie (manuelle et électrique)
  • Perceuse (scie cloche)
  • ...





Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Fiche projet Exemple

(donner un titre a votre fiche projet)

Date

c'est la période sur laquelle va se dérouler votre projet (Vacances de printemps, année scolaire...)

Quoi ?

Un descriptif de ce que vous souhaitez réaliser
Préciser dans quel cadre vous allez faire votre activité en y décrivant rapidement les enjeux, le public, le ou les partenariats envisagés et l'intéret de votre projet

Les objectifs pédagogiques

Les objectifs peuvent être :
- Qualitatif
- Quantitatif

Ressources pour formuler des objectifs pédagogiques :

Compétences psychosociales

A travers la participation à une activité ou à un projet, le public va aussi développer des compétences psycho-sociales. Il est intéressant de nommer les compétences psycho sociales que vous souhaitez développer avec les personnes accueillies dans votre structure.

Ressources :
Estime de soi et compétences psycho sociales

Pour qui ?

A que public s'adresse cette activité
- Typologie
- Quantitatif

Par qui ?

Quelles est la structure qui porte le projet

Avec qui ?

  • Les partenaires : avec quelle(s) structure(s) vous envisagez de mettre en place ce projet
  • Les prestataires : avez vous besoin de prestataires pour la réalisation de ce projet

Où ?

- Lieux
- Fixes / Itinérants

Quand ?

Présenter un planning des différents temps d'activité envisagé en précisant le contenu pour chacune des séances

Comment ?

cette partie doit permettre de répondre à la question des moyens (humains, matériels, financier). C'est aussi ici que vous allez décrire le déroulé prévu de vos différents temps de travail (= planning)

Les méthodologies pédagogiques utilisées


Les postes de dépenses


Les critères d'évaluation


Ressources


Pour créer une nouvelle fiche projet

Dans l'URL de la page sur laquelle vous etes, vous pouvez créer une page en la renommant après le ? contenu dans l'URL. Exemple :
https://zoomacom.net/wiki/?TestWiki => https://zoomacom.net/wiki/?MaFicheProjet

Code à copier-coller pour créer une nouvelle page wiki

=====Fiche projet Exemple  =====

===Date===  


===Quoi ?===


===Les objectifs pédagogiques===


===Compétences psychosociales===

===Pour qui ?===


===Par qui ?===


===Avec qui ?===
 - Les partenaires :
 - Les prestataires : 

===Où ?===


===Quand ?===


===Comment ?===


=== Les méthodologies pédagogiques utilisées===

===Les postes de dépenses===

===Les critères d'évaluation===

===Ressources===


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
image Banniere Openfactory Avec Zoomacom

Puzzle box

(boîte à secrets, boîte mystère...)

Contexte

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2020 à Saint-Étienne, le FabLab OpenFactory propose une animation autour de la thématique , le samedi 19 et le dimanche 20 septembre 2020. (Note: les événements ont finalement été annulés "Dans un souci de santé publique et de sécurité sanitaire" lié à l'épidémie de covid-19.)
2 ateliers sont proposés :

Atelier Secrets de résistante

Atelier de fabrication de boites à secrets pour s’initier à la découpeuse laser, à partir de 12 ans.

Suivez les traces de Christine Mougeot (résistante ligérienne), qui fabriquait des meubles à caches secrètes pour sauver des vies pendant l’occupation allemande.
  • Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2021 dans le quartier Manufacture de Saint-Étienne, le centre ressource en médiation numérique Zoomacom propose un atelier permettant de découvrir le fonctionnement d’une découpeuse laser en réalisant un puzzle box (=boite a secret) illustrée par une photo gravée d’une résistante stéphanoise.
Photo gravée

Ressource pour les propositions d'animation

- travailler avec les meubles MOUGEOT pour reproduire le meuble utilisé par la résistance pendant la seconde Guerre Mondiale (voir le meuble dans le premier lien)
- proposer des puzzle box a réaliser :
1. La boîte à secret du FabLab carrefour numérique
2. Boite secrète du FabLab carrefour numérique
3. Boite japonaise en 6 mouvements du FabLab carrefour numérique
Retour d'expériences :
- bien penser à mettre toutes les barres (sinon elles tombent et sont brulées par les autres découpes)
- certaines pièces il y a 2 passages ??? peut etre prévoir de retravailler l'image / ou voir si un probleme de reglage
- attention de ne pas pousser les pièces gravées (fragile ca pourrait se détacher
Réglages :
- gravure : puiss max => 52% | puiss min=> 50% | vitesse=> 50mm/s
- découpe : puiss max => 85% | puiss min=> 80% | vitesse=> 25mm/s (18 si un seul passage)

4. La puzzle box unabox
5. La twin lock box
6. La boite à énigme secrète
7. Arduino puzzle box



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Formation Découpeuse Vinyle Cameo


Support de formation : Presentation_Decoupeuse_Vinyle_OpenFactory Le guide PDF à télécharger le guide pdf à télécharger

* Pour aller plus loin avec le logiciel silhouette et la Caméo :

Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
image Banniere Openfactory Avec Zoomacom

Installer, découvrir et prendre en main Cura

Ultimaker Cura (ou plus simplement Cura) est un logiciel libre de découpe (slicer en anglais) pour impression 3D fourni par la société Ultimaker. Il a été créé par David Braam qui a ensuite été employé par Ultimaker, une société de fabrication d'imprimantes 3D, pour maintenir le logiciel. Cura est disponible sous licence LGPLv3. Wikipedia

Installer Cura

Pour installer Cura sur :
- Installation sur Windows 10
- Installation sous Ubuntu
- Installation sur Mac

Prendre en main Cura


Peaufiner les paramètres de Cura

Une liste de vidéos permettant de peaufiner les réglages de Cura pour des réglages spécifiques : optimiser le temps d'impression, changer de filament, ajouter et optimiser ses supports...



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Projet scolaire : un abri pour une bille


(Par Yanis - en stage d'observation de 3e, du 30 janvier au 4 février 2023)
En 2020, j’ai voulu obtenir la meilleure note possible en arts plastiques pour un projet en 3D appelé un «abri pour une bille». Quand j’ai entendu «un abri», j’ai immédiatement pensé à une maison. J’ai donc décidé d’aller au FabLab pour modéliser et imprimer une maison au style futuriste avec un assemblage de deux couleur de PLA différentes (bois et bleu brillant), et un toit vitré.

image Capture.png (0.3MB)

  • Grâce au FabLab j'ai pu pendant une journée : développer ma pensée créative et apprendre à résoudre des problèmes et tout ça pour seulement quelques centimes d'euro.
Pour ce projet j'ai utilisé : une bille (évidemment), le logiciel gratuit Tinkercad pour la modélisation 3D, le logiciel Cura un slicer (pour convertir les fichiers .stl en .gcode), un poste informatique pour utiliser ces derniers et une Creality Ender 3 du FabLab pour imprimer tout ça.
A : Modélisation 3D au FabLab
1-Je vais au FabLab pour utiliser un poste informatique.
2-Je me crée/connecte à mon compte Tinkercad.
3-Je commence la modélisation de mon projet (Tuto : https://www.youtube.com/watch?v=gNpDZt7k1hs ).
4-Je lance Cura qui est un slicer pour convertir les fichiers .stl en .gcode (Tuto : Installer, découvrir et prendre en main Cura )
5-Ensuite, j'enregistre mon travail sur la carte adaptée à l'imprimante que je vais utiliser (pour moi une Creality Ender 3 du FabLab).

B : Impression 3D au FabLab
1-Je commence l'impression en insérant la carte.
2-Je vais dans le menu et je sélectionne le 4e menu "print from TF" et je sélectionne "rafraîchir(refresh)" à moins qu'il n'y ait écrit "pas de carte (no TF card)" dans ce cas-là, il faut choisir le 5e menu "init. la carte SD(init. la carte SD)" puis résélectionner le 4e.
3-Si ça ne fonctionne toujours pas, je vérifie que la carte soit correctement insérée.
4-L'impression alors lancée, il suffit que j'attende que la machine chauffe et que je vérifie que le début de l'impression soit correct.

Installer, découvrir et prendre en main Inkscape

Installer Inkscape

Pour installer Inskape sur :
- Installation sur Windows 10
- Installation sous Ubuntu 16.04
- Installation sur Mac

Il est également possible d'installer des extensions sur Inkscape en suivant ce tutoriel

Prendre en main les outils d'Inkscape

Pour prendre en main les différents outils utilisés dans ce logiciel (sélection, noeuds, loupe, formes, règle, texte....). Nous vous proposons de découvrir la playlist réalisé par Go Tuto sur Inkscape.

Inkscape dans les FabLabs

Dans les FabLabs, ce logiciel est souvent utilisé pour travailler avec les découpeuses laser et vinyl principalement.

Ressources d'auto-formation:

MOOC: Modéliser en 2D avec Inkscape (F.U.N.)

Sam Bricole a réalisé une playlist sur son utilisation d'Inkscape au FabLab. Vous trouverez des ressources pour importer, cloner, vectoriser une image, la marquetterie, réaliser des pochoirs...

Initiation à Inkscape en découvrant les images vectorielles et les fonctionnalités de base du logiciel.

Tutoriels pour la création et la mise en forme d'objet

- Arrondir les coins des formes
- Combiner des objets
- Faire des hachures
- Effet de pavage (repetition de motif)

Tutoriels pour concevoir ses pochoirs

Dans cette partie vous trouverez des tutoriels pour découvrir des conseils pour préparer ses images pour la decoupeuse laser :
- Créer des pochoirs avec du texte
- Vectoriser une image matricielle
- Faire un pochoir à partir d'une photo
- Faire des pochoirs multilayers
- Cadre en gravure plexi multicouche


Dans cette partie vous trouverez des vidéos pour réaliser quelques petits exercices :
- Dessiner un enrouleur de câble pour la decoupeuse laser
- Déformer un texte pour la découpe laser
- Créer des lunettes pour la découpe laser
- Tutoriel pour convertir une image en fichier dxf

Utiliser Inkscape pour le graphisme

- Pour apprendre à dessiner avec Inkscape découvrez les videos du blog le prof de TIM
- vous pouvez découvrir d'autres usages liés au dessin avec la playlist d'imppao (fond d'écran, effet de texte, détourer des images, les couleurs, créer ou modifier un flyer, un diagramme...)

Extensions Inkscape

InkCut

Installer InkCut pour Linux

Autres tutoriels

Enceintes WiFilles

Wi-Filles est un programme de sensibilisation des jeunes filles aux métiers et aux compétences du numérique. Les jeunes volontaires suivent des ateliers pendant plusieurs mois, les mercredis après-midi, et pendant les vacances scolaires, en partenariat avec de nombreux·euses professionnel·le·s du numérique. Plus d'infos: Avec la promo 2021 des Wi-Filles de la Loire (article sur le blog de Zoomacom)
Un des deux groupes, accompagné au FabLab par Zoomacom en 2021, a choisi de créer une enceinte mp3 (fichiers sur carte SD, pilotable en wifi depuis un smartphone).

Schéma du montage

Schéma du montage

Valeurs des composants :

  • Résistance : 220Ω
  • Condensateur : 1000µF
  • Haut parleur : 4Ω 3W

Matériel

Nom Description Quantité Prix unitaire Prix
Lolin NodeMCU v3 Microcontrolleur 1 7€ 7€
DFPlayer Mini Lecteur MP3 1 1€ 1€
Enceinte 4Ω 3W Sortie sonore 1 2€ 2€
Ampli Audio Amplification du signal sonore 1 0.5€ 0.5€
Connecteur micro USB Pour l'alimentation 1 0.2€ 0.2€
Chargeur de batterie Li-Ion Charge de la batterie du système 1 0.2€ 0.2€
Batterie Li-Ion 3.7V 18650 Alimentation nomade 1 2.5€ 2.5€
LED RGB Voyant lumineux 1 0.03€ 0.03€
Interrupeur Marche/Arret du système 1 0.75€ 0.75€
Convertisseur de tension 3.3V Alimentation des cartes électroniques 1 1€ 1€
Support batterie 18650 Support batterie 1 0.5€ 0.5€
Condensateur 1000µF Filtrage de l'alimentation 1 0.07€ 0.07€
Résistance 220Ω Protection de la LED 1 0.02€ 0.02€
Total 15.77€



Programme Arduino

Paramètrage de la carte :

- Ajouter la bibliothèque des cartes ESP8266 board dans Arduino IDE (http://arduino.esp8266.com/stable/package_esp8266com_index.json)
- Installer le paquet "esp8266 by ESP8266 Community" via le gestionnaire de cartes
- Utiliser la carte nommée "NodeMCU 1.0 (ESP-12E Module)" pendant l'envoi du code

Bibliothèque(s) à installer :

  • DFPlayerMini_Fast : Disponible dans le gestionnaire de bibliothèques Arduino ou ICI

Code :

#include <DFPlayerMini_Fast.h>
#include <ESP8266WiFi.h>
#include <SoftwareSerial.h>

#define SSID "EnceinteWiFille1"
#define PASSWD "wifilles"

DFPlayerMini_Fast mp3Player;
SoftwareSerial softSerial(D2,D3);
WiFiServer server(80);

#define Pin_R D7
#define Pin_G D6
#define Pin_B D5

int vol, song, R, G, B;

void setup() {
	// Init serial lines
	Serial.begin(115200);
	softSerial.begin(9600);
	delay(10);

	WiFi.mode(WIFI_AP);
	WiFi.softAP(SSID, PASSWD);

	// Print IP address
	Serial.print("IP address : ");
	Serial.println(WiFi.softAPIP());

	// Start web server
	server.begin();

	// Start mp3 player
	mp3Player.begin(softSerial);
	vol = mp3Player.currentVolume();
	song = mp3Player.currentSdTrack();

	R = 1023;
	G = 0;
	B = 1023;

	analogWrite(Pin_R, R);
	analogWrite(Pin_G, G);
	analogWrite(Pin_B, B);

}

void loop() {
	// Init connection with client
	WiFiClient client = server.available();
	if(!client) {
		return;
	}

	while(!client.available()) {
		delay(1);
	}

	// Read client request
	String req = client.readStringUntil('\r');

	// Flush output
	client.flush();

	String text = ""; // Return text
	if(req.indexOf("/volume") != -1) {
		uint8_t idx = req.indexOf("?vol=");
		vol = req.substring(idx+5).toInt();
		vol = map(vol, 0, 100, 0, 30);
		mp3Player.volume(vol);
	} else if(req.indexOf("/play") != -1) {
		mp3Player.resume();
	} else if(req.indexOf("/pause") != -1) {
		mp3Player.pause();
	} else if(req.indexOf("/next") != -1) {
		mp3Player.playNext();
	} else if(req.indexOf("/previous") != -1) {
		mp3Player.playPrevious();
	} else if(req.indexOf("/change") != -1) {
		uint8_t idx = req.indexOf("?song=");
		song = req.substring(idx+6).toInt();
		mp3Player.play(song);
	} else if(req.indexOf("/led") != -1) {
	    uint8_t idx = req.indexOf("?R=");
	    uint8_t idxFin = req.indexOf("&G=");
	    R = req.substring(idx+3, idxFin).toInt();

	    idx = idxFin;
	    idxFin = req.indexOf("&B=");
	    G = req.substring(idx+3, idxFin).toInt();

	    idx = idxFin;
	    B = req.substring(idx+3).toInt();

	    R = map(R, 100, 0, 0, 1023);
	    G = map(G, 100, 0, 0, 1023);
	    B = map(B, 100, 0, 0, 1023);

	    analogWrite(Pin_R, R);
	    analogWrite(Pin_G, G);
	    analogWrite(Pin_B, B);
	}

	// Flush output
	client.flush();

	// Generate HTML output
	String htmlPage = "HTTP/1.1 200 OK\r\n";
	htmlPage += "Content-Type: text/html\r\n";
	htmlPage += "\r\n";
	htmlPage += "<!DOCTYPE html>\r\n";
	htmlPage += "<html>\r\n";
	htmlPage += "    <head>\r\n";
	htmlPage += "        <meta charset=\"utf-8\" />\r\n";
	htmlPage += "        <title>Enceinte Wi-Fille</title>\r\n";
	htmlPage += "        <style type=\"text/css\">\r\n";
	htmlPage += "            body {\r\n";
	htmlPage += "              background-color: #c862b7;\r\n";
	htmlPage += "            }\r\n";
	htmlPage += "            svg {\r\n";
	htmlPage += "              border-radius: 20px;\r\n";
	htmlPage += "           }\r\n";
	htmlPage += "        </style>\r\n";
 	htmlPage += "   </head>\r\n";

	htmlPage += "    <body>\r\n";

	htmlPage += "<svg width=\"320\" height=\"118\" version=\"1.1\" viewBox=\"0 0 320 118\" xmlns=\"http://www.w3.org/2000/svg\" xmlns:cc=\"http://creativecommons.org/ns#\" xmlns:dc=\"http://purl.org/dc/elements/1.1/\" xmlns:rdf=\"http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#\">  <metadata>   <rdf:RDF>    <cc:Work rdf:about=\"\">     <dc:format>image/svg+xml</dc:format>     <dc:type rdf:resource=\"http://purl.org/dc/dcmitype/StillImage\"/>     <dc:title/>    </cc:Work>   </rdf:RDF>  </metadata>  <path d=\"m0 59v-59h320v118h-320zm169.72 53.423c9.4306-1.948 19.247-6.7898 25.909-12.78l5.0577-4.5473 45.406-0.2979c43.887-0.28793 45.557-0.36897 49.906-2.4221 6.0327-2.8476 10.799-7.7582 13.748-14.164 2.2926-4.9806 2.4145-6.1452 2.0934-20-0.32307-13.94-0.48502-14.957-3.09-19.388-1.512-2.572-4.4118-6.047-6.444-7.7221-7.2739-5.9957-8.2444-6.0995-57.235-6.1216l-44.572-0.020094-4.4084-4.4393c-2.4246-2.4416-7.421-6.0224-11.103-7.9572-20.944-11.006-46.616-7.8537-64.671 7.9405l-5.1398 4.4962h-44.411c-49.825 0-50.117 0.035437-58.072 7.0374-2.6181 2.3045-5.3152 5.9773-6.6245 9.0207-2.0157 4.6857-2.1805 6.4625-1.8894 20.371 0.31324 14.963 0.3737 15.327 3.3481 20.154 3.6638 5.9466 10.635 10.857 17.504 12.33 3.2034 0.68701 20.969 1.0864 48.329 1.0864h43.264l2.9371 3.1294c6.3215 6.7354 18.703 13.092 28.778 14.775 8.0268 1.3408 13.11 1.2263 21.38-0.48178zm-90.721-23.349c0-0.53382 1.0838-2.14 2.4085-3.5694 5.0877-5.4898 6.0233-9.0351 6.5985-25.004 0.46364-12.873 0.85177-15.589 2.7376-19.153 2.6923-5.0887 8.0945-9.6823 13.178-11.205 5.1669-1.548 181.84-1.6134 187.4-0.06931 4.8812 1.3554 11.471 7.2841 13.814 12.428 2.4581 5.3972 2.667 27.646 0.31261 33.282-1.97 4.7161-5.8422 8.8049-10.947 11.559l-4 2.1584-105.75 0.2721c-67.883 0.17467-105.75-0.075439-105.75-0.69848zm31-18.574v-5.5h19l2e-3 -7.5h-18.503l-0.615-8.5h21.115v-8.0521l-30.499 0.55209-0.27361 17.25-0.27362 17.25h10.047zm36-7v-12.5h-9v25h9zm133.92 11.524c6.9012-1.9793 10.487-8.2212 8.0717-14.052-1.2208-2.9472-6.5578-6.1743-12.488-7.5513-4.3308-1.0056-5.7963-2.3588-4.3899-4.0535 1.6689-2.0109 4.6604-1.6647 5.9178 0.68489 0.90994 1.7002 1.9022 2.0004 5.7852 1.75 4.0505-0.26118 4.6429-0.57377 4.3627-2.3022-0.58424-3.6046-4.627-6.6838-9.4957-7.2326-10.142-1.1432-16.68 2.4755-16.68 9.2326 0 4.7672 3.1591 7.8229 10.205 9.8712 6.5521 1.9048 8.6826 3.8543 6.753 6.1793-1.8258 2.2-6.2483 1.4274-7.4452-1.3006-0.81769-1.8638-1.776-2.25-5.5833-2.25-2.5279 0-4.8595 0.26326-5.1812 0.58501-0.92461 0.92461 1.1901 6.0493 3.2747 7.9358 3.342 3.0245 11.079 4.1708 16.894 2.503zm-95.106-3.7739-0.31037-3.75-15.5-0.58413v-24.916h-10v33h26.121zm33.19-0.25v-4h-14.938l-0.56156-24.5h-10l-0.54954 32.5h26.05zm35 0.5v-3.5h-17v-7h15v-6h-7.5c-7.3333 0-7.5-0.05556-7.5-2.5 0-2.4583 0.13333-2.5 8-2.5h8v-8.058l-26.5 0.55805-0.54954 32.5h28.05zm-108.58-25.107c2.2726-0.87207 1.9709-5.1144-0.45598-6.4132-4.0395-2.1619-8.9458 1.3138-6.9964 4.9563 1.096 2.0479 4.2868 2.6717 7.4524 1.4569zm-120.34 25.857c-1.7808-6.6649-7.0751-29.349-7.0751-30.314 0-0.51496 2.1884-0.93629 4.8631-0.93629h4.8631l2.8704 20.5 3.7258-20.596 9.1775 0.59641 3.9499 20 2.8238-20.5h4.8631c2.6747 0 4.8631 0.42454 4.8631 0.94342 0 0.51888-1.5676 7.3814-3.4837 15.25-1.916 7.8686-3.7246 15.319-4.0191 16.557-0.45511 1.9126-1.1972 2.25-4.949 2.25-4.9099 0-4.7104 0.29064-6.5188-9.5-2.0481-11.088-2.2655-11.542-3.0813-6.4359-0.40106 2.5103-1.2604 7.1228-1.9096 10.25l-1.1804 5.6859h-4.3906c-4.2287 0-4.4275-0.13821-5.3925-3.75zm39.925-8.75v-12.5h9v25h-9zm0.65499-17.329c-2.0662-2.2831-2.0858-3.5976-0.08356-5.5998 2.155-2.155 5.7566-1.9714 7.9054 0.40295 1.6732 1.8489 1.6816 2.1349 0.13194 4.5-1.964 2.9975-5.5847 3.3147-7.9538 0.69688z\" fill=\"#fcfcfc\"/>  <path d=\"m100.23 58.75 0.27361-17.25 30.5-0.55209v8.0521h-21.115l0.615 8.5h18.503l-1e-3 3.75-0.0019 3.75h-19v11h-10.047zm36.774 4.75v-12.5h9v25h-9zm131.21 11.516c-4.0567-0.96115-6.7743-3.3296-8.0634-7.0276-1.2556-3.6018-0.79233-3.9879 4.7839-3.9879 3.8073 0 4.7656 0.3862 5.5833 2.25 1.1968 2.728 5.6194 3.5005 7.4452 1.3006 1.9296-2.3251-0.20086-4.2746-6.753-6.1793-7.046-2.0483-10.205-5.104-10.205-9.8712 0-6.7571 6.5377-10.376 16.68-9.2326 4.8687 0.54877 8.9114 3.628 9.4957 7.2326 0.28016 1.7284-0.3122 2.041-4.3627 2.3022-3.883 0.25038-4.8752-0.04978-5.7852-1.75-1.2575-2.3496-4.2489-2.6958-5.9178-0.68489-1.4064 1.6947 0.0591 3.0479 4.3899 4.0535 9.5575 2.2191 14.403 7.1927 13.042 13.388-1.553 7.0707-10.273 10.591-20.333 8.2072zm-109.21-16.516v-16.5h10v24.916l15.5 0.58413 0.31037 3.75 0.31036 3.75h-26.121zm33.225 0.25 0.27477-16.25h10l0.56156 24.5h14.938v8h-26.05zm33 0 0.27477-16.25 26.5-0.55805v8.058h-8c-7.8667 0-8 0.04167-8 2.5 0 2.4444 0.16667 2.5 7.5 2.5h7.5v6h-15v7h17v7h-28.05zm-88.259-13.814c-1.9494-3.6425 2.957-7.1182 6.9964-4.9563 2.4269 1.2989 2.7286 5.5412 0.45598 6.4132-3.1656 1.2148-6.3564 0.59098-7.4524-1.4569z\" fill=\"#9fb747\"/>  <path d=\"m151 113.34c-10.6-1.6424-22.168-6.9883-29.62-13.689l-5.0487-4.5392-91.831-0.61211-5.7079-2.803c-5.9919-2.9424-10.763-7.9897-13.306-14.077-1.081-2.5872-1.4832-7.4472-1.4761-17.838 0.0088155-12.888 0.23954-14.776 2.3639-19.338 1.2948-2.7806 4.2679-6.6937 6.6068-8.6957 7.8301-6.7023 8.2288-6.7487 58.024-6.7487h44.649l4.8914-4.4908c20.621-18.932 54.349-19.239 74.595-0.67957l5.6402 5.1703h44.432c48.845 0 49.819 0.10413 57.095 6.1015 2.0322 1.6751 4.932 5.1501 6.444 7.7221 2.5938 4.4124 2.7685 5.4868 3.095 19.031 0.40389 16.757-0.63904 20.783-7.2518 27.992-8.0707 8.7986-6.8498 8.6117-58.51 8.9604l-45.416 0.30658-4.9392 4.4408c-11.267 10.13-30.356 16.013-44.729 13.786zm139.5-24.444c5.5089-1.3872 12.21-7.0453 14.615-12.34 2.6571-5.8498 2.6705-28.237 0.0205-34.056-2.3427-5.1438-8.9323-11.072-13.814-12.428-5.3055-1.4733-182.34-1.4733-187.64 0-4.688 1.3018-10.843 6.7061-13.326 11.701-1.4586 2.9338-1.9675 6.9175-2.392 18.727-0.45727 12.721-0.86394 15.618-2.6769 19.067-1.1758 2.2368-2.8702 4.6748-3.7654 5.4178-0.89523 0.74297-2.0689 2.1754-2.6083 3.1831-0.94777 1.7709 2.5061 1.8322 103.11 1.8322 72.617 0 105.42-0.33382 108.48-1.104zm-255.53-18.146c0.62214-2.8875 1.3991-7.1879 1.7265-9.5564 0.78681-5.6912 1.7256-4.3186 3.2875 4.8064 1.7438 10.188 1.6207 10 6.5601 10 3.2493 0 4.4587-0.43544 4.8602-1.75 0.94742-3.1012 7.6002-31.418 7.6002-32.35 0-0.49526-2.25-0.90046-5-0.90046-4.0791 0-5.0078 0.32232-5.0424 1.75-0.02331 0.9625-0.60572 5.5566-1.2942 10.209l-1.2519 8.459-3.7463-20.418h-9.3304l-3.7463 20.418-1.2519-8.459c-0.68853-4.6525-1.2709-9.2465-1.2942-10.209-0.03457-1.4277-0.96328-1.75-5.0424-1.75-2.9032 0-5 0.45139-5 1.0764 0 1.0194 6.6907 30.02 7.5381 32.674 0.24042 0.75285 2.1684 1.25 4.8477 1.25h4.4485zm38.035-7.25v-12.5h-9v25h9zm-0.56486-17.428c3.3884-3.7442-0.44315-8.0394-5.9407-6.6596-5.0433 1.2658-3.3334 8.588 2.0055 8.588 1.2045 0 2.9753-0.86775 3.9351-1.9283z\" fill=\"#88307a\"/> </svg>";

	htmlPage += "	    <h1>Choix de musique</h1>\r\n";
	htmlPage += "	    <form method=\"get\" action=\"change\">\r\n";
	htmlPage += "		<input type=\"number\" min=\"1\" max=\"256\" value=\"" + String(song) + "\" name=\"song\"/>\r\n";
	htmlPage += "		<input type=\"submit\" value=\"Jouer\" />\r\n";
	htmlPage += "	    </form>\r\n";

	htmlPage += "	    <h1>Reglage du volume</h1>\r\n";
	htmlPage += "	    <form method=\"get\" action=\"volume\">\r\n";
	htmlPage += "		    <input type=\"number\" min=\"0\" max=\"100\" value=\"" + String(map(vol, 0, 30, 0, 100)) + "\" name=\"vol\"/>\r\n";
	htmlPage += "		    <input type=\"submit\" value=\"Changer le volume\"/>\r\n";
	htmlPage += "	    </form>\r\n";

	htmlPage += "	    <h1>Gestion de la lecture</h1>\r\n";
	htmlPage += "	    <div style=\"display: flex;\">\r\n";
	htmlPage += "		<form action=\"previous\"><input type=\"submit\" value=\"Précédent\"/></form>\r\n";
	htmlPage += "		<form action=\"play\"><input type=\"submit\" value=\"Jouer\"/></form>\r\n";
	htmlPage += "		<form action=\"pause\"><input type=\"submit\" value=\"Stopper\"/></form>\r\n";
	htmlPage += "		<form action=\"next\"><input type=\"submit\" value=\"Suivant\"/></form>\r\n";
	htmlPage += "	    </div>\r\n";

	htmlPage += "      <h1>Couleur LED (Rouge, Vert, Bleu)</h1>\r\n";
	htmlPage += "     <form method=\"get\" action=\"led\">\r\n";
	htmlPage += "   <input type=\"number\" min=\"0\" max=\"100\" value=\"" + String(map(R, 1023, 0, 0, 100)) + "\" name=\"R\"/>\r\n";
	htmlPage += "   <input type=\"number\" min=\"0\" max=\"100\" value=\"" + String(map(G, 1023, 0, 0, 100)) + "\" name=\"G\"/>\r\n";
	htmlPage += "   <input type=\"number\" min=\"0\" max=\"100\" value=\"" + String(map(B, 1023, 0, 0, 100)) + "\" name=\"B\"/>\r\n";
	htmlPage += "   <input type=\"submit\" value=\"Changer\" />\r\n";
	htmlPage += "     </form>\r\n";

	htmlPage += "    </body>\r\n";
	htmlPage += "</html>\r\n";

	// Send html output to client
	client.println(htmlPage);
	delay(1);
}


Connexion à l'enceinte

1. Se connecter au WiFi de l'enceinte
Connexion au WiFi
Le nom du WiFi est EnceinteWiFilleX (où X est le numéro de l'enceinte)
Le mot de passe du WiFi est wifilles
(Si il y a un message indiquant qu'il n'y a pas d'accès internet, c'est normal, il faut lui dire de rester connecté)

2. Ouvrir un navigateur web (Firefox, Chrome ou autre)

3. Entrer l'URL 192.168.4.1 et charger la page
Page Web de controle

Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

HerbBox 2.0

image 20210507HerBox122302BLUE800pxsq.jpg (0.4MB)
HerbBox est un système automatique permettant de contrôler la temperature et l'humidité de 3 plantes.

Ce système utilise deux microcontrolleurs discutant ensemble, un Arduino Nano et un NodeMCU v3. (Cela est dû au fait que nous les avions en stock, cette solution était donc plus pratique pour nous que d'acheter un microcontrolleur plus gros).

Cette documentation est une traduction de celle disponible avec le code source du projet, elle fait par ailleurs référence au code du projet à plusieurs endroits. Code disponible ICI

Contexte

Dans le cadre du projet Family Connection 2021, accompagné par le centre ressource Zoomacom, un groupe de jeunes de saint Jean Bonnefond a souhaité confectionner un jardin d'intérieur pour plantes aromatiques. Ils souhaitent qu'une carte Arduino gère le déclenchement automatique de l'arrosage et de la lumière de croissance des plantes. La première version du projet est documentée ici: HerbBox

Schematiques

Diagramme de principe

image principleDiagram.png (0.5MB)

Schéma électronique

image schematics.png (0.2MB)

Liste du matériel


Nom Description Quantité Prix Unitaire Prix
Lolin NodeMCU v3 Microcontrolleur principal 1 7€ 7€
Arduino Nano Microcontrolleur secondaire 1 5€ 5€
Arduino relay shield Carte 4 relais 1 20€ 20€
DHT11 Capteur de temperature et d'humidité 1 3€ 3€
DS18B20 Capteur de temperature 3 4€ 12€
Capacitive moisture sensor v1.2 Capteur d'humidité du sol 3 3€ 9€
SSD1306 Ecran OLED 128x64 i2c 1 2€ 2€
Bouton poussoir Pour le contrôle manuel 3 1€ 3€
Résistance 220 Ω Pour le diviseur de tension 1 0.1€ 0.1€
Résistance 430 Ω Pour le diviseur de tension 1 0.1€ 0.1€
Résistance 4.7 kΩ Pour le bus OneWire 1 0.1€ 0.1€
Pompe 12V Pompe utilisée pour arroser les plantes 3 10€ 30€
Lampe 220V pour la pousse des plantes Lampe utilisée pour illuminer les plantes (Emet uniquement dans les spectres bleu et rouge) 1 5€ 5€
Total ~96€


Note : Les prix sont des approximations de ce que vous pouvez trouver facilement en ligne, vous pouvez trouver ces composants pour un prix plus faible ou plus élevé en fonction des fournisseurs. Ils sont seulement ici pour vous donner une idée du prix du projet.

Note 2 : L'Arduino relay shield peut être remplacé par une autre carte de relais ou 4 relais séparés ce qui coutera sans doute moins cher.

NodeMCU

Paramètrage de la carte

- Ajouter la bibliothèque des cartes ESP8266 board dans Arduino IDE (http://arduino.esp8266.com/stable/package_esp8266com_index.json)
- Installer le paquet "esp8266 by ESP8266 Community" via le gestionnaire de cartes
- Utiliser la carte nommée "NodeMCU 1.0 (ESP-12E Module)" pendant l'envoi du code

Bibliothèques arduino requises

- DallasTemperature (Version installable via Arduino IDE)
- OneWire (Version installable via Arduino IDE)
- SimpleTimer (Cette version particulière est nécessaire : https://github.com/schinken/SimpleTimer)

Capteurs / Actionneurs reliés à la carte

- 3x DS18B20
- 3x Capacitive Soil Moisture Sensor v1.2
- 4x Relais

Arduino Nano

Paramètrage de la carte

- Utiliser la carte nommée "Arduino Nano" pendant l'envoi du code

Bibliothèques arduino requises

- ACROBOTIC SSD1306 (Version installable via Arduino IDE)
- Blynk (Version installable via Arduino IDE)
- DHT sensor library (Version installable via Arduino IDE)
- SimpleTimer (Cette version particulière est nécessaire : https://github.com/schinken/SimpleTimer)

Capteurs / Actionneurs reliés à la carte

- DHT11
- 3x bouton poussoir
- Écran OLED SSD1306

Blynk

Nous utilisons une application nommée Blynk pour afficher les valeurs des capteurs sur un smartphone.

Configuration de l'application

Pour connecter le NodeMCU à l'application Blynk, vous devrez générer un token dans l'application et le copier dans la constante BLYNK_TOKEN dans le fichier src/NodeMCU/constants.h . Vous devrez également connecter le NodeMCU à une connection WiFi via les constantes WIFI_SSID (Nom du WiFi) et WIFI_PASSWD (Mot de passe du WiFi).

Interface exposée

Le NodeMCU envoie les valeurs à Blynk sur les lignes virtuelles suivantes :
- V10 : Température de l'air
- V11 : Humidité de l'air
- V12 : Température du sol de la plante 1
- V13 : Humidité du sol de la plante 1
- V14 : Temperature du sol de la plante 2
- V15 : Humidité du sol de la plante 2
- V16 : Température du sol de la plante 3
- V17 : Humidité du sol de la plante 3

Il contrôle également 4 LEDs pour refleter les états des relais :
- V0 : Pompe 1
- V1 : Pompe 2
- V2 : Pompe 3
- V3 : Lampe

Exemple de configuration

Voici comment nous avons configuré Blynk. En haut, nous avons deux "Value Display" affichant les valeurs des capteurs de l'air, au milieu, nous avons six "Value Display" pour afficher les valeurs des capteurs des plantes et en bas, nous avons 4 "LED" pour afficher les états des pompes et de la lampe.

image blynk.png (0.1MB)

Contrôle manuel

Écran

L'écran OLED est utilisé pour afficher les valeurs des capteurs des trois plantes.
L'écran à 4 états différents (éteins, plante 1, plante 2 et plante 3).
Dans chaque état "plante", vous trouverez les valeurs suivantes :
  • Numéro de la plante
  • Température de l'air (Commune à toutes les plantes)
  • Humidité de l'air (Commune à toutes les plantes)
  • Temperature du sol (Spécifique à chaque plante)
  • Humidité du sol (Spécifique à chaque plante)
  • État de la pompe (Spécifique à chaque plante)
  • État de la lampe (Commune à chaque plante)

Bouttons

Le système comporte 3 boutons :
  • Bouton "capteurs" (Pin D6) : Utilisé pour changer l'état de l'écran (éteins -> plante 1 -> plante 2 -> plante 3 -> éteins -> ...)
  • Bouton "pompe" (Pin D4) : Change l'état de la pompe de la plante courante
  • Bouton "lampe" (Pin D5) : Change l'état de la lampe

Paramètres de contrôle automatique

Tout les paramètres de contrôle automatique sont stockés dans le fichier src/NodeMCU/constants.h . Cela signifie que le programme du NodeMCU doit être réuploadé quand vous voulez faire des changements dans les paramètres.

Paramètres du sol

- PLANT1_DRY_SOIL: Valeur de l'humidité du sol en dessous de laquelle le sol est considéré sec. Valeur entre 0% et 100% (Défaut : 66).
- PLANT1_WET_SOIL: Valeur de l'humidité du sol au dessus de laquelle le sol est considéré humide. Valeur entre 0% et 100% (Défaut : 85).
- PLANT1_TIME_PUMP_ON: Durée pendant laquelle la pompe sera active pour arroser la plante si le sol est sec. Valeur en ms avec un L à la fin (Défaut : 15000L).

Pour les plantes 2 et 3, utilisez les paramètres avec un 2 ou un 3 à la place du 1.

Paramètres de l'air

- COLD_TEMP: Valeur de la temperature de l'air en dessous de laquelle l'air est considéré froid. Valeur en degré Celsius (Défaut : 12).
- HOT_TEMP: Valeur de la temperature de l'air au dessus de laquelle l'air est considéré chaud. Valeur en degré Celsius (Défaut : 22).
- TIME_LAMP_ON: Durée pendant laquelle la lampe sera active pour réchauffer les plantes si la température est froide. Valeur en ms avec un L à la fin (Défaut : 15000L).

Comment le construire

La manière la plus simple de construire le système est d'ajouter les différents composants un par un jusqu'à ce que tout soit connecté. Nous allons d'abord nous concentrer sur l'Arduino Nano puis sur le NodeMCU.
Chaque partie ajoute un nouveau composant mais même si les composants déjà placés n'apparaissent pas sur le dessin, vous n'avez pas besoin de les enlever.

Arduino Nano

DS18B20s

D'abord, connectez les trois capteurs et la résistance à l'Arduino Nano comme montré sur le dessin :

image DS18B20s.png (0.3MB)

Puis testez les capteurs avec le code présent dans le dossier src/Tests/ArduinoNano/DS18B20s et regardez les valeurs affichées sur le moniteur Série (Ctrl+Shift+M).
Vous devriez avoir quelque chose comme ça :

Sensor 1: 22.1 C
Sensor 2: 22.2 C
Sensor 3: 22.1 C


Capacitive Soil Moisture Sensors

D'abord, connectez les trois capteurs à l'Arduino Nano comme montré sur le dessin :

image SoilMoistureSensors.png (0.3MB)

Puis testez les capteurs avec le code présent dans le dossier src/Tests/ArduinoNano/SoilMoistureSensors et regardez les valeurs affichées sur le moniteur Série (Ctrl+Shift+M).
Vous devriez avoir quelque chose comme ça :

Sensor 1: 65.2%
Sensor 2: 65.3%
Sensor 3: 65.3%


Relays

D'abord, connectez les quatre relais à l'Arduino Nano comme montré sur le dessin :

image Relays.png (0.4MB)

Puis testez les relais avec le code présent dans le dossier src/Tests/ArduinoNano/Relays.
Les relais vont être alimentés un par un pendant une seconde puis attendre 2 secondes avant de recommencer.


NodeMCU

DHT11

D'abord, connectez le capteur au NodeMCU comme montré sur le dessin :

image DHT11.png (0.2MB)

Puis testez le capteur avec le code présent dans le dossier src/Tests/NodeMCU/DHT11 et regardez les valeurs affichées sur le moniteur Série (Ctrl+Shift+M).
Vous devriez avoir quelque chose comme ça :

Temperature : 22.1 C
Humidity : 65.1%


Push Buttons

D'abord, connectez les trois boutons au NodeMCU comme montré sur le dessin :

image PushButtons.png (0.2MB)

Puis testez les boutons avec le code présent dans le dossier src/Tests/NodeMCU/Buttons et regardez les valeurs affichées sur le moniteur Série (Ctrl+Shift+M) en appuyant dessus.
Vous devriez avoir quelque chose comme ça (en fonction des boutons appuyés):

Lamp button : 1
Pump button : 0
Sensors button : 1


SSD1306 OLED Display

D'abord, connectez l'écran au NodeMCU comme montré sur le dessin :

image OLED.png (0.2MB)

Puis testez les boutons avec le code présent dans le dossier src/Tests/NodeMCU/OLED et du texte devrait apparaitre à l'écran pendant 5s puis un nombre se mettra à jour rapidement.

Blynk

D'abord construisez l'interface de Blynk sur l'application comme expliqué plus haut puis envoyez le code présent dans le dossier src/Tests/NodeMCU/Blynk dans le NodeMCU (n'oubliez pas de mettre a jour les paramètres WiFi et Blynk au début du code) et vous devriez obtenir des values aléatoires dans l'application.


UART

Une fois que tout fonctionne correctement, envoyez le code principal dans chaque microcontrolleur (src/ArduinoNano et src/NodeMCU (n'oubliez pas les paramètres WiFi et Blynk dans constants.h)) et connectez les ensemble comme montré sur le dessin :

image UART.png (0.3MB)

Attention : Ne connectez pas de cable USB à l'Arduino Nano, tout est alimenté par le NodeMCU !

Quelques secondes après avoir alimenté le système complet, vous devriez obtenir les valeurs de tous les capteurs sur l'écran (appuyez sur le bouton "capteurs" pour naviguer dans les menus) et le système de contrôle automatique devrait démarrer également.

Code de test

Plusieurs fichiers de code sont disponibles dans le dossier src/Tests pour tester les différentes parties du système. Pour plus d'informations, voir les instructions de construction.

Code Source

Le code du projet est disponible ici : https://github.com/MaximeChretien/HerbBox2.0

Ressources utilisées



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

MOOC "Imprimer en 3D" - TP 2 - Eddie J

https://www.fun-mooc.fr/fr/cours/imprimer-en-3d/ - session de janvier à février 2022

L'objet imprimé
L'objet imprimé

Cette page documente une première expérience personnelle d'impression 3D, conduite après avoir suivi l'ensemble des leçons du "MOOC Imprimer en 3D".

TP 2 : IMPRIMER un objet en 3D (semaine 4)
Le TP de cette semaine va consister à imprimer un objet en 3D et vous devrez documenter la façon dont vous vous y êtes pris. C'est ce document qui sera évalué par vos pairs.

Objet, matériel et logiciel choisis pour l'impression


Objet (fichier .stl téléchargé depuis Thingiverse) : Repaired Dwarven Great Horn, par Ashley : https://www.thingiverse.com/thing:2449432
(dérivé de l’original Delving Decor: Dwarven Great Horn (28mm/Heroic scale), par Arian Croft: https://www.thingiverse.com/thing:2155794 )
Machine : Creality CR-10S PRO équipée d’une buse de 0,4 mm
Trancheur : Ultimaker Cura 4.11.0, utilisée avec O.S Linux Kubuntu 20.04.

(dans un fablab)

Note : Au sein de la communauté de hobbyistes pratiquant les "jeux de figurines", l'utilisation des imprimantes 3D s'est développée ces dernières années. Les figurines y sont plutôt imprimées avec des imprimantes à stéréolithographie (SLA), pour un rendu le plus fin et le plus propre possible.
Ce type de pièce, un élément de décor pour jeu, peut, selon le niveau d'exigence des hobbyistes, être imprimé selon la même technique ou bien avec celle de dépôt de fil plastique (FDM).

Capture d'écran de la pièce à imprimer affichée dans le trancheur CURA
Capture d'écran de la pièce à imprimer affichée dans le trancheur CURA

Paramètres d'impressions

J'ai choisi ici volontairement d'utiliser le procédé FDM, avec du filament PLA, et des réglages relativement standards. En particulier de laisser la hauteur des couches à 0,2 mm bien que j'aurais pu aller jusqu'à 0,12 mm pour un meilleur rendu (avec un temps d'impression estimé approchant les 10 heures...).
J'ai également réduit le remplissage par défaut, sur les conseils du fabmanager, à 10% seulement.

Si le trancheur a bien signalé quelques petites zones pouvant nécessiter des supports, l'expérience du fabmanager a confirmé mon avis que je pouvais essayer de m'en passer. Ce qui avait aussi motivé mon choix de cette pièce en particulier. (je me réserve la question des supports, comme sujet en soi, pour des expériences ultérieures).

Caractéristiques choisies pour l’impression :
  • Épaisseur des couches : 0,2 mm
  • Taux de remplissage : 10.0
  • Température d’extrusion : 200.0
  • Température du lit : 50.0
  • Utilisation de supports : Non
  • Type de matériau choisi pour le filament : PLA

Objet imprimé

Au final après 4h50 d’impression : une pièce de 26 g. Coût au tarif actuel en cours au fablab (0,10 euro/g 0.05€/g de PLA) : 2,60 1,30 euros.

Le rendu est, selon mes standards personnels, tout à fait satisfaisant pour l'utilisation à laquelle il serait destiné. L'impression s'est fort bien passée de supports.

L'objet sur le plateau à la fin de l'impression
L'objet sur le plateau à la fin de l'impression

Problèmes rencontrés lors de l’impression

Pas de problème particulier sur CETTE impression. Il m'a fallu changer deux bandes abîmées du ruban adhésif bleu recouvrant le plateau avant de la lancer. Ce qui fut l'occasion bienvenue de pratiquer aussi cet aspect bien réel de l'impression 3D en fablab.

(Note : outre l'impression en elle même, et malgré un accès privilégié au fablab, j'ai tenu à appliquer la procédure de réservation en ligne d'une machine sur un créneau horaire, que doivent suivre les adhérents, pour me rendre compte de l'expérience qu'ils en ont. Rien à signaler de ce côté là.)

En revanche les deux premiers tests lancés avant sur une autre machine (une Creality Ender-3) ont rapidement avorté à cause semble-t-il d'un défaut de paramètres du plateau/lit d'impression.

Deuxième essai sur une Ender 3 au plateau mal réglé
Deuxième essai sur une Ender 3 au plateau mal réglé

Si l'incident m'a donné l'occasion de devoir régler moi-même le paramétrage du plateau (sous la supervision d'un autre usager plus compétent), ça n'a pas été suffisant pour régler le problème, confirmé par d'autres tentatives d'impression par d'autres usagers sur la même machine (problème résolu ultérieurement par l'équipe du fablab)

J'ai préféré essayer une autre machine, disponible et de meilleure qualité. À noter que les deux machines ne sont pas dans la même gamme de prix à l'achat, ce qui reflète aussi leurs qualités d'ensemble.

Retours de Michaël:
(...) plutôt lié au plateau en lui-même, qui est voilé (et que le fabmanager doit changer) et qui ne permet pas de faire un niveau correct entre les 4 points extérieurs et le centre

"Défauts" d'impression

En terme de réels défauts seules quelques petites liaisons entre des couches de plastique sont à signaler.

image DGH20220201_150952.jpg (1.2MB)

image DGH20220201_151017.jpg (1.2MB)

Les deux autres "défauts" sont plutôt à attribuer aux paramètres d'impression choisis et sont cohérents avec le niveau de détail qu'on pouvait attendre, compte tenu de la méthode adoptée (impression FDM), du matériau et des réglages :

Les formes arrondies situées "en haut" comportent des lacunes :
image DGH20220201_151038.jpg (1.1MB)

Les glyphes les plus petits, en particulier situés "vers le haut" ne sont pas très bien rendus :
image DGH20220201_154055.jpg (1.0MB)

Ces phénomènes ne sont probablement pas anormaux et sont d'ailleurs évoqués dans le contenu du cours dans MOOC Imprimer en 3D > Semaine 3 "Du trancheur à la machine > Trancher avec Slic3r" dans la section consacrée à l'épaisseur (variable) des couches.

Et si c'était à refaire?

Le résulat, pour l'utilisation prévue, me convient en l'état... ceci étant, il me paraît indispensable à l'avenir de me pencher sur l'impression de couches d'épaisseur variable pour palier aux lacunes sur les arrondis (voir MOOC Imprimer en 3D > Semaine 3 "Du trancheur à la machine > Trancher avec Cura")

Retours de Michaël:
Pour tes défauts d'impression, la hauteur de couche peut améliorer cela. Mais il y a aussi le paramètre suivant: "Nombre de ligne de la paroi" par défaut il est réglé a 2, je le mets plutôt à 3 ou a 4 (surtout pour les arrondis car sinon on observe le vide du remplissage).
Il y a aussi le paramètre de rétractation qui peut avoir son impact.

Quoi qu'il en soit, la pièce sera recouverte d'une ou plusieurs couche de gesso blanc (qui servira à reboucher par endroit certaines lacunes), puis peinte à la peinture acrylique.

La peinture

Pas évident à peindre la texture en 0.2 mm d'épaisseur de couches. Ça impose d'autres façon de faire par rapport à un support lisse (direction des coups de pinceau, dilution moindre de la peinture...).
Mais compte tenu de ce que la pièce est censée représenter, même si les couches ressortent (de près...), ça fonctionne plutôt bien quand même. :)

image DWarvenGreatHornPeinture.jpg (0.2MB)

image 20220220_165935_copy_1024x576.jpg (0.1MB)

image 20220220_170432_copy_1024x576.jpg (0.1MB)

image 20220220_165620_copy_1024x768.jpg (0.2MB)

image 20220220_165738_copy_1024x768.jpg (0.2MB)

image 20220220_170133_copy_1024x576.jpg (0.1MB)

BentoGhost, jeu de massacre


Ce tuto concerne la fabrication du troisième étage d'une Bentolux dans le cadre de la formation FabNumAura dispensée par l'EMSE (école des Mines de Saint-Etienne).

Le centre ressource Zoomacom, via ses activités FabLab Openfactory, et l'École des Mines de Saint-Étienne se sont associés pour proposer une formation, gratuite pour les demandeur d'empoi, à la fabrication numérique (Imprimante 3D, Découpeuse laser, Arduino, Découpeuse vinyle...). Cette formation est proposée depuis quelques années via des MOOC par l'IMT Atlantique de Rennes. Pour les publics les plus éloignés ils ont développé un projet qui permet de suivre cette formation en combinant les apprentissages à distance et ceux en présentiels.
La région Auvergne Rhône Alpes apporte son soutien financier à cette initiative pour la déployer à la fois sur Lyon et sur Saint-Étienne en collaboration avec un FabLab à destination du grand public.
Cette formation s'est déroule de février à juin 2022.

La réalisation de ce projet nous a permis de mettre en oeuvre les notions apprises à distance dans les MOOC de l'IMT Atlantitique mais aussi en présentiel au Fablab de l'EMSE et le Fablab OpenFactory du quartier créatif Manufacture-Plaine Achille de Saint-Etienne.

Les MOOC suivis :

Avant de commencer la formation, je m'étais fabriqué un stand de tir pour airsoft dans mon vide sanitaire avec un système me permettant de relever les cibles tombées à l'aide d'une corde d'un peu moins de 10 mètres.
Dès que nous avons abordé Arduino dans la formation je me suis dit.... Bon, mon système à corde fonctionne mais ce serait beaucoup plus fun de remonter automatiquement les cibles et pourquoi pas de se créer en plus des séquences de jeu différentes.
Cette envie est restée dans un coin de ma tête jusqu'au jour où nous devions réfléchir au projet "fil rouge" caractérisé par la création du troisième étages de notre Bentolux.
Nous devions créer des binômes pour la réalisation de cette étage libre...
Lors d'une pause café avec mes camarades de formation, je leur partage l'idée d'un troisième étage "stand de tir". Renaud me dit, si tu veux on le fait ensemble.
A ce moment là de la formation, je ne connaissais pas encore tout le monde et je ne savais pas que Renaud est un adepte de GN (jeu de rôle grandeur nature).
Pour ses parties de Shadowrun, il utilise des Nerf qu'il customise (entre autres accessoires) avec sa team.
Autant dire que la perspective de dégommer des cibles au Nerf n'était pas pour lui déplaire.
C'est ainsi que commença la créative et rocambolesque collaboration de deux quadras adulescents à la chevelure fantomatique.

Afin d'optimiser le temps qui nous était imparti (;-)), nous nous sommes répartis les différentes tâches ainsi:
Renaud
  • Création du "gros oeuvre" sur Inkscape (box entourant les deux premiers étages de la Bentolux).
  • Création des fantômes sur Inkscape (cibles+ceux en plexi des faces de la box).
  • Découpe laser de la box, du deuxième étage et des cibles fantômes en contreplaqué.
  • Découpe laser des fantômes en plexi vert incrusté sur les faces avant et latérales de la box.
  • Assemblage et collage de la box et du deuxième étage de la Bentolux.
  • Collage des fantômes en plexi dans les trous des faces de la box.
  • Rédaction de toutes les étapes de la doc du Wikifab.
Mayak
  • Création d'une maquette pour se représenter le mécanisme des cibles avec le système de relevage.
  • Création sur Inkscape des pièces constitutives au mécanisme des cibles et celui du remonte-cible actionné par le servomoteur.
  • Assemblage, collage, perçage et ajustement de toutes les pièces avec les microrupteurs et servomoteur.
  • Création dans fusion 360 du bouton du potar (imprimé, installé, mais que nous n'utiliserons finalement pas dans notre version de base actuelle)
  • Montage et câblage des composants électroniques sur la box et l'arduino.
  • Prise de vues (photos et vidéos) pour illustrer la doc du Wikifab.
Pour ce qui est du code, nous y avons travaillé ensemble. Pour cette version de base, nous avons dû revoir à la baisse nos ambitions par manque de temps, mais nous comptons faire évoluer cette box que ce soit en termes de séquences/modes de jeu ou en nombre de modules additionnels de cibles.

  • Panneau de CP peuplier 3mm (plus épais pour la plateforme serait mieux)
  • Panneau de Plexiglass vert
  • 1 tige fileté de 6mm
  • des écrous et rondelles de 6mm

  • Scie à métaux
  • Pince, serre-joint
  • Equerre,règle, crayon...patience et minutie
  • Perceuse à colone (ou perceuse...)
  • Fer à souder
  • Clé plate de 6mm (deux c'est mieux ou avec une pince à bec pour serrer les écrous entre eux)
  • Colle à bois
  • Colle à chaud (pistolet)
  • Colle forte Super Glue (pour les aimants)

  • 1 Arduino Uno
  • 1 breadboard
  • des fils électriques (beaucoup)
  • 5 leds
  • 5 résistances 220 kΩ
  • 1 servomoteur
  • 3 microrupteurs
  • 1 potar (sera utilisé dans la V2)
La doc du projet sur Wikifab

Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Precious Plastic - Shredder Pro (En cours)


Cette machine permet de broyer des matières plastiques afin d'en faire des copeaux utilisable dans les machines du projet Precious Plastic.

Elle est basée sur le modèle du Shredder Pro de Precious Plastic.

Contexte

Ce projet a été réalisé dans le cadre de l'alternance de Maxime, un étudiant en Licence pro Automatisme, Réseau et Informatique Industrielle, au sein du centre ressource Zoomacom en 2021/2022.

Utilisation du shredder

Sécurité

Cette machine est un broyeur de plastique, il faut donc faire attention à ce que l'on met dedans. Le système n'est pas prévu pour broyer d'autres matières que le plastique.
De plus, pour la sécurité de l'utilisateur, il ne faut pas mettre la main, le bras ou autre partie du corps dans le broyeur. C'est également pourquoi la machine se met en sécurité si le capot du broyeur est ouvert.

La machine est alimentée en 400V triphasé, il ne faut donc en aucun cas ouvrir l'armoire électrique pendant le fonctionnement de la machine.
Le panneau de commande est-lui alimenté en 24V afin de supprimer tout risque électrique sur cette partie de la machine.

Merci de mettre la machine hors tension (en coupant le sectionneur principal) une fois son utilisation terminée.

D'une manière générale, tout démontage de la machine est interdit, quelle soit en fonctionnement ou à l'arret.

Panneau de commande

Le panneau de commande est composé de 4 voyants et 3 boutons.

Les voyants :
  • Le voyant blanc indique que la machine est sous tension.
  • Le voyant rouge indique un défaut du relai thermique (surcharge du moteur).
  • Le voyant vert indique que le moteur est en marche dans le sens normal.
  • Le voyant orange indique que le moteur est en marche en sens inverse.

Les boutons :
  • Le bouton rouge force un arrêt de la machine, quelque soit l'état des autres boutons.
  • Le bouton vert enclenche la marche normale du moteur.
  • Le bouton orange active la rotation inverse du moteur si il est appuyé.

image photo1661866141.jpeg (0.1MB)

L'alimentation générale du système est contrôlée par un sectionneur placé sur le coté gauche du boîtié :

image photo16618661412.jpeg (67.7kB)

Système de pesée

Le système de pesée permet un suivi de la quantité de plastique broyée. Cela permet également de réaliser une estimation de la quantité de CO2 économisée.

Le système se compose de deux boutons, d'un capteur et d'un écran.

Une fois le bac posé sur le capteur, le bouton Tare permet de réaliser la tare du système.

Ensuite, une fois le bac rempli, le bouton Envoi permet d'initier un envoi de la valeur mesurée vers les serveurs de ThingsSpeak.

Si l'envoi échoue, soit a cause d'un manque de wifi, soit a cause d'un problème d'envoi, la valeur est enregistrée dans le système et sera envoyée à la prochaine tentative.

Lors d'un appui sur le bouton Envoi, le système envoi toutes les anciennes valeurs enregistrées qui n'ont pas pu être envoyées avant d'envoyer la valeur actuelle.

Un message d'erreur s'affiche quand on s'approche de la limite du capteur, c'est à dire aux environs de 45kg.

Liste du matériel

Nom Info Quantité
Lolin NodeMCU v3 Microcontrolleur 1
FX29K0-100A-0100-L Capteur de force (Mesure de poids) 1
SSD1306 Écran OLED 0.96" (128x64 px) 1
Résistance 10k Pull-Up I²C 2
Condensateur 100nF Filtre anti-rebonds 2
Bouton poussoir Gestion de l'interface 2

Schéma électronique

Schéma électronique

Code Source

Le code source du projet est disponible ici : SystemePesee.zip (5.4kB)

Construction du shredder

Attention : La construction d'une machine de ce type doit être réalisée par une personne ayant de bonnes compétences en électricité de puissance et en mécanique ainsi qu'ayant conscience du danger autant électrique que mécanique de ce type de machine !
Nom Quantité Lien
Bloc shredder pro precious plastic (en kit) 1 https://bazar.preciousplastic.com/machines/shredder-pro/shredder-pro-kits/shredder-pro-v4-kit
Moteur triphasé
4kW 18tr/min 2037Nm
1 https://www.technoindus.com/motoreducteurs-coaxiaux/motoreducteur-coaxial-ith143-i7943-o60-taille112-4poles-4kw-ie2-b14-h-225-fonte-3665948151879-34744.html
Accouplement flexible HRC230 1 https://shop.expert-distribution.com/accouplement-hrc-230-complet-type-hh-3020-challenge-c2x31961134
Moyeu amovible 45mm
(coté shredder)
1 https://shop.expert-distribution.com/moyeu-amovible-3020-045-c2x31963124
Moyeu amovible 60mm
(coté moteur)
1 https://shop.expert-distribution.com/moyeu-amovible-3020-060-c2x31963128

Nom Quantité Lien
Interrupteur sectionneur VCD01 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/vcd01/comm-e-stop-disconnect-3p-11a/dp/3381813
Bloc de contact de neutre VZ11 (pour sectionneur) 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/vz11/bloc-neutre-1no-690vac-ip20/dp/2579243
Bloc de contact additionnel VZ02 (pour sectionneur) 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/vz02/motor-accessories/dp/3438011
Porte fusible DF81 3 https://fr.farnell.com/schneider-electric/df81/support-fusible-cartouche-25a/dp/3409203
Cartouche fusible Type aM - 8,5x32 - 10A - 400V 1 https://www.leroymerlin.fr/marques/legrand/legrand-tableaux-electriques/cartouche-industrielle-cylindrique-type-am-8-5x32-10a-400v-sans-voyant-83938657.html
Contacteur LC1D09B7 2 https://fr.farnell.com/schneider-electric/lc1d09b7/contacteur-ca-4kw/dp/3622046
Connections contacteur partie 1 LAD9V6 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/lad9v6/contactors/dp/3438204
Connections contacteur partie 2 LAD9V5 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/lad9v5/contactors/dp/3438203
Verrouillage mécanique contacteur LAD9V2 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/lad9v2/verrou-mecanique-contacteur/dp/2579142
Contact auxilliaire contacteur LADN11P 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/ladn11p/contacts-block/dp/3406391
Relai thermique de surcharge LRD14 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/lrd14/relais-tripolaire/dp/3622666
Transformateur 400V-24V 4AM2642-5AN00-0EA0 1 https://fr.farnell.com/siemens/4am2642-5an00-0ea0/isolation-transformers/dp/3454882
Disjoncteur 1A GB2DB06 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/gb2db06/disjoncteur-thermomagnetique-2p/dp/3409212
Bouton arrêt d'urgence XB7ES542P 2 https://fr.farnell.com/schneider-electric/xb7es542p/commutateur-e-stop-spst-nc-0-6a/dp/3108711
Microswitchs SS-5GL13 10 https://fr.farnell.com/omron-electronic-components/ss-5gl13/commutateur-encliquetable-spdt/dp/1608303
Bouton vert XB5AA31 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/xb5aa31/btn-pouss-lumineux-indu-spst-no/dp/2614682
Bouton jaune XB5AA51 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/xb5aa51/bouton-poussoir-spst-no-6a-120vac/dp/2780559
Bouton rouge XB5AA42 1 https://fr.farnell.com/schneider-electric/xb5aa42/btn-pouss-lumineux-indu-spst-nc/dp/2614686
Voyant blanc RAD221B 1 https://fr.farnell.com/multicomp/rad221b/22mm-switches-led-pilot-white/dp/1719072
Voyant vert RAD223B 1 https://fr.farnell.com/multicomp/rad223b/22mm-switches-led-pilot-green/dp/1719076
Voyant jaune RAD225B 1 https://fr.farnell.com/multicomp/rad225b/22mm-switches-led-pilot-amber/dp/1719082
Voyant rouge RAD224B 1 https://fr.farnell.com/multicomp/rad224b/22mm-switches-led-pilot-red-24v/dp/1719079
Fiche électrique mâle 3 pôles + neutre + terre 1 https://www.leroymerlin.fr/produits/electricite-domotique/interrupteur-et-prise/fiche-electrique/fiche-electrique-male-3-poles-terre-20-a-legrand-54850551.html
Câble électrique
5 fils 1.5 mm²
20 mètres https://www.leroymerlin.fr/produits/electricite-domotique/rallonge-multiprise-enrouleur-et-cable-electrique/fil-et-cable-electrique-gaine-prefilee-et-cable-internet/fil-et-cable-electrique/cable-electrique-5-g-1-5-mm2-u1000r2v-a-coupe-noir-70809032.html
Fil électrique 1.5 mm² 5 mètres
5 coloris
https://www.leroymerlin.fr/produits/electricite-domotique/rallonge-multiprise-enrouleur-et-cable-electrique/fil-et-cable-electrique-gaine-prefilee-et-cable-internet/fil-et-cable-electrique/fil-electrique-1-5-mm2-h07vu-en-couronne-de-5m-rouge-70812322.html

Structure

Barres d'acier pour la table :
Longueur (mm) Largeur (mm) Hauteur (mm) Épaisseur (mm) Quantité
61 40 40 4 6
79 40 40 4 2
47 40 40 4 3
170 80 40 4 2
55 80 40 4 2
47 80 40 4 5
41 80 40 4 2
33.65 80 40 4 2

image precious_plastic_shredder_pro.png (39.1kB)
Cliquez ici pour télecharger le schéma électrique (PNG, PDF, QElectroTech)

Élements

ATU1 : Arrêt d'urgence
ATU2 : Arrêt d'urgence
F1 : Fusibles de protection (400V 10A aM)
F2 : Relai thermique (Réglage 8.7A)
F3 : Disjoncteur (2A)
F4 : Capteur d'ouverture capot (Des microswitchs en série tout autour du capot)
H1 : Voyant de mise sous tension (Blanc)
H2 : Voyant de défaut thermique (Rouge)
H3 : Voyant de marche (Vert)
H4 : Voyant de marche inversée (Jaune)
KM1 : Contacteur (Sens de rotation principal)
KM2 : Contacteur (Sens de rotation inverse)
M1 : Moteur triphasé
Q1 : Sectionneur
S1 : Bouton de marche (Vert)
S2 : Bouton arrêt prioritaire (Rouge)
S3 : Bouton de marche inversée (Orange)
T1 : Transformateur 400V/24V
Les boutons et les voyants sont placés sur la porte du boîtié :
image photo16618661413.jpeg (0.2MB)

Les composants sont dans le boîtié sauf les arrêts d'urgence (ATU1 & ATU2 | fils violets) et le capteur de fin de course (F4 | fils rouges) qui sortent en haut à gauche, près de l'entrée d'alimentation :
image photo16618661414.jpeg (0.2MB)

Le sectionneur est placé sur la gauche du boîtié :
image photo16618661415.jpeg (0.1MB)

Code couleur utilisé :
  • Terre : Jaune/Vert
  • Câble d'alimentation :
    • Phase 1 : Noir
    • Phase 2 : Orange
    • Phase 3 : Bleu
    • Neutre : Gris
  • Puissance :
    • Phase 1 : Orange
    • Phase 2 : Violet
    • Phase 3 : Bleu
    • Alimenation 24V : Rouge (Alimentation) et Noir (Retour)
  • Commande :
    • Arrêts d'ugence : Violet
    • Fin de course : Rouge
    • Voyants : Orange
    • Boutons : Bleu

TODO

Entretien du shredder

TODO




Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Precious Plastic - Presse à Injection


Cette machine permet d'injecter des matières plastiques dans des moules dans le cadre du projet Precious Plastic.

Gaël, en train de presser du plastique au fablab
Gaël, en train de presser du plastique au fablab lors du Meet & Fabrik du 17 juin 2022
Gaël, en train de presser du plastique au fablab lors du Meet & Fabrik du 17 juin 2022

C'est un modèle acheté en kit chez The Sustainable Design Studio.

Contexte

Ce projet a été réalisé dans le cadre de l'alternance de Maxime, un étudiant en Licence pro Automatisme, Réseau et Informatique Industrielle, au sein du centre ressource Zoomacom en 2021/2022.

Utilisation de la presse

Sécurité

Risque électrique

Comme toute machine, il y a une alimentation électrique et donc un risque d'électrisation.
Appliquer les mesures de protections électrique standards pour l'utilisation d'une machine.

Risque thermique

Le fût de la machine ainsi que le levier chauffent beaucoup lors du fonctionnement.
Il ne faut en aucun cas les toucher car cela conduirait à des brûlures graves.

Risque respiratoire

Certains plastiques produisent des fumées toxiques, il est donc impératif de se renseigner sur le plastique utilisé avec la presse.
Si le plastique est inconnu, il vaut mieux ne pas l'utiliser.
Le port d'un masque à gaz peut-être obligatoire pour certains plastiques.
Dans tout les cas, veiller à bien aérer le local lors du fonctionnement et si possible placer une aspiration proche du haut du fût.

Panneau de commande

Description

image panneau.png (1.6MB)



Leds :
- ALM1 :
- OUT : Sortie allumée
- ALM2 : Non utilisé
- AT : Non utilisé

Affichage :
- PV : Valeur mesurée
- SV : Valeur consigne

Boutons :
- Set : Définir la valeur
- ◀ : Controle de position
- ▼ : Réduire la valeur
- ▲ : Augmenter la valeur



Notice

image Notice.png (3.6MB)

Déroulé du fonctionnement

Démarrage

1. Allumer la machine et définir la température voulue.
2. S'assurer que le cric est collé à la buse pour eviter que le plastique coule.
3. Attendre au moins 15 minutes.
4. Mettre du plastique dans le fût.
5. Attendre 8 à 10 minutes que le plastique fonde.
6. Descendre le cric
7. Faire couler un peu de plastique pour déboucher la buse
8. Remonter le cric pour éviter que tout le plastique sorte
9. La machine est prête pour la production.

Production

1. La machine est chaude et prête pour l'utilisation des moules.
2. Remplir le fût avec du plastique si ce n'est pas déjà fait.
3. Appuyer le levier dans le fût.
4. Remonter le levier toutes les 5 à 10 minutes et ajouter du plastique.
5. Attendre au moins 10 minutes.
6. Descendre le cric.
7. Placer le moule et remonter le cric rapidement pour que le plastique ne coule pas.
8. Serrer le cric pour que le moule soit bien maintenu.
9. Descendre le levier aussi bas que possible, ne pas hésiter à mettre beaucoup de pression.
10. Remonter un peu le levier.
11. Descendre le cric.
12. Enlever le moule et remonter le cric.
13. Laisser le moule refroidir.
14. Ouvrir le moule une fois refroidit.

Refroidissement

1. Descendre le cric.
2. Vider completement le fût.
3. Faire monter et descendre complètement le levier plusieurs fois pour bien vider le fût.
4. Mettre le levier en position basse.
5. Baisser la température de consigne à 30°C.
6. Laisser la machine refroidir.
7. Éteindre la machine.

Modélisation de moules

TODO



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Precious Plastic


Micro usine de recyclage du plastique avec Precious Plastic.
Precious Plastic: projet de machines DIY pour upcycler les déchets plastiques du designer néerlandais Dave Hakkens. https://preciousplastic.com

Objectifs

1. Documenter et fabriquer un ensemble de machines pour le recyclage du plastique ;
2. Assurer la diffusion des plans en open source et proposer un accompagnement à la fabrication des machines, pour prototyper un essaimage sur le territoire de Saint Étienne Métropole.

Descriptif

Precious Plastic veut démocratiser le recyclage et la réutilisation du plastique. L’idée de base est de montrer comment faire des machines, simplement, et avec des matériaux économiques et faciles à trouver : un excellent tutoriel pour réussir son propre atelier de transformation du plastique.

Le centre ressource Zoomacom va opérer en trois phases pour monter ce projet, en s'appuyant sur les ressources du fablab Openfactory qu'il co-gère et anime à Saint-Étienne.
image Banniere Openfactory Avec Zoomacom

1. Recherche et développement

La documentation existe, en open source, mais en Anglais. Nous allons donc la traduire, pour les machines que nous allons fabriquer.

De plus, les machines ne sont pas simples à construire, ni même à assembler. Plusieurs pièces ne peuvent pas être réalisées au fablab, et devront être achetées.

Nous avons la chance de disposer d’un plasticien opérant déjà avec ces machines sur le territoire stéphanois. Nous allons donc travailler avec lui, si possible, sur cette phase comme les suivantes.

2. Construction des machines

A partir de la recherche effectuée en amont, nous allons fabriquer ou assembler les quatre machines constituant la mini usine de recyclage :
- un broyeur, pour transformer les plastiques en copeaux
- un extruder, pour faire du fil à impression 3D
- une presse à injecter, pour fabriquer des objets à partir de moules résine, aluminium ou bois
- un compresseur mécanique, pour fabriquer des objets de taille moyenne à partir de moules
Ces machines seront assemblées par les bénévoles du fablab, et les salariés de Zoomacom seront là pour animer les temps et assurer la gestion du projet.

Plus d'infos: Mon précieux plastique (blog Openfactory, 8 février 2022)

3. Fabrication d’objets, et communication externe

Une fois les machines construites, nous allons passer à une phase de fabrication d’objets. Il s’agit d’éprouver les capacités des machines, de les documenter, et de faire un maximum d’objets différents pour explorer les possibilités à disposition… en conditions réelles, pas uniquement en théorie.

De plus, les salariés et bénévoles de Zoomacom mettrons en place un réseau de collecte de plastique, afin de disposer de matières premières.

Nous mettrons ensuite place une diffusion du processus de fabrication de la mini usine pour :
- proposer à d’autres structures de Saint Étienne Métropole de construire leur mini usine de recyclage ;
- proposer l’utilisation des machines du fablab à des artisans, plasticiens, designers, entrepreneurs,… en collaboration avec le plasticien stéphanois.

Chacune des phases du projet sera menée en partenariat avec l’Université de Lyon pour examiner les possibilités d’utilisation de l’usine de recyclage par les entreprises du territoire touchées par les missions de la Fabrique de l’Innovation.

Bénéficiaires

Zoomacom mène un projet de mixité sociale dans le fablab Open Factory entre janvier et juillet 2021. Nous appliquerons les processus et les méthodologies identifiées au projet de mini usine de recyclage.

De plus, nous ferons la publicité du projet en amont pour inciter le plus de bénévoles différent·e·s du fablab, ou souhaitant adhérer à cette occasion, auprès de :
- les adhérent·e·s existant·e·s, au nombre de 200 ;
- les structures d’éducation populaire et de l’ESS de nos réseaux : 70 structures avec le CTC 42, 8 structures en fort partenariat avec la Fabrique de l’Innovation, notamment ;
- toute personne touchée sur les réseau sociaux ou avec les processus mis au point par Zoomacom dans la cadre de son projet de mixité sociale au fablab en amont du projet d’usine de recyclage.

Nous comptons sur les bénéficiaires suivant·e·s, par phase :
1. R&D : 10 bénévoles, égalité hommes-femmes, entre 20 et 70 ans environ, résidant à Saint Étienne Métropole
2. Construction : 20 bénévoles, égalité hommes-femmes, entre 20 et 70 ans environ, résidant à Saint Étienne Métropole
3. Fabrication d’objets et communication :
50 adhérent·e·s du fablab, égalité hommes-femmes, entre 20 et 70 ans environ, résidant à Saint Étienne Métropole
10 artisans de Saint Étienne Métropole
10 entrepreneurs, plasticiens et designers de Saint Étienne Métropole

Pour chacun des publics visés, les conditions d’accès au fablab seront les mêmes :
- adhésion personne physique : 12 € par an
- adhésion personne morale : 120 € par an

L’utilisation des machines entraînera une participation aux frais, que les bénévoles et salariés de Zoomacom fixeront ensemble, comme à notre habitude.

Territoire

Le projet s’adresse d’abord au territoire métropolitain : la mini usine de recyclage sera fabriquée et installée au fablab Open Factory, dans le bâtiment des Forges du Quartier Manufacture. Les personnes participant à la documentation et à la fabrication des machines, ainsi qu’à leur utilisation, seront donc nécessairement dans un périmètre proche.

Ensuite, si des structures ligériennes souhaitent un accompagnement à la réalisation de leur propre mini usine par Zoomacom, nous serons prêts à répondre à leurs attentes, et à les aider à trouver les financements possibles, comme à notre habitude.

Et comme la documentation que nous aurons réalisée sera disponible en open source, et pour une réplicabilité maximum, d’autres territoires francophones pourront s’en saisir, dans le monde entier.

Évaluation

- Documentation : exhaustivité, nombre de consultations, retours de la communauté Precious Plastic, facilité de fabrication des machines, réplication de mini usines sur le territoire métropolitain à moyen terme (3 ans) ;
- Machines : efficience de la fabrication, quantité d’objets produits, partenariats conclus avec des professionnels, et utilisation des machines par ces mêmes professionnels, la quantité de plastiques recyclés
- Participation : nombre de bénévoles investi·e·s dans les trois phases du projet, nombre d’heures passées par ces personnes sur le projet, nouvelles adhésions enregistrées pour l’utilisation des machines


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Réserver une formation sur Fabmanager


1 - Accèder à Fabmanager

Aller sur le site : fm.openfactory42.org/#!

2 - Aller sur 'Inscriptions formations'

image 0.jpg (20.5kB)

3 - Cliquer sur 'Consulter'

image 2.jpg (21.7kB)

4 - Cliquer sur 'Réserver cette formation'

image 3.jpg (13.2kB)

5 - Aller à la date souhaitée

image 4.jpg (27.0kB)

6 - Cliquer sur la formation de votre choix (pour l'exemple formation impression 3D FDM)

image 5.jpg (33.0kB)

7 - Cliquer ensuite sur 'VALIDER CE CRÉNEAU'

image 6.jpg (30.6kB)

8 -Et enfin cliquer sur 'VALIDER ET PAYER 0,00 €'

image 7.jpg (32.7kB)

9 - Puis 'Valider'

image 8.jpg (18.5kB)

Valider une formation sur Fabmanager


1 - Accèder à Fabmanager

Aller sur le site : fm.openfactory42.org/#!

2 - Cliquer sur 'Formations'

image 1.jpg (13.3kB)

3 - Puis sur 'Suivi formations'

image 3.jpg (19.6kB)

4 - Dérouler le menu et sélectionner la formation souhaité

image 2.jpg (12.6kB)

5 - Sélectionner le mois de la formation à valider

image 5.jpg (19.4kB)

6 - Puis sa date

image 4.jpg (17.3kB)

7 - Cliquer sur le créneau horaire

image 6.jpg (18.4kB)

8 - Valider la formation en cochant à coté du prénom

image 7.jpg (22.4kB)

9 - Puis valider les formations

image 8.jpg (21.9kB)

Créer une billetterie sur Fabmanager


1 - Accèder à Fabmanager

Aller sur le site : fm.openfactory42.org/#!

2 - Cliquer sur Agenda dans la partie Admin

image 0.jpg (14.3kB)

3 - Sélectionner le type de billetterie à créer

image 2.jpg (21.3kB)

4 - Cliquer sur Suivant

image 3.jpg (17.8kB)

5 - Sélectionner pour quel machine on souhaite créer une billetterie ou appuyer sur toutes pour toutes leurs en créer

image 4.jpg (28.4kB)

6 - Cliquer sur Suivant

image 5.jpg (38.1kB)

7 - Sélectionner le nombre de créneaux à créer. (ex. 3 pour le matin, d'1h chacun à partir de 9h30)

image 6.jpg (21.7kB)

8 - Cliquer sur Suivant

image 7.jpg (17.3kB)

9 - Cliquer sur Suivant

image 8.jpg (19.1kB)

10 - Activer la récurrence.

image 9.jpg (18.6kB)

11 - Renseigner la date de fin de la récurrence.

image 10.jpg (19.0kB)

12 - Cliquer sur Suivant

image 11.jpg (19.8kB)

13 - Puis vérifier les créneaux et valider.

image 12.jpg (40.3kB)

Briques 3D


Dans le cadre d'un usage personnel, je souhaitais pouvoir personnaliser des briques de LEGO pour les associer à la confection de circuit de billes. J'ai bien trouvé quelques références existantes (qui seront citées dans les ressources à la fin de cette page) mais au fur et à mesure que le projet avançait mon enfant avait de nouveaux besoins !
J'en ai donc profité pour faire une page sur mes briques de construction avec des tutoriels illustrés et les liens vers les fichiers TinkerCAD (que vous pouvez utiliser avec la même licence Creative Commons que sur cette page)

Michaël - Chargé de projet FabLab OpenFactory et réseau des espaces de fabrications numériques du 42.

Les Tutoriels pour fabriquer ses pièces avec TinkerCAD


Cette brique pour circuit de bille permet à la bille de continuer son parcours en passant dans un tunnel.
Pour commencer j'aurais besoin d'une brique de 2x2 qui me servira de support pour la fixer aux autres briques légo. J'ai choisi ce modèle qui est purement aléatoire : Lego 2x2 brick by AGarcia_88 sur Thingiverse Une fois mon fichier téléchargé, je vais l'importer dans TinkerCAD (Dans le cas du tunnel je l'ai importé 2 fois car j'en aurais besoin pour le dessus du tunnel si l'enfant veut par exemple poursuivre sa tour au-dessus... on verra ca plus tard).
image briques_2x2.jpg (0.4MB)
briques 2*2 TinkerCAD
J'ai fait une modification du plot de départ qui permet de mieux se clipser aux briques car il se maintenait mal. J'ai donc refait un cercle de 6.4mm de diamètre et de 5.5mm (ou 6mm) de hauteur (en groupant la pièce importée et le rond que j'ai fais en les alignant). Cela donne ce résultat.
Vous trouverer le fichier modifié aux bonnes dimensions (vous pouvez le modifier mais il faut copier le dossier avant !) en cliquant sur ce lien SUPPOORT PLAT BILLEGO
image Support_Billego.jpg (0.1MB)
SUPPORT PLAT BILLEGO
La pièce modélisée me servira de support pour fixer mon tunnel aux autres briques. Pour cela je vais effacer le haut de ma brique de lego pour pouvoir venir y poser mon tunnel ensuite. Pour faire cette étape, je vais donc utiliser une boîte (mais en mode perçage car en les fusionnant ca enlevera la matière)
image percage.jpeg (0.1MB)
percage
J'en profite pour surelever la piece de perçage à 9,5mm

Je vais ensuite les aligner horizontalement et verticalement. Pour faire cela je sélectionne les deux pièces (en les encadrant avec un clic gauche souris) et je sélectionne la fonction aligner (en haut à droite dans le menu)
image aligner.jpg (0.1MB)
Aligner 2 pieces
Et je sélectionne les cotés que je veux aligner en cliquant sur les ronds noirs au milieu des traits de cotes des pièces ( l'alignement choisi devient rouge quand la souris est dessus).
image alignement_selectionne.jpg (0.1MB)
alignement selectionné
Une fois les 2 pièces alignées, je vais pencher le cube de perçage afin d'avoir une legere pente quand je viendrais positionner mon tunnel dessus ( Pour mon test je vais choisir 5°). Pour pencher mon objet, je vais cliquer sur les flèches pour faire une rotation sur un des 3 axes souhaités.
image rotation.jpg (0.2MB)
rotation du perçage pour avoir la pente
Ensuite, je vais les regrouper pour les faire fusionner entre elles. Pour cela, je vais tout d'abord sélectionner les 2 pièces et ensuite j'utiliserais la fonction regrouper du menu en haut à droite.
image regrouper.jpg (0.1MB)
Ce qui donnera le résultat suivant (j'ai baissé un peu la pièce de perçage jusqu'a ce que je ne vois plus les ronds du dessus de la brique, elle etait à 8.67mm après la rotation, je l'ai mise à 8mm)
image pieces_regroupes.jpg (0.1MB)
Je fais exactement les mêmes étapes pour la pièce du dessus du tunnel, mais en mettant la pièèce de perçage en dessous et en inclinant l'angle de 5° pour la pièce de légo (hitoire que la construction reste droite si on empile des briques au dessus !). Voici un aperçu
image piece_dessus_dessous.jpg (0.1MB)
pièce dessus dessous tunnel

Pour commencer cette partie, je vais tout d'abord dupliquer mon projet "support de brique 3D" (Cela me permettra de ne pas le refaire et de pouvoir utiliser les pièces créer directement)
image dupliquer.jpg (0.1MB)
Dupliquer un projet

Je construis un premier cylindre, de diamètre 21mm et de hauteur 70mm.
image cylindre1.jpg (0.1MB)
cylindre1
Je vais copier ce cylindre (avec le menu en haut à gauche)et lui donner les dimensions suivantes, un diamètre de 17,6mm et une hauteur de 70mm
image copie_cylindre_1.jpg (0.1MB)
copie du cylindre 1
Je fais une rotation du cylindre copié de 90° et je le positionne à une hauteur de 1,7mm et je le passe en perçage.
image percage_cylindre1.jpg (0.1MB)
rotation et perçage cylindre 1
Je fais la meme chose avec mon premier cylindre mais je le laisse en solide et je le positionne à une hauteur de 0mm.
image rotation_cylindre_1.jpg (0.1MB)
rotation du cylindre 1
Je vais ensuite aligner mes cylindres horizontalement et verticalemen, je ne touche pas à la hauteur pour que mon perçage soit centré (rappel comme on a fait pour les cubes !) et ensuite je grouperais mes 2 cylindres.
image percage_du_cylindre_1.jpg (0.1MB)
perçage du cylindre 1
Ensuite je lui fais faire une rotation de 5° et je positionne la nouvelle hauteur de ma pièce à 0.
image rotation_cylindre_perc.jpg (0.1MB)
rotation du cylindre percé

Je vais maintenant devoir positionner mes pièces ensembles pour les fusionner.
La première étape consiste à régler les hauteurs des 3 pièces. Le support du dessous sera 0 en Z (=hauteur), le cylindre à 2mm en Z et support du dessu à 23mm. Ensuite je vais aligner en X et en Y mes 3 pièces.
image alignement_en_X_et_en_Y.jpg (0.1MB)
alignement X et Y

Je ne vais pas grouper tout de suite mes pièces car il y a des bouts de briques qui dépassent dans mon tunnel. Pour pouvoir les effacer, je vais commencer par dissocier mon cylindre percé (menu en haut à droite).
image dissocier.jpg (0.1MB)
dissocier des pièces groupées
Et je vais maintenant sélectionner toutes mes pièces pour ensuite les regrouper
image tunnel_X.jpg (0.1MB)
tunnel vue X
image tunnel_Y.jpg (0.1MB)
tunnel vue Y


La forme obtenur est interessante si tout notre parcours est positionné les uns bien à la suite des autres. Je souhaite que la bille puisse tomber d'une hauteur de 2 à 3 briques de lego. Pour cela je vais réaliser une ouverture sur le dessus du cylindre sur un des cotés.
Pour ce faire je vais dissocier les objets composants ma pièce et je vais me servir du tunnel de percage en en faisant une copie
image cylindre_de_perage_copi.jpg (0.1MB)
copie du cylindre de perçage
Et je vais a nouveau grouper les 4 objets que j'ai dissocier juste avant pour obtenir à nouveau mon tunnel.
image tunnel__percage_copie.jpg (0.1MB)
tunnel et perçage copié
Je vais monter mon cylindre percé de 8,8mm en Z (la moitié du diamètre extérieur de mon cylindre percé) et le déplacer de 47,5mm en Y.
image positionnement_du_cylindre_perc.jpg (0.1MB)
Positionnement du cylindre percé
Enfin je vais les aligner en X et en Y
image cylindres_aligns.jpg (0.1MB)
cylindres alignés
Puis je les grouperais ensemble pour former mon tunnel avec son ouverture sur le dessus.
image tunnel_3D.jpg (0.1MB)

Reste plus qu'à l'imprimer dans différentes couleurs et s'amuser
image tunnel_violet.jpg (0.1MB)
tunnel violet
image tunnel_rouge.jpg (0.1MB)
tunnel rouge



Les autres pièces modélisées

Dans cette partie, vous retrouverez l'ensemble des pièces modélisées à destination de ce projet ( le lien et une photo de chaque pièce)

Les ressources




Liste de logiciels utilisés pour d'autres applications en 3D et de briques 3D


Renseigner les formations d'un adhérent


1 - Accèder à Fabmanager

Aller sur le site : fm.openfactory42.org/#!

2 - Cliquer sur Utilisateurs dans la partie admin

image 0.jpg (13.5kB)

3 - Cliquer sur l'icon modifier de la personne à qui on veut renseigner les formations

image 3.jpg (22.7kB)

4 - Aller sur la partie formation et insérer en cliquant les formations déjà suivi.

image 2.jpg (27.0kB)

5 - Cliquer sur Enregistrer

image 4.jpg (15.3kB)

LeoCAD : Des briques et de l'impression 3D


Modéliser


Les unites de mesure des briques



Exporter en fichier 3D

Pour cela on a 2 possibilités :
  • Dans LeoCAD, en sélectionnant via le menu "Fichier", "Exporter", "Wavefront" on pourra exporter en OBJ.
  • Avec LDview, en ouvrant un fichier en LDR on pourra l'exporter en fichier STL.
Attention les échelles de mesure ne sont pas respectées

Convertir un fichier STL en LDRAW


Ressources


Modéliser blocs de construction


  • Dimension d'un tenon d'après des mesures avec un pied à coulisse :
image Plan_tenon.jpg (0.2MB)
Dimension tenon

image lego4179833brique1x2mediumblue.jpg (13.4kB)

image lego302426plate1x1noir.jpg (7.3kB)





Tests d'impression 3D

Pièces imprimées avec une imprimante Creality Ender 3 avec les réglages d'impression de base et un filament PLA.
Pour les mesures: cf. Dimension tenon (voir plus haut sur la page).

  • Dimensions intérieures du tenon soit trop grandres soit trop petites.
  • Pièces évidée de 1.3mm paraît être la bonne dimension

Impression d'une pièce double tenon et d'une pièce plate 1x1

Pièces imprimées avec une Creality Ender 3. (cf. plus haut sur la page pour obtenir les plans).
image IMG_20230119_125434.jpg (1.5MB)
image IMG_20230119_130809.jpg (0.3MB)
image IMG_20230119_130752.jpg (0.2MB)
image IMG_20230119_130901.jpg (0.3MB)
image IMG_20230119_130708.jpg (0.7MB)
  • Bonnes dimensions exceptées l'intérieur pourtant évidé de 1.3mm.
  • Changer les paramètres d'impression, changer le filament PLA voir l'iprimante permettrait peut être d'être plus précis : A tester

Impression d'une pièce 2x2 tenon

image IMG_20230209_155533.jpg (0.1MB)
image IMG_20230209_161026.jpg (0.2MB)
  • S'emboite parfaitement

Impression d'une pièce 2x6

image IMG_20230209_161516.jpg (0.3MB)
image IMG_20230208_120504.jpg (0.2MB)
  • S'emboite parfaitement


Créer de nouveaux blocs de construction

Comment créer des jeux de blocs de construction à partir d'un tenon et des blocs de construction utilisés pour les batiments ?

  • A quoi ressemblent des blocs de construction utilisés dans le batiment?
image blocdebetondechanvreaemboitementbiosys009587115product_maxi.jpg (67.9kB)
image th_3.jpg (27.1kB)

  • Qu'est ce que ça donne en blocs de jeux imprimés en 3D
Pièces imprimés avec une Creality Ender3, avec un filament PLA.

image pice_lego_picots_carrs.jpg (46.4kB)
  • Les picots sont trop gros: à tester avec les bonnes dimensions

image pie_coulissante_1_picot.jpg (59.8kB)
  • Pièce très interessante se clips très bien
  • Un peu de jeu sur la haiteur du picot : à régler

image pice_picots_croix.jpg (70.9kB)
  • Forme des picots pas adaptée

Projets à venir : Maquette cité 2025


Conception maquette 2025


Tour

Comprendre comment est composée la tour
image IMG_20230119_124713.jpg (0.8MB)
image IMG_20230119_125623.jpg (0.9MB)
image IMG_20230119_125918.jpg (0.7MB)
Pièce existante qui s'en rapproche le plus

Batiment de l'horloge

A partir d'un plan donné; comprendre comment détacher les élèments pour pouvoir par la suite les retravailler
  • Un problème se pose : le fichier en format .fbx donne la modélisation sous forme de maillages.
  • Comment retravailler la pièce à partir de maillage ?

Comprendre comment réaliser une fenêtre à partir de blocs de construction

image th.jpg (21.1kB)
image th_1.jpg (14.4kB)
image eb86611708720925abade6d7ee346c4f.jpg (28.4kB)
image f167caa33c23455fe41b7031e0b468be.jpg (31.3kB)
  • Modéliser un cadre de fenetre qui se clips dans un cadre de fenetre ?
  • Réaliser une seule et même pièce qui intègre les fenêtres aux murs

Carte Compétence et personne ressource du Fablab


Dans une volonté de pouvoir identifier les personnes et compétences présentent au fablab la communauté OpenFactory lors d'un temps de réflexion sur l'aménagement du fablab à décider de créer des cartes compétences pour identifier les membres, adhérent, amabassadeur et salarié du Fablab.

Les cartes compétences comprennent 2 espaces :
  • Machine
  • Logiciel
Dans ces espaces on peut renseigner et estimer notre niveau sur différentes compétences (Conception 3D, conception 2D, graphisme) par le biais de machine ou de logiciel.

L'identification des compétences ce fait de la manière suivante :

Compétence_nom de la machine/logiciel (ex: Conception 2D_Inkscape)

Pour simplifier la mise en oeuvre et pour uniformiser nous sommes partis sur un template à remplir :

image Fichier_modifiable_de_base.svg (32.3kB)

Plusieurs étape seront cependant necessaire pour faire sa carte :
  • Télécharger le template
  • Remplacer et remplir les champs de compétence (avec la forme Compétence_nom de la machine/logiciel)
  • Indiquer son niveau de compétence (en remplissant plus ou moins la barre de progression)
  • Importer une photo, la vectoriser et la rogner

Pour cette dernière étape on vous propose un tuto pas à pas :

Importer une photo sur le document Inkscape

💡 Prenez une photo si possible avec un fond clair pour simplifier les opérations

Importer l'image sur l'espace de travail

Vectoriser l'image

Utiliser la fonction nuance de gris de l'onglet multicouleur avec au minimum 7 nuances.

Rogner l'image

Séparer (dégrouper) l'image vectoriel ainsi créé puis dupliquer l'objet découpe interieur












La fabrication de la carte se fait avec l'Epilog Mini, elle permet de graver précisement la photo et les différentes inscriptions.
L'export de Inkscape vers le logiciel de contrôle de l'Epilog Mini doit se faire en .PDF.

Lorsque le fichier est chargé sur le logiciel de contrôle il faut :
  • Redimensionner l'objet pour qu'il fasse 120mm de largeur
  • Mettre tous les traits de découpe en épaisseur 0.02mm
  • Mettre tous les traits de marquage en épaisseur 0.2mm
  • Configurer la machine de sorte à ce que : Gravure (V:100% ;P:15% ) Découpe (V:40% ;P:50%)
  • Placer une chute de carton bois de 1mm dans la machine
  • Lancer le programme
Lorsque la première plaque est faite il faut s'attaquer au fond de couleur :
  • Supprimer les esquisses intérieurs de la carte
  • Placer le matériaux coloré dans la machine
  • Envoyer le programme
  • Récupérer le fond et coller le à la carte


Réglages découpeuse laser Epilog Mini 40W





Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

[Openfactory] Se former avec ou sans le FabLab


FAQ Fabmanager



Fabrication de bornes d'arcade

Cette animation consiste à fabriquer ou assembler, de manière artisanale et des ressources d'espaces types FabLab ou HackerSpace, les différents élements d'une borne d'arcade :
  • meuble,
  • décoration,
  • électronique,
  • logiciels.
Les participant.es repartent avec la borne d'arcade qu'ielles ont fabriqué, et dont ielles ont appris le fonctionnement et la maintenance.

(Ressources sur le serveur Zoomacom : \Zoomacom\Ressources Animations\[OF] Bornes Arcade)


Groupe électronique

  • 1. Assembler les boutons, et les disposer sur le control board
  • 2. Visser les joysticks dans le control board, de manière à ne pas empiéter sur les fils des boutons
  • 3. Brancher les fils sur les boutons et les joysticks
  • 4. Brancher l'autre côté des fils sur les broches appropriées du micro-contrôleur
  • 5. Brancher les fils d'alimentation des Leds des boutons

Groupe décoration

  • 1. Répartir les éléments du meuble entre les membres du groupe
  • 2. Chaque participant.e sélectionne des illustrations à mettre sur son élément
  • 3. Formater les plans à utiliser sur la découpeuse laser
  • 4. Utiliser le logiciel de la découpeuse laser en utilisant les réglages adaptés au type de travail et au matériau

En commun aux deux groupes

  • 1. Assembler les différents éléments mobiliers et électroniques
  • 2. Paramétrer les éléments logiciels et leur fonctionnement

  • Avoir une pensée créative
  • Apprendre à résoudre des problèmes
  • Apprendre à prendre des décisions

Plans des meubles et autocollants :
image clat01.jpg (0.5MB)
Eclaté - Auteur : Hayoung HONG - Licence CC-BY-NC-SA
Design de la machine :
Les plans réalisés sont conçus pour être utilisés sur la découpeuse laser d'OpenFactory. Vous trouverez les réglages de la machine sur la page de la machine, la PerezCamp.
Plan 1
Ce plan est celui de la plaque où s'installe les boutons, appelée control board. Elle est fournie déjà décorée et découpée pour commencer au plus vite le travail d'assemblage électronique.
Auteur : Hayoung HONG - Licence CC-BY-NC-SA
Control Board - Auteur : Hayoung HONG - Licence CC-BY-NC-SA
Plan 2, 3 et 4
Ces plans intègrent toutes les pièces nécessaires au montage et à la déco de la borne.
Les différentes pièces sont assemblées en trois étapes (donc trois plans) pour être découpées sur trois plaques de 1200 par 800 mm.
  • Plan 2
2structure_etape1.svg (0.3MB)
Plan2 - Auteur : Hayoung HONG - Licence CC-BY-NC-SA
  • Plan 3
2structure_etape2.svg (10.4kB)
Plan3 - Auteur : Hayoung HONG - Licence CC-BY-NC-SA
  • Plan 4
2structure_etape3.svg (29.0kB)
Plan4 - Auteur : Hayoung HONG - Licence CC-BY-NC-SA
Assemblage
image gaming_Converted.png (0.1MB)
Assemblage - Auteur : Hayoung HONG - Licence CC-BY-NC-SA
Matériel nécessaire :
  • Découpeuse laser PerezCamp
  • 3 planches de contreplaqué 9 mm de 800 mm par 600 mm
  • colle à bois
Matériel optionnel :
  • peinture pour rajouter de la couleur aux décorations
  • vernis ou vritificateur pour protéger le bois

Raspberry Pi
[[https://www.recalbox.com/shop RecalStore]]. Prendre le Cana-Kit Raspberry Pi 3 B+ (B Plus) Starter Kit (32 GB EVO+ Edition, Premium Black Case) à 79,99€. Vous pouvez l'acheter ailleurs, mais nous les achetons sur leur boutique pour les aider à financer le projet open source ""RecalBox"". Vous pouvez également faire un don si vous le souhaitez. Boutons
  • Quoi ? | Prix | Commentaire | | Électronique | 225€ | environ | | Bois (CP 9mm)| 100€ | environ | | Ecran | 40€ | mais on fait de la récupération | | Déco | 40€ | pour le marquage et la gravure laser | | Adhésion OpenFactory | 12€ | à l'année | | Utilisation de la découpe laser | 60€ | pour la découpe des éléments | | Total *| 417€ | environ |

Décoration

Télécharger le fichier Media20171028.jpg
  • Impression découpe vinyle couleur
Coût : 0.50 euros / cm. Largeur 45 cm à OpenFactory (RolandBN20)

Réserver un espace ou une machine sur Fabmanager


1 - Accèder à Fabmanager

Aller sur le site : fm.openfactory42.org/#!

Attention

Pour les adhérents ayant effectué leurs formation avant le 1er mai 2023, avant de reserver une machine nous devons revalider votre formation dans le logiciel. Merci d'envoyer un mail aux adresses suivante :
michael@zoomacom.org
tanguy@zoomacom.org

2 - Aller sur 'Réserver une machine'

image 1.jpg (56.8kB)


3 - Recherchez dans l'interface la machine qui vous interesse puis cliquez sur 'Réserver'

image 2.jpg (28.9kB)


4 - Selectionner le ou les créneaux souhaités

image 3.jpg (29.3kB)


5 - Cliquer sur 'VALIDER ET PAYER 0,00 €'

image 4.jpg (30.8kB)


5 -Et enfin cliquer sur 'VALIDER CE CRENEAU'

image 5.jpg (32.7kB)


9 - Puis 'Valider'

image 6.jpg (17.7kB)

Repair Café Saint-Etienne (fiche projet)

image MN42VillageDesInitiatives.png (0.1MB)

Repair Café Saint-Etienne
Réparer ensemble, c’est l’idée des Repair Cafés dont l’entrée est ouverte à tous. Outils et matériel sont disponibles à l’endroit où est organisé le Repair Café, pour faire toutes les réparations possibles et imaginables. Vêtements, meubles, appareils électriques, bicyclettes, vaisselle, objets utiles, jouets, et autres. D’autre part sont présents dans le Repair Café des experts bénévoles, qui ont une connaissance et une compétence de la réparation dans toutes sortes de domaines.
Objectifs:
  • Sensibiliser la population à des pratiques plus vertueuses, s’inscrivant dans une politique d’économie circulaire
  • Sensibiliser à la technologie
  • Sensibiliser à la Culture scientifique à travers la réparation "guidée" et le démontage d'objets cassés
  • Sensibiliser au Développement Durable
  • Favoriser l’autonomie
  • Favoriser le Lien social


Initiation à la marqueterie via la découpe laser (fiche projet)

image MN42VillageDesInitiatives.png (0.1MB)
Bénévole Openfactory
Découvrir les techniques de la marqueterie via la découpeuse laser.
Savoir réaliser une marqueterie en utilisant la découpe laser.
Objectifs:
  • Acquérir des connaissances sur le déroulement d’un processus de création en lien avec les outils numériques.
  • Savoir utiliser les outils de base d’un logiciel de dessin 2D, type Inkscape
  • Maîtriser (niveau 1) l’utilisation d’une découpeuse laser, gestion de mise en place du matériel et des paramètres.
  • Découvrir des notions sur le placage et le bois


Lire aussi: De la marqueterie avec une découpeuse laser? Dans un fablab? (blog Openfactory)

FabLabNature


Profiter de la période estivale pour proposer des ateliers FabLab délocalisés (en collaboration avec des CNFS ou autres structures de médiation numérique)
Cette page doit permettre de recenser les idées de projet qu'on pourrait réaliser en extérieur

Impression 3D

Découpeuse laser

  • Gravure laser de feuille de tilleuls

fraiseuse


Scanner 3D


Découpeuse vinyle

  • memory ( a partir de dessin d'enfant)

Sans Machine mais DIY

Utiliser et Régler la découpeuse laser Perez Camp 130W

Le but de cette page est dans une première partie de pouvoir reprendre en main la découpeuse laser et le logiciel associé (Après avoir suivi le premier temps de formation au sein du FabLab OpenFactory).
Et dans un second temps de recenser les paramètres à régler en fonction du matériel qu'on souhaite graver, marquer ou découper avec cette machine. Au fur et à mesure des expériences cette page sera amenée à s'enrichir.

Un tutoriel spécifique à la découpeuse laser EpilogMini est disponible en suivant le lien.

(pdf) Support de présentation du fonctionnement de la découpeuse laser CO2

Tutoriel de prise en main de la découpeuse laser et du logiciel Smart Carve"

Pour pouvoir utiliser la découpeuse laser, on va utiliser le fichier dxf qu'on a préparé sous inkscape.

Etape 1 : Ouvrir son fichier de travail

Importer son ficher en ouvrant le menu File => Import File

Une nouvelle fenêtre s'ouvre, elle vous permet de sélectionner le fichier dxf souhaité

Vérifier que l'unité de mesure est bien en millimètre et cliquer sur OK

Une fois que cela est fait je dois visualiser mon fichier de travail (il est important de vérifier les dimensions et les formes, en fonction des logiciels utilisés pour créer le dxf on a parfaois rencontré des erreurs)

Etape 2 : La gestion des couleurs


La découpeuse laser doit effectuer les différents travaux demandés selon un ordre bien précis afin de limiter les problèmes liés à des pièces qui bougent ou qui tombent du plateau. Pour rappel, on effectue les travaux dans cet ordre :
  • 1 : Le marquage
  • 2 : La gravure
  • 3 : Les découpes internes
  • 4 : La découpe externe

Pour pouvoir effectuer ses travaux dans le bon ordre on va appliquer une couleur pour chacun des travaux ci-dessus (parfois plusieurs couleurs si on veut ordonner les travaux de découpe interne par exemple)

Pour appliquer une couleur on va sélectionner les éléments désirés, on va faire un clic droit avec la souris sur la couleur souhaitée et on sélectionne "Apply to pick object"

Voici le résultat, une fois que j'ai sélectionné toutes mes découpes internes de mon fichier

Pour pouvoir indiquer l'ordre de travail, je vais régler le chiffre qui est dans la colone prior de ma couleur. La valeur 1 indique que c'est le premier travail que la découpeuse laser effectue. Pour régler cette valeur, je fais un double clic gauche sur le chiffre (le 21 sur la photo précédente) et je tape le chiffre souhaité (dans mon cas le 1)

Je dois également vérifier que ma couleur soit bien activée. Si la valeur No est indiqué dans la colonne Process aucune découpe en rouge ne sera effectuée (une autre façon de vérifier, la couleur rouge ne sera pas visible sur l'écran de la machine lorsque vous aurez chargé votre travail)

Pour régler cette valeur il suffit de faire un double clic gauche sur NO et il bascule sur la valeur YES

Etape 3 : Les réglages de puissance et de vitesse

Pour chacune des couleurs dont on a besoin pour effectuer notre travail On va régler les éléments suivants :
  • Puissance Max
  • Puissance Min
  • Vitesse de déplacement

On va jouer sur le réglage de ces paramètres en fonction du matériau choisi et de son épaisseur :
  • Plus j'augmente la puissance plus je peux découper un matériau épais
  • Plus je vais lentement plus je pourrais découper plus profondément (cela est vrai jusqu'à une certaine limite)
On évitera également d'utiliser une puissance max supérieur à 70%, car au dela de cette valeur on diminue grandement la durée de vie du laser.

On va régler ces valeurs en fonction de la matière et du travail à effectuer (marquage-gravure-découpe). Vous trouverez des valeurs de référence par matériau un peu plus bas dans la page.

La puissance max

la puissance min

la vitesse de déplacement

Il faut faire ses réglages pour toutes les couleurs dont vous avez besoin !

Etape 4 : Le chargement du fichier préparé à la découpeuse laser


Vous avez fini de préparé les réglages de vos travaux. N'hésitez pas à vérifier que toutes les données sont bonnes (couleurs actives, ordre de priorité, reglage de puissance et de vitesse...)


Il ne vous reste plus qu'a envoyer votre fichier à la découpeuse laser. Pour cela on va sélectionner "File Load" dans le menu situé en bas à droite.
image 13__file_load.jpg (0.3MB)

Vous devez attribuer un nom à votre fichier



Etape 1 : Régler la distance focale

Avant de commencer la découpe de votre matériel, il est important de commencer par régler la hauteur de votre axe en Z pour que la focal du laser soit optimale. Pour ce faire, placer le gabarit.
ATTENTION si la hauteur du laser est trop basse par rapport au matériau que vous voulez découper, commencer par relever le laser

image IMG_20211214_112208.jpg (2.2MB)
Placer le gabarit pour le réglage de la hauteur Z

Une fois le gabarit placé sous la tête du laser, vous pouvez faire descendre ou monter le laser en appuyant sur le bouton Z/U

image IMG_20211214_112237.jpg (2.8MB)
Appuyer sur le bouton Z/U

Puis en selectionnant le menu Z Move avec la flèche du haut


Et enfin régler la hauteur Z en remontant le laser (en appuyant sur la flèche de droite) ou en le descendant (en appuyant sur la fleche de gauche) jusqu'à ce que la pointe du laser soit à la hauteur du gabarit


Etape 2 : Régler l'origine de son travail

Pour régler une nouvelle origine, il faut tout d'abord appuyer sur le bouton ESC

image IMG_20211214_112237.jpg (2.8MB)
Bouton ESC

Une fois que vous avez fait cette étape, déplacer votre laser avec les fleches gauche et droite pour le déplacer en X (a gauche et a droite de la zone de travail) et avec haut et bas pour le déplacer en Y (le devant et le fond de la zone de travail)

image IMG_20211214_112729.jpg (3.9MB)
Fleche pour deplacer en X et Y

Enfin, une fois que votre laser est bien placé, il faut valider cette position en appuyant sur le bouton noir ORIGIN. Attention si vous vous déplacer dans le menu de la machine, la machine commencera son travail sur la dernière origine sauvegardée

image IMG_20211214_112237.jpg (2.8MB)
Bouton ORIGIN

Etape 3 : Sélectionner son fichier de travail


Pour sélectionner le fichier qu'on a envoyé dans la mémoire de la machine, il faut appuyer sur le bouton FILE

image IMG_20211214_112453.jpg (3.5MB)
Bouton File

Avec les flèches haut et bas, vous pourrez sélectionner le fichier en mémoire que vous souhaitez utiliser.

image IMG_20211214_112453.jpg (3.5MB)
Fichier sélectionné

Etape 4 : Verifier sa zone de découpe maximum

Une fois sur votre fichier (dans l'exemple le n°78 boitier) il apparait en bleu, vous devez ensuite appuyer sur la fleche de droite pour vous déplacer dans le menu permettant de gerer ce fichier (dans l'exemple sur la fonction Track).
Penser à laisser le temps a votre fichier de se charger completement sur l'écran de la machine afin de verifier qu'il y ait bien tous les traits de grvaure, marquage et de découpe ... c'est un autre moyen de verifier qu'on n'a pas oublier d'activer une couleur !

image IMG_20211214_112525.jpg (3.5MB)
Entrer dans le menu du fichier sélectionné

Avant de lancer son travail il est intéressant d'utiliser la fonction Track. Cette fonction permet de visualiser le contour maximum de la zone de travail du laser. Cela permet de verifier qu'on a un materiau suffisament grand, que notre travail ne sort pas du cadre de la machine... Pour cela il suffit de se deplacer avec les fleches haut et bas jusqu'a TRACK et de valider en appuyant sur Entrée. (même photo qu'au-dessus)
Si un message apparait c'est qu'il y a un problème (le laser sort de la zone de travail...)
Sinon le la laser effectuera un tracé rectangulaire avec les valeurs max en X et en Y de votre travail


Etape 5 : Estimer le temps de travail

Si vous souhaitez estimer votre temps de travail, il faut vous rendre sur Worktime Preview dans le menu et appuyer sur Entrée

image IMG_20211214_112543.jpg (4.9MB)
Worktime Preview


Etape 6 : Démarrer son travail de découpe et gravure

Enfin si tout vous convient vous pouvez démarrer le travail en sélectionnant la fonction RUN avec les fleches haut et bas.

image IMG_20211214_112536.jpg (5.5MB)
Run





Ce tableau sera construit et enrichi une fois que le nouveau laser sera disponible car cela va faire varier les réglages qu'on utilisait auparavant (chaque laser est différent, il est vendu avec une plage de puissance garanti a 130 Watt et comprise entre 130 et 150 Watt)

Il est recommandé de trouver un réglage utilisant une puissance max ne dépassant pas les 65%. En effet cela permet d'augmenter la durée de vie du laser pour une efficacité très relative au dela de cette puissance... Bien entendu il y a certaines épaisseurs qui ne le permettront pas (au dela de 1cm d'epaisseur en fonction de la dureté du matériel utilisé)

Réglage des paramètres de découpe laser (puissances et vitesse)
Matériaux Découpe Gravure Marquage
Matériaux Epaisseur P Max P Min Vitesse P Max P Min Vitesse P Max P Min Vitesse
CONTREPLAQUE
Contreplaqué 3mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00
4mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00
5mm 62 60 18 00 00 00 00 00 00
6mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00
9mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00
10mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00
MDF
MDF 3mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00
4mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00
5mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00
6mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00
9mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00
10mm 00 00 00 00 00 00 00 00 00





Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

S'auto-former à la fraiseuse MDX50 pour réaliser une carte électronique pour ses composants

Avant le départ de Maxime pour Hambourg, on a organisé un temps de formation avec Colin un adhérent du FabLab pour prendre en main les logiciels permettant de créer une carte électronique au sein du FabLab.
Ce tutoriel doit permettre de comprendre les différentes étapes de la création du chéma électrique jusqu'au fraisage de la carte.
Dans le cadre de ce tutoriel, nous allons réaliser une carte permettant d'allumer une led en appuyant sur un bouton.

Michaël - Chargé de projet FabLab OpenFactory et réseau des espaces de fabrications numériques du 42.


KiCad est une suite logicielle libre de conception pour l'électronique pour le dessin de schémas électroniques et la conception de circuits imprimés.

Nous allons réaliser le schéma électronique de cette carte en intégrant les composants suivant :
  • Une diode
  • Une résistance
  • Un bouton poussoir
  • 2 connecteurs (pour brancher une alimentation, par exemple un boitier de pile)

Démarrer un nouveau projet


  • Dans notre projet (ici nommé porte clé LED) cela va créer 2 documents :
    • Porte clé LED.kicadpcb sera l'espace de travail permettant de visualiser notre carte électronique
    • Porte clé LED_kicad.sch sera l'espace de travail permettant de visualiser notre schéma electrique
image nouveaux_documents_crs.jpg (65.7kB)
Nouveaux documents créés au démarrage d'un nouveau projet
  • Nous allons maintenant ouvrir notre schéma électrique
  • On va sélectionner le fichier Porte clé LED_kicad.sch en double cliquant dessus
image Slectionner_le_fichier_du_schma_lectrique.jpg (62.4kB)
Sélectionne le fichier électrique
  • Et une nouvelle fenetre va apparaître
image mon_fichier_vierge_du_schma_lectrique.jpg (92.3kB)
Fichier vierge du schéma électrique
  • Nous allons maintenant ajouter les composants (led, resistance, switch, connecteur generique)
  • Pour intégrer des composants et dessiner notre dessin électrique, nous allons nous servir du menu à droite de l'écran
image placer_un_composant.jpg (93.1kB)
Placer un composant
  • On va commencer par la diode. Pour placer un composant il faut cliquer sur le bouton du menu de droite appelé "Placer symbole"
    image placer_un_composant.jpg (93.1kB)
    Placer symbole
    et ensuite on cliquera dans la zone de dessin du schém électrique, ce qui ouvrira les composants intégrés à notre logiciel
image Bibliothque_composants.jpg (0.1MB)
Bibliothèque de composants
et dans la barre de recherche on tapera LED et on pourra sélectionner le modèle de LED choisi. Dans notre cas, on restera sur une LED toute simple
image barre_recherche_composant.jpg (0.1MB)
barre recherche composants
  • Ce qui nous positionnera l'élément suivant sur notre schéma (attention j'ai zoomé sur mon élément, il peut etre beaucoup plus petit lorsque vous le ferez)
image LED.jpg (90.8kB)
LED positionnée sur le schéma
On peut faire une rotation d'un élément en sélectionnant un élément (menu de droite) en sélectionnant l'élément et en appuyant sur la lettre R de votre clavier.
image slectionner_un_lment.jpg (88.8kB)
Sélectionner un élément
On va répéter cette opération pour placer les éléments suivants :
  • Une résistance (la plus simple de la bibliothèque appelée "R")
  • Un bouton poussoir (appelé "SW-Push" dans la bibliothèque)
  • Un connecteur générique (appelé "Conn_01x02" dans la bibliothèque)
Vous devriez obtenir ceci sur votre schéma
image composants_non_relis.jpg (98.5kB)
Composants non reliés
  • Maintenant on va relier nos composants avec des fils avec le menu de droite "Placer un fil"
image Placer_un_fil.jpg (0.1MB)
Placer un fil (menu)
  • On va relier les composants en cliquant sur le rond de départ et celui d'arrivée de notre fil électrique.
image positionnement_du_debut_du_fil_sur_le_rond.jpg (98.9kB)
Positionnement sur le rond de sortie du composant
image fil_vert_entre_deux_composants.jpg (99.0kB)
en cliquant sur le rond du composant d'arrivée, les 2 ronds disparaissent et il apparaît un fil vert
  • On fait la même chose pour l'ensemble du circuit électrique
image circuit_lectrique_cable.jpg (79.2kB)
Circuit électrique câblé
  • Lorsqu'on a des circuits électriques plus complexes on peut insérer des "Power Flag" Pour avoir des tensions et des masses en référence. Cela permet de mettre en décaler l'alimentation
image Schma_avec_power_flag_pour_le_5V_et_le_GND.png (68.3kB)
Power Flag et alimentation décalée
  • Pour placer un Power Flag on utilise le bouton "Power" du menu de droite
image Bouton_Power_menu.jpg (81.2kB)
Bouton Power pour insérer des Power Flag
  • Je clique ensuite sur un fil, une fenetre s'ouvre et je selectionne la tension choisie (ici la masse)
image Power_Flag_GND.jpg (0.1MB)
Sélectionner Power Flag GND
image GND.jpg (93.1kB)
GND
Il faut reproduire la meme chose en installant un PWR FLAG (lorsqu'on n'a pas de composant alimentation, pour la masse comme pour le +5V )
  • Maintenant on va attribuer les noms de nos composants (enfin c'est plutot des numéros en électronique, par exemple D1, R1, R2...). Pour cela on va utiliserle menu en haut avec la fonction "Annotation des composant de la schématique"
image annotation_des_compposants.jpg (97.7kB)
Annotation des composants du schéma
  • Une nouvelle s'ouvre, on peut garder les réglages proposés et cliquer sur "numérotation"
image Composants_numrots.jpg (94.9kB)
Numérotation des composants
  • Ensuite, nous allons verifier les erreurs que nous aurions pu faire dans notre schéma. En cliquant sur le bouton du menu du haut "Execute le test des erreurs électriques"
image verification_erreur_schema.jpg (0.1MB)
verification erreur schéma

  • L'étape suivante est d'assigner les empreintes des composants. Ca permet de donner les dimensions de chaque composant.
image Assigner_les_composants.jpg (98.3kB)
Assigner les empreintes des composants

  • Une nouvelle fenềtre s'ouvre et je vais pouvoir aller chercher les éléments pour chacun de mes composants (en fonction des données constructeurs de mon composant ou des mesures effectuées sur celui-ci). Dans l'exemple on a une LED simple de 5mm. A gauche j'ai la bibliothèque de composants, au milieu les composants présents sur mon schéma et à droite les différents composants de la bibliothèque sélectionnées à droite
image Assigner_LED.jpg (0.1MB)
Assigner la LED
  • Une fois que j'ai trouvé le composant approprié dans la colonne de droite, je valide mon choix en double cliquant dessus (cela va mettre les informations dans ma partie centrale de la fenêtre)
image Assigner_LED_valid.jpg (0.1MB)
Assignement LED validé
  • Ce qui donnera au final pour l'ensemble des composants
image Assignements_des_composants.jpg (0.2MB)
Assignement des composants
  • Enfin, on va générer la netliste (enveloppe) => cela va définir les liens des composants sur le schéma et leurs placements sur la carte PCB
image generer_la_netliste.jpg (91.8kB)
Générer la netliste
Une nouvelle fenêtre va s'ouvrir et on reste sur le reglage PCBNew avec le format par défaut.
Cela va nous créer un nouveau fichier en .net (Porte clé LED.net)
image fichier_netliste_gnr.jpg (67.6kB)
fichier généré netliste

Préparer son PCB

  • On va commencer par ouvrir l'éditeur de PCB
  • image Editeur_de_circuit_imprim.jpg (67.7kB)
    Ouverture de l'éditeur de PCB
  • Dans la nouvelle fenêtre, on va chargé le fichier "Porte clé LED.net" en cliquant sur l'icone "charger la netliste"
  • image charger_la_netliste.jpg (98.2kB)
    charger la netliste
  • Et sélectionner son fichier
  • image charger_son_fichier_netliste.jpg (0.1MB)
    charger son fichier netliste
  • valider en cliquant sur le bouton "Mise à jour PCB" et fermer la fenêtre
  • image Chargement_du_PCB.jpg (0.1MB)
    Chargement du PCB
  • Ensuite on repositionner les composants en fonction de nos besoins (forme de la carte, du boitier...)
  • image repositionnement_des_composants.jpg (0.1MB)
    Repositionnement des composants
  • On va ensuite créer nos pistes et choisir la dimension de la taille de nos pistes
  • Dans notre exemple on créer un circuit avec des pistes sur une seule face, donc on va travailler sur la couche Bcu (en la sélectionnant dans le menu de droite). La couche Bcu est la couche de cuivre inférieure. Dans le cas d'un circuit en double couche on utiliserait aussi la couche Fcu qui correspond à la couche de cuivre supérieure. On va sélectionner des pistes qui auront une taille de 1mm (c'est le minimum, on peut les élargir un peu !)
  • On va generer les piste en cliquant sur le bouton de droite "route piste en etant sur la couche Bcu
  • image Route_Piste_menu_droite.jpg (0.1MB)
    Route piste (menu de droite)
  • On va pouvoir dessiner nos pistes (par dessus les traits de liaisons fournis par le fichier netliste) en étant vigilant à ne pas faire d'angle droit ni de liaison de masse
  • avant de les dessiner on va régler leur taille
image editer_la_taille_des_pistes.jpg (0.1MB)
Editer la taille des pistes (menu)
Cela nous ouvre une nouvelle fenêtre, dans la colonne largeur, on va cliquer sur le bouton + en bas de la colonne et on va lui donner une taille de 1,25mm.
On peut dessiner nos pistes en allant d'une patte d'un composant à l'autre.
A reproduire pour toutes les pistes, ce qui donner a comme résultat
image Vue_finale_des_pistes.jpg (0.1MB)
Résultat final des pistes
  • On va utiliser une 3eme couche. La "Edge cut" pour définir les contours de la carte (en sélectionnant l'outil "rectangle" ou "addition de ligne graphique", en fonction de la version de KiCAD)
image Trac_du_contour.jpg (0.1MB)
Tracé du contour
  • On va ensuite ajouter notre plan de masse. Pour cela on va se remettre sur la couche Bcu. Dans le menu de droite, on va se mettre sur le bouton "addition de zone remplie"
  • image addition_de_zone_remplie_menu.jpg (0.1MB)
    Addition de zone remplie (menu)
Ensuite je clique sur un des angles de mon contour et je vais régler les paramètres suivant dans la nouvelle fenêtre
  • sélectionner GND
  • isolation + longueur des freins thermique + largeur des freins thermique à 0.8mm
image Parametre_du_plan_de_masse.jpg (0.1MB)
Paramètre du plan de masse
Et on valide
On sélectionne ensuite les 4 angles du contour de notre carte ce qui donnera le résultat suivant(Dans la version 6, il faut faire le menu edit => fill all zone pour remplir le plan de masse)

Exporter son fichier PCB

On reste dans le même mode d'édition
  • On va sélectionner dans le menu du haut la fonction "plot" (pour tracer en format gerber)
  • image Fonction_Plot_menu.jpg (0.1MB)
    Fonction Plot (menu)
  • On va paramétrer le tracé Gerber
    • sélectionner Gerber
    • sélectionner les couches utilisées
    • et valider en cliquant sur le bouton tracer
  • il va créer 2 fichiers en gbr (qui correspondent aux 2 couches de travail Bcu et edge cut)
image fichier_gbr_gnr_par_couche.jpg (70.9kB)
Fichier Gerber généré par couche
  • On va créer les perçages des trous avec la fonction Plot (ou en restant sur la dernière fenêtre). On clique sur le bouton "créer les fichiers de perçage" et on règle les parametres suivant :
    • unité de percage des trous : en millimetre
    • on coche trou metallisé ou non metalise en un seul fichier (pour la version 6 PTH ou NPTH...)
    • Et on valide en cliquant sur le bouton "créer un fichier de perçage" qui va généré un fichier en .drl (dans notre exemple Porte clé LED.drl)
image Fichier_de_perage.jpg (0.1MB)
Parametre fichier de perçage



  • Cliquer su le bouton du menu opengerber et selectionner nos 2 fichiers en .gbr qui ouvre nos tracé
  • Cliquer sur le bouton Open excellon pour mettre les trous de perçage en sélectionnant le fichier en .drl
  • Attention a la vue dans le logiciel on voit de dessus et on va graver la face de dessous (penser à faire un flip en y dans menu edit en sélectionnant tous les éléments)
  • on peut régler l'origine avec edit => set origine
  • sélectionner le fichier BCU .gbr et allant dans propriété et chois des outils (en se referant aux parametres fournis dans la page wiki mdx50)
  • sélectionner le fichier excellon en .drl pour parametrer les reglages wiki mdx50 pour les trous en 0.8mm ou en dessous
  • sauvegarder gcode pour les trous de 0.8mm
  • refaire pour les percages de trous de 10mm
  • finir par le découpage de la carte prendre le fichier ech cute propriété et cutoutools
  • recuperer le fichier cutout => propriete (wiki mdx50) => generer et enregistrer


  • ALLUMER LA MACHINE et appuyer sur entrée
  • Panneau de controle et affichage

  • - Affichage machine G54 systeme de position de la machine
  • NCcode => elle va gérer du gcode
  • position X Y Z
  • vitesse de deplacement jobgrade
  • vitesse de rotation parametree (a 12000 avec spindle)
  • overhide laissé à 100%
  • bouton XYZ et A pour l'axe rotatif
  • Origin pour définir l'origine a chaque coordonnée X et Y et Z fait avec le capteur
  • Menu :

  • deplacement des positions
  • choisir l'outil
  • parametrer la lumière et la soufflerie
  • En ouverture de porte la fraise se déconnecte et descend (attention a ne pas ouvrir quand elle est sur le plateau risque d'endommager le matériel) -
  • Outils

  • 1 fraise de 2 mm pour decoupe
  • 2 fraise javelot pour la gravure
  • 3 foret de 0.8mm
  • 4 foret de 1 mm
  • 5 autre
  • 6 test de hauteur
  • fixer la plaque avec du double face
  • se placer au milieu de sa zone de travail pour brancher le capteur Z attention a mettre le cable bien de coté
  • on sélectionne l'outil 6
  • on fait le Z zero sense
  • on retire le capteur
  • on referme le capot + entree


(installable uniquement sous windows)

gravure a faire en 1

  • on selectionne l'outil 2
  • on selectionne cut + on ajoute un fichier (le .nc)
  • on clique sur output

perçage a faire en 2

percage en 0.8mm

  • sélectionner l'outil 3 (parametre => machine => outil)
  • enlever le fichier précédent
  • lancer le fichier de percage pour les trous de diamètre 0.8mm
  • percage en 1mm

  • sélectionner l'outil 4
  • enlever le fichier précédent
  • lancer le fichier de percage pour les trous de diamètre 1mm

découpe exterieur en 3

- on selectionne l'outil 1
  • on selectionne cut + on ajoute un fichier (le .nc)
  • on clique sur output

Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Capteur de fumée et gaz (En cours de rédaction)

Ce système permet de mesurer les taux de fumées, monoxydes de carbone et dioxyde de carbone dans l'air ainsi que la température et l'humidité.

Cela permet, par exemple, de s'assurer de ma qualité de l'air dans les locaux d'OpenFactory.

Les données sont transimise sur la plateforme ThingSpeak afin de pouvoir visualiser leur évolution dans le temps. Un système d'alertes sur téléphone est également mis en place grâce à l'application IFTTT en plus des alertes visuelles et sonores produitent par le système.

Contexte

Ce projet a été réalisé dans le cadre du stage d'Élisa, une étudiante en BTS Conception et Industrialisation en Microtechniques, à OpenFactory en juin/juillet 2021.

Schéma électronique

image schematique.png (0.1MB)
Schéma électronique
Projet KiCAD (.zip)

Liste du matériel

Nom Description Quantité Prix Unitaire Prix
ESP32 WROOM (Version 30 pins) Microcontrolleur 1
MQ-2 Capteur de fumées 1
MQ-7 Capteur de monoxyde de carbone (CO) 1
MQ-135 Capteur de dioxyde de carbone (CO2) 1
DHT11 Capteur de température et humidité 1
LED 1W Rouge+Bleu+Vert+Blanc """" Alarme visuelle 1
Buzzer Alarme sonore 1
Transistor 2N2222 Transistor NPN (interrupteur électronique) 5
Résistances 5ohm Protection des LEDs 4
Résistances 5.1k Diviseur de tension 3
Résistances 10k Diviseur de tension et bus ""OneWire"" 4
Condensateur 100nF Filtrage d'alimentation 1
Condensateur 100uF Filtrage d'alimentation 1
Il existe différentes versions des ESP32 WROOM avec des nombres de pins différents (30, 36, 38)
** Nous utilisons une puce (Cree XLamp XM-L) incluant 4 LEDs (Rouge, vert, bleu et blanc), elle peut être remplacée par des LEDs de puissance indépendantes.

NodeMCU

Paramètrage de la carte

- Ajouter la bibliothèque des cartes ESP8266 board dans Arduino IDE (http://arduino.esp8266.com/stable/package_esp8266com_index.json)
- Installer le paquet "esp8266 by ESP8266 Community" via le gestionnaire de cartes
- Utiliser la carte nommée "NodeMCU 1.0 (ESP-12E Module)" pendant l'envoi du code

Bibliothèques arduino requises

- DallasTemperature (Version installable via Arduino IDE)
- ThingSpeak (Version installable via Arduino IDE)
- MQUnifiedSensor (Version installable via Arduino IDE)
- ESP32 AnalogWrite (Version installable via Arduino IDE)

Code

// Definition des pins
#define PIN_MQ2 33
#define PIN_MQ7 35
#define PIN_ALIM_MQ7 26
#define PIN_MQ135 34
#define PIN_DHT11 16
#define PIN_LED_R 13
#define PIN_LED_G 12
#define PIN_LED_B 14
#define PIN_LED_W 27
#define PIN_BUZZER 18

// Gestion du capteur DHT11
#include <DHT.h>
#define DHTTYPE DHT11
DHT dht(PIN_DHT11, DHTTYPE);

// Gestion des capteurs MQ
#include <MQUnifiedsensor.h>

#define MQ_BOARD "ESP-32"
#define MQ_VOLT_RES 3.3
#define MQ_ADC_RES 12

#define MQ2_R0 2.85
#define MQ7_R0 7.10
#define MQ135_R0 13.95

unsigned long mq7OldMillis = 0;
int mq7State = 0; // 0 -> Chauffage | 1 -> Lecture

MQUnifiedsensor MQ2(MQ_BOARD, MQ_VOLT_RES, MQ_ADC_RES, PIN_MQ2, "MQ-2");
MQUnifiedsensor MQ7(MQ_BOARD, MQ_VOLT_RES, MQ_ADC_RES, PIN_MQ7, "MQ-7");
MQUnifiedsensor MQ135(MQ_BOARD, MQ_VOLT_RES, MQ_ADC_RES, PIN_MQ135, "MQ-135");

// Gestion du WiFi
#include <WiFi.h>
#define SSID "XXXX"
#define PASSWD "XXXX"

WiFiClient tsClient;
WiFiClient iftttClient;

// Gestion Thingspeak
#include <ThingSpeak.h>
#define TS_API_KEY "XXXX"
#define TS_CHANNEL XXXX
#define TS_FUMEE_FIELD 1
#define TS_CO_FIELD 2
#define TS_CO2_FIELD 3
#define TS_TEMP_FIELD 4
#define TS_HUM_FIELD 5

// Gestion IFTTT
#define IFTTT_HOST "maker.ifttt.com"
#define IFTTT_API_KEY "XXXX"
// Gases
#define IFTTT_FIRE_EVENT "fire"
#define IFTTT_FIRE_THRES 100
#define IFTTT_CO2_EVENT "co2"
#define IFTTT_CO2_THRES 600
#define IFTTT_CO_EVENT "co"
#define IFTTT_CO_THRES 100
// Temp
#define IFTTT_HOT_EVENT "hot"
#define IFTTT_HOT_THRES 35
#define IFTTT_COLD_EVENT "cold"
#define IFTTT_COLD_THRES 15
// Hum
#define IFTTT_DRY_EVENT "dry"
#define IFTTT_DRY_THRES 20
#define IFTTT_WET_EVENT "wet"
#define IFTTT_WET_THRES 80

bool co2EventSent = false;
bool coEventSent = false;
bool fireEventSent = false;
bool hotEventSent = false;
bool coldEventSent = false;
bool wetEventSent = false;
bool dryEventSent = false;

// Gestion PWM
#include <analogWrite.h>

// Valeurs des capteurs
int ppmFumee = 0;
int ppmCO = 0;
int ppmCO2 = 0;
int temp = 0;
int hum = 0;

// Triggers LED et Buzzer
bool fire = false;
bool co = false;
bool co2 = false;

void setup() {
    Serial.begin(115200);

    ledInit();

    pinMode(PIN_BUZZER, OUTPUT);

    sensorsInit();

    wifiInit();

    ThingSpeak.begin(tsClient);
    
    ledOff();
}

void loop() {
    bool goodMQ7 = false;
    // Lecture des capteurs
    readMQ2();
    goodMQ7 = readMQ7();
    readMQ135();
    readDHT();

    // Envoi des valeurs sur ThingSpeak
    ThingSpeak.setField(TS_FUMEE_FIELD, ppmFumee);
    if(goodMQ7) {
        ThingSpeak.setField(TS_CO_FIELD, ppmCO);
    }
    ThingSpeak.setField(TS_CO2_FIELD, ppmCO2);
    ThingSpeak.setField(TS_TEMP_FIELD, temp);
    ThingSpeak.setField(TS_HUM_FIELD, hum);
    ThingSpeak.writeFields(TS_CHANNEL, TS_API_KEY);

    // Gestion des events et trigger IFTTT
    if(ppmFumee >= IFTTT_FIRE_THRES) {
        if(!fireEventSent) {
            sendIfttt(IFTTT_FIRE_EVENT);
            fireEventSent = true;
        }
        fire = true;
    } else {
        fireEventSent = false;
        fire = false;
    }

    if(goodMQ7 && ppmCO >= IFTTT_CO_THRES) {
        if(!coEventSent) {
            sendIfttt(IFTTT_CO_EVENT);
            coEventSent = true;
        }
        co = true;
    } else {
        coEventSent = false;
        co = false;
    }

    if(ppmCO2 >= IFTTT_CO2_THRES) {
        if(!co2EventSent) {
            sendIfttt(IFTTT_CO2_EVENT);
            co2EventSent = true;
        }
        co2 = true;
    } else {
        co2EventSent = false;
        co2 = false;
    }

    if(temp >= IFTTT_HOT_THRES) {
        if(!hotEventSent) {
            sendIfttt(IFTTT_HOT_EVENT);
            hotEventSent = true;
        }
    } else {
        hotEventSent = false;
    }

    if(temp <= IFTTT_COLD_THRES) {
        if (!coldEventSent) {
            sendIfttt(IFTTT_COLD_EVENT);
            coldEventSent = true;
        }
    } else {
        coldEventSent = false;
    }

    if(hum >= IFTTT_WET_THRES) {
        if(!wetEventSent) {
            sendIfttt(IFTTT_WET_EVENT);
            wetEventSent = true;
        }
    } else {
        wetEventSent = false;
    }

    if(hum <= IFTTT_DRY_THRES) {
        if(!dryEventSent) {
            sendIfttt(IFTTT_DRY_EVENT);
            dryEventSent = true;
        }
    } else {
        dryEventSent = false;
    }

    // Gestion des LEDs et du buzzer
    if(fire) {
        ledFire();
        fireAlarm();
    } else if (co) {
        ledCO();
        coAlarm();
    } else if (co2) {
        ledCO2();
        co2Alarm();
    } else {
        ledOff();
        noTone(PIN_BUZZER);
    }

    // Delai
    delay(250);
}


// Function LEDs
void ledInit() {
    pinMode(PIN_LED_R, OUTPUT);
    pinMode(PIN_LED_G, OUTPUT);
    pinMode(PIN_LED_B, OUTPUT);
    pinMode(PIN_LED_W, OUTPUT);

    analogWrite(PIN_LED_R, 100);
    analogWrite(PIN_LED_G, 100);
    analogWrite(PIN_LED_B, 100);
    analogWrite(PIN_LED_W, 100);
}

void ledOff() {
    analogWrite(PIN_LED_R, 0);
    analogWrite(PIN_LED_G, 0);
    analogWrite(PIN_LED_B, 0);
    analogWrite(PIN_LED_W, 0);
}

void ledFire() {
    analogWrite(PIN_LED_R, 255);
    analogWrite(PIN_LED_G, 0);
    analogWrite(PIN_LED_B, 0);
    analogWrite(PIN_LED_W, 0);
}

void ledCO() {
    analogWrite(PIN_LED_R, 0);
    analogWrite(PIN_LED_G, 255);
    analogWrite(PIN_LED_B, 0);
    analogWrite(PIN_LED_W, 0);
}

void ledCO2() {
    analogWrite(PIN_LED_R, 0);
    analogWrite(PIN_LED_G, 0);
    analogWrite(PIN_LED_B, 255);
    analogWrite(PIN_LED_W, 0);
}

// Fonctions buzzer
void tone(uint8_t pin, int freq) {
    // On utilise le channel 15 pour eviter les conflits avec analogWrite
    ledcSetup(15, 50000, 13);
    ledcAttachPin(pin, 15);
    ledcWriteTone(15, freq);
}

void noTone(uint8_t pin) {
    tone(pin, 0);
}

void fireAlarm() {
    tone(PIN_BUZZER, 1000);
}

void coAlarm() {
    tone(PIN_BUZZER, 1500);
}

void co2Alarm() {
    tone(PIN_BUZZER, 2000);
}

// Fonctions capteurs
void sensorsInit() {
    // DHT11
    dht.begin();

    // MQ-2 (Courbe CH4)
    MQ2.setRegressionMethod(true);
    MQ2.setA(4301.22);
    MQ2.setB(-2.65);
    MQ2.init();
    MQ2.setR0(MQ2_R0);
    MQ2.setRL(1);

    // MQ-7
    analogWrite(PIN_ALIM_MQ7, 255);
    MQ7.setRegressionMethod(true);
    MQ7.setA(99.042);
    MQ7.setB(-1.518);
    MQ7.init();
    MQ7.setR0(MQ7_R0);
    MQ7.setRL(1);

    // MQ-135
    MQ135.setRegressionMethod(true);
    MQ135.setA(110.47);
    MQ135.setB(-2.862);
    MQ135.init();
    MQ135.setR0(MQ135_R0);
    MQ135.setRL(1);
}

void readMQ2() {
    MQ2.update();
    ppmFumee = MQ2.readSensor();
}

bool readMQ7() {
    // Temps de chauffe écoulé
    if(!mq7State && (millis() - mq7OldMillis) >= (60000UL)) {
        // Passage en mode lecture
        analogWrite(PIN_ALIM_MQ7, 20);

        mq7OldMillis = millis();

        mq7State = 1;

    // Temps de lecture écoulé
    } else if (mq7State && (millis() - mq7OldMillis) >= (90000UL)) {
        // Passage en mode chauffage
        analogWrite(PIN_ALIM_MQ7, 255);

        mq7OldMillis = millis();

        mq7State = 0;
    }
    
    if(mq7State) {
        analogWrite(PIN_ALIM_MQ7, 255);
        delay(5);
        MQ7.update();
        ppmCO = MQ7.readSensor();
        analogWrite(PIN_ALIM_MQ7, 20);
        
        // Valeur mise a jour
        return true;
    }

    // Pas de nouvelle valeur
    return false;
}

void readMQ135() {
    MQ135.update();
    ppmCO2 = MQ135.readSensor() + 400;
}

void readDHT() {
    temp = dht.readTemperature();
    hum = dht.readHumidity();
}

// Fonctions WiFi et IOT
void wifiInit() {
    WiFi.mode(WIFI_STA);

	// Init WiFi
	Serial.println();
	Serial.print("Connexion en cours");

	WiFi.begin(SSID, PASSWD);

	while(WiFi.status() != WL_CONNECTED) {
		delay(500);
		Serial.print(".");
	}
	Serial.println();

	Serial.println("Connexion WiFi OK");

	// Gestion MAC
	byte mac[6];
	WiFi.macAddress(mac);

	// Affichage de l'adresse IP
	Serial.print("Adresse IP : ");
	Serial.println(WiFi.localIP());
}

void sendIfttt(String event) {
    Serial.println(iftttClient.connect(IFTTT_HOST, 80));
    iftttClient.println("GET http://maker.ifttt.com/trigger/"+event+"/with/key/"+IFTTT_API_KEY);
}

Constantes à modifier

Il faut remplacer les XXXX dans le code pour configurer les différents services, on les trouve sur les lignes de ce type : #define NOM "XXXX"
Configuration WiFi
SSID (ligne 38) : Nom de la connexion WiFi
PASSWD (ligne 39) : Mot de passe de la connexion WiFi
Configuration ThingSpeak
TS_API_KEY (ligne 46) : Clé API de ThingSpeak
TS_CHANNEL (ligne 47) : Numéro du canal ThingSpeak
Configuration IFTTT
IFTTT_API_KEY (ligne 56) : Clé API de IFTTT

Alarmes

Fumées

Seuil : 100 ppm
Fréquence : 1 kHz
Couleur : Rouge

CO

Seuil : 100 ppm
Fréquence : 1.5 kHz
Couleur : Vert

CO2

Seuil : 600 ppm
Fréquence : 2 kHz
Couleur : Bleu

ThingSpeak

ThingSpeak est une plateforme d'analyse IoT qui vous permet d'agréger, de visualiser et d'analyser des flux de données en direct dans le cloud.
Nous utilisons cette plateforme pour visualiser l'évolution des taux de gaz, de la température et de l'humidité mesurée par le système au cours du temps.

Visualisation des données du système

image thingspeak.png (41.5kB)
Affichage des données sur ThingSpeak

IFTTT

IFTTT est un service web permettant à ses utilisateurs de créer des chaînes d'instruction simples appelées applets. Cela permet de réagir à des évenements en activant d'autres systèmes.
Nous l'utilisons pour envoyé des alertes sur téléphone quand les taux de gaz dépassent les seuils de danger défini dans le système.

Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Contrôler la fraiseuse X-Carve avec Ultimate Gcode Sender et FreeCAD

Pour pouvoir utiliser la fraiseuse avec plus de souplesse que celle permise par le logiciel Easel dans sa version freemium. On a décidé de trouver une alternative libre et open source pour pouvoir apprendre à réaliser les plans d'une pièce sous FreeCAD et d'envoyer le Gcode à la machine via Ultimate GCode Sender. Cette page doit permettre de pouvoir prendre en main l'usage de ses outils à travers un cas concret. Vous y retrouver les différentes étapes du processus:

  • 1 => Convertir le fichier SVG que je souhaite usiné en Gcode avec FreeCAD
  • 2 => Importer le Gcode dans UGS pour usiner la pièce sur la fraiseuse

Le fichier SVG ne permet pas d'etre manipulé tel quel dans FreeCAD, pour remédier à cela on va devoir créer le sketch (= une esquisse).
Dans FreeCAD, l'esquisse est un schéma qui décrit une forme à appliquer à une fonction afin de produire une forme. Soit une forme "positive" ou "additive": un bossage (pad) par exemple, ou une forme "négative" ou "soustractive": un creux (ou poche - pocket) par exemple.
Je commence mon projet avec le fichier SVG ci-dessous qui comprend des zones à découper et d'autres zones à usiner partiellement en profondeur

Chariot_Varennes_sans_trous_15mm.svg (27.9kB)

Dans les étapes ci-dessous on va voir les différentes étapes à réaliser pour convertir notre fichier SVG en esquisse :
Lorsqu'on ouvre son fichier SVG une fenêtre apparait il faut sélectionner SVG as geometry (import SVG)
image ouvertureSVG.jpg (0.1MB)
Ouverture d'un fichier SVG

Ensuite il faut se positionner dans l'espace de travail "Draft" comme sur l'écran ci-dessous
image draft.jpg (0.2MB)

Dans la prochaine étape on va convertir tous nos chemins (=path) en esquisse (=sketch). Je vais en profiter pour faire disparaitre les chemins que je ne souhaite pas decouper cette fois ci (la poignée et les pieds qui sont en bas a droites de mon fichier SVG). Je vais donc cliquer sur un chemin et ensuite je clique sur la barre d'espace. Le chemin disparait de l'écran et le path associé est grisée dans le menu de gauche
image path_gris.jpg (0.1MB)

Ensuite, on va sélectionner tous les path (écit en noir qui correspondent à mes path que je souhaite sélectionner) de notre fichier. Astuce, je clique sur le premier path et j'enfonce la touche shift que je maintien appuyé en cliquant sur mon dernier path, cela me sélectionne l'ensemble des path souhaités.
image path_selectionnes.jpg (0.1MB)

Enfin je vais créer les sketchs correspondants aux chemins que je précédemment sélectionnés en effectuant via le menu Modification => Draft vers Esquisse
image draft_esquisse.jpg (0.2MB)

Dans mon menu de gauche, en dessous de mes path, je trouverais maintenant des esquisses correspondant à l'ensemble de ma forme.

Pour cette partie on va travailler dans l'espace de travail appelé Sketcher
image sketcher.jpg (0.2MB)

Comme je possède 3 formes qui sont englobé les unes dans les autres (en gros un rond qui est dans un rectangle qui est dans un autre rectangle) je vais devoir fusionner 2 groupes de sketch (on verra un peu plus tard comment on fusionnera nos 2 travaux d'usinage).
Dans mon cas, il s'agit des 3 ronds qui sont sur le haut pour fixer la poignée et des 4 ronds en bas qui sont dans un rectangle.
Pour repérer les ésquisses des éléments que je souhaite conserver dans le sketch des ronds je vais cliquer sur ma forme (elle devient jaune) et cela m'indiquera dans le menu à gauche le numero du sketch.
image sketch_selectionne.jpg (0.2MB)
Je sélectionne ensuite tous les sketchs que je souhaitent fusionner ensemble. Ici les sketchs 38 à 40 et 45 à 54 en cliquant dessus et en maintenant enfoncé la touche Ctrl dans le menu de gauche
image selection_sketch_rond.jpg (0.1MB)
Je vais pouvoir les fusionner ensemble dans un seul sketch en effectuant via le menu Sketch => Fusionner les esquisses
image fusionner_les_esquisses_ronds.jpg (0.1MB)
Cela me créé un nouveau sketch (dans mon cas le sketch108) que je vais renommer en faisant un clic droit et en l'appelant sketch_rond

Je vais appliquer la meme procédure pour tous les autres sketchs et je l'appelerais sketch_principal



Pour cette partie on va travailler dans l'espace de travail "Part"
image part.jpg (0.1MB)
La première étape va consister à extruder la forme extérieure de ma pièce. Pour effectuer cette étape, je vais sélectionner le sketch dans lequel j'ai fusionné tous les sketchs des formes externes (ici "sketchexterne") et j'appuye sur le bouton extrude (indiqué par ma souris sur l'image)
image extrusion_externe.jpg (0.1MB)
Et je règle l'épaisseur de ma pièce, dans mon cas 15mm
image hauteur_extrusion.jpg (0.2MB)







Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Fraiseuse Modela MDX-50 (En cours)

La MDX-50 est une machine de fraisage multi-outils fabriquée par la société Roland.
image mdx50.jpg (22.3kB)

Spécifications

Volume de travail : 400 (X) × 305 (Y) × 100 (Z) mm
Axes : 4 (Il faut changer de plateau pour utiliser le 4ème axe)
Diamètre tige outil : 6 mm
Nombre d'outils : 6
Matériaux fraisables : ABS, POM, nylon, plastique, cire de modélisation, pâte chimique de bois, bois dur

Utilisation de la machine

La machine


VPanel

Logiciel permettant la gestion de la machine.

ClickMill

Logiciel permettant la réalisation de travaux simples.

Gravure de PCB

Matériel utilisé

- Pointe javelot 0.1 mm 30° (Gravure des pistes)
- Forêt 0.8 mm (Perçage des trous pour les composants)
- Forêt 1.0 mm (Perçage des trous pour les gros composants)
- Fraise "coupe diamant" 2.0 mm (Découpe de la plaque)

FlatCAM

La logiciel FlatCAM est un logiciel libre utilisé pour générer les fichiers G-Code à partir des fichiers Gerber (Tracé des pistes) et Excellion (Position des trous).

Tutoriels

[[https://www.youtube.com/watch?v=--Cb11heuHc Tuto FlatCAM PCB simple-face]] (en anglais) Tuto FlatCAM PCB double-face (en anglais)

Réglages utilisés

Voici les réglages qui semblent être les bons pour les cartes que nous utilisons (Epoxy brut 2 faces 200x300mm)

Perçage des trous d'alignement

Excellion properties
Activer le sous menu Utilities
Milling Diameter : 2.00mm
Cliquer sur Mill Drills
Geometry Object
Cut Z : -2.400mm
Multi-Depth : 0.400mm
Preprocessor : Default_no_M6

Fraisage des pistes

Insolation routing
Tool Dia : 0.2304mm
Passes : 3 (ou 4 suivant le rendu)
Overlap : Entre 35% et 65% (suivant le rendu, si la valeur est haute il faut peut être augmenter le nombre de passes)
Geometry Object
V-Tip Dia : 0.1500mm
V-Tip Angle : 30.00°
Preprocessor : Default_no_M6

Perçage des trous des composants

Séparer les trous >0.9mm de ceux <=0.8mm. (On utilisera respectivement les forets de 1.0mm et de 0.8mm)
Drilling Tool
Cut Z : -1.700mm
Preprocessor : Default_no_M6

Découpe de la carte

Cutout Tool
Tool Dia : 2.000mm
Cut Z : -1.800mm
Multi-Depth : 0.4mm
Gap size : 2.0mm
Gaps : 4
Geometry Object
Cut Z : -1.800mm
Multi-Depth : 0.4mm
Preprocessor : Default_no_M6

Séquence de travail

PCB simple face

1. Gravure de la face inférieure (Pointe javelot 0.1mm)
2. Perçage des trous de 1.0mm (Forêt 1.0mm)
3. Perçage des trous de 0.8mm (Forêt 0.8mm)
4. Découpe du contour de la carte (Fraise diamant 2.0mm)

PCB double-face

1. Perçage des trous d'alignement (Fraise diamant 2.0mm)
2. Gravure de la face supérieure (Pointe javelot 0.1mm)
3. Retournement de la carte
4. Gravure de la face inférieure (Pointe javelot 0.1mm)
5. Perçage des trous de 1.0mm (Forêt 1.0mm)
6. Perçage des trous de 0.8mm (Forêt 0.8mm)
7. Découpe du contour de la carte (Fraise diamant 2.0mm)

Astuces & autres

Fixation des cartes sur le plateau avec du scotch double-face. Ne pas oublier les trous d'alignements pour la réalisation de PCB double-face.
* Bien définir la vitesse de rotation au maximum sur la machine avant le premier travail, elle ne le fait pas automatiquement pour le G-Code.

Ressources

Guide d'installation de la machine (en anglais) : MDX50_INS_EN_R2.pdf (5.0MB)
Guide d'utilisation de la machine (en anglais) : MDX50_USE_EN.pdf (10.3MB)


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

SKyline 42


! TRAVAIL EN COURS

Intro

Cette page explique comment prendre le design du Skyline 42 afin de la découper sur une découpeuse laser ou sur une découpeuse vinyle.

Usage
Vous pouvez utilliser ce design pour simplement imprimer le décor mais il y a aussi la possibilité de le personnaliser pour créer des meubles, des cintres, etc.

Téléchargement
Téléchargement du fichier SVG de la Timeline de Saint Etienne (en faisant un clic droit sur l'image et en respectant la licence creative commons en pied de page)

Timeline Saint etienne

Exemples

image Silhouette_42_Rendu_avec_les_couches.jpg (0.5MB)
(simulation)

Version Ambitieuse
Imprimé sur trois couches.

image Tableau_Noir_42_rendu.jpg (3.3MB)
(simulation)
Version Familialle
Imprimé sur une film adhésif tableau noir, il faut convertir le SVG sur format de Studio3.

Personnalisation

Vous pouvez personaliser le fichier avec Inkscape en téléchargeant le ficher SVG.

Une fois que vous avez réglé la taille et apporté les modifications souhaitées, il faut ensuite exporter le ficher au format dwx(Drawing eXchange Format) ou dxf afin de les imprimer et découper sur la découpeusse vinyle.

Impression

A Open Factory 42 on a la Découpeuse Laser Perez Camp et Découpeuse Vinyl Roland BN20.

Réglages pour les Découpeuse Laser
Partie découpe: Puissance Max Puissance Minimum Vitesse/seconde
Partie gravure: Puissance Max Puissance Minimum Vitesse/seconde


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Support de smartphone en bois


Contexte

Cette page wiki est destinée à accompagner la création d'un support de smartphone dans le cadre d'une animation au FabLab OpenFactory. Elle peut aussi être utilisée par les adhérents pour créer le leur et le personnaliser en utilisant en autonomie la découpeuse laser.
Vous y trouverez les fichiers nécessaires pour découper votre support, les retravailler dans Inkscape pour les personnaliser et les différents réglages de la découpeuse laser.

Ce tutoriel et les fichiers fournis sont pour du Contreplaqué de 5mm.

Tutoriel

Fichier pour démarrer l'activité (Faire un clique droit sur l'image et sélectionner avec la souris "enregistrer l'image sous"):
supportTelV60.svg (6.8kB)

Personnaliser le support avec Inkscape

Etape 1 : Insérer une zone de texte

Choisir un texte que vous souhaiter inscrire sur le support(nom / prénom / Surnom / pseudo...)
Pour créer un champs de zone de texte, vous cliquez sur le A (colone a gauche de l'écran sur l'image 1) puis vous sélectionnez la zone de votre choix en laissant appuyé le bouton de votre souris pour délimiter la zone d'écriture souhaitée (image 2). Une fois cet espace délimité, vous pouvez écrire votre texte.
  • image ZONE_TEXTE.png (89.5kB)
    image ZONE_TEXTE2.png (87.0kB)
  • Ensuite je peux sélectionner l'ensemble de mon texte pour aller le repositionner au bon endroit sur ma pièce.

Etape 2 : Vectoriser mon texte

Actuellement ce texte n'est pas vectorisé. Pour que le logiciel Smart Carve puisse le voir vous devez convertir ce texte en objet vectoriel.
Pour cela, il faut convertir votre texte comme ceci. Sélectionnez votre texte et dans le menu en haut, sélectionnez "chemin" puis "objet en chemin" pour que votre écriture soit vectorisée et donc lisible par la machine.
image CONVERTIR_TEXTE_EN_CHEMIN.png (0.1MB)
  • Etape 3 : Importer une image à graver

Pour personnaliser son support, on peut avoir envie de graver une image ( photo, logo...). Avec Inkscape, importez votre image en cliquant sur "Fichier" pui sélectionner "Importer". L'image apparaitra sur votre dessin il ne vous reste plus qu'à positionner l'image à l'endroit souhaité sur le support de smartphone.
image IMPORTER_IMAGE.png (0.1MB)
Importer une image dans Inkscape

Etape 4 : Vectoriser mon image

Comme pour le texte, vous devez vectoriser l'image choisie en cliquant sur "chemin" puis "objet en chemin" pour la rendre lisible par la machine.
image CONERTIR_TEXTE_EN_CHEMIN.png (0.1MB)

Etape 5 : Convertir mon fichier en .dxf

Vous avez terminé de préparer votre travail et vous semblez satisfait du résultat. Il est temps d'enregistrer votre fichier dans un format qui sera compris par le logiciel Smart Carve.
Actuellement vous utilisez un format SVG qui est un format d'image que le logiciel n'est pas capable de lire. Nous allons donc enregistrer notre travail dans le format DXF. Pour effectuer cela, vous devez sélectionner dans le menu du haut "Fichier" puis "Enregistrer une copie".
image COPIE.png (0.1MB)
  • Une nouvelle fenetre s'ouvrira, vous pouvez choisir l'emplacement sur lequel vous souhaitez enregistrer votre fichier (sur une clé USB, cela vous permettra de l'importer sur l'ordinateur utilisé par la machine). Vous pouvez choisir le nom de votre fichier et surtout sélectionner le format dans lequel vous souhaitez enregistrer votre travail en cliquant sur "Table traçante ou coupante AutoCAD DXF R14 .dxf" (dans le champs en bas à droite de la fenêtre ouverte)
  • image COPIE_DXF.png (0.2MB)

Préparer son fichier pour la découpe avec Smart Carve

Préparation du fichier

Dans le logiciel, on va paramètrer notre travail pour ordonner le travail a effectué par la machine. Pour un travail de plus grande qualité et afin de limiter les échecs on va programmer l'ordre des travaux à effectuer par la machine.
1 - Les éléments à graver, dans notre cas l'image (sélectionner l'id 11 qui est la couleur pour faire une gravure et sélectionner le pot de peinture menu a gauche de l'écran)
2 - Les éléments à marquer
3 - Les tracés à découper qui sont à l'intérieur de la pièce
4 - Les tracés extérieurs de la pièce à découper
image GRAVURE_DECOUPE_MARQUAGE2.png (46.4kB)

Réglages des gravures, marquages et découpes

1/Gravure et Marquage (12/10/200) pour la gravure, vous devez séléctionner l'id 11 (associée la couleur noire pour indiquer à la machine que vous souhaitez une gravure)
2/Découpe intérieur (90/95/42)
3/Découpe extérieur (90/95/42)



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Réglages du logiciel Easel pour la fraiseuse X-CARVE

La XCarve est une machine de fraisage, vendue en kit par la société Inventables. Elle permet le fraisage de matériaux tendres (bois, aluminium) et reste modulable grâce à sa structure en profilé Open Source.

Installation des drivers et configuration

Pour piloter la fraiseuse X-Carve, nous devons utiliser le logiciel en ligne Easel, en accédant à leur site et en y créant un compte.

Easel est une application en ligne crée par Inventables (Les concepteurs des CNC X-carve) qui vous permet de designer vos pièces et de les graver avec votre CNC. Il remplace vos logiciel CAD et CAM en les regroupant dans une seule application. (Benmaker)

Pour découvrir ce logiciel et ses fonctionnalité, un tutoriel a été réalisé par Benmaker . Il faudra effectuer quelques modifications dans la partie configuration Easel pour la CNC 3018 car nous avons une X-Carve. Voici les modifications à apporter :

image reglage_machine__choix_du_modele.png (0.2MB)

Sélectionner tout d'abord les réglages pour X-Carve Advanced

image reglage_machine.png (42.1kB)
reglages à configurer

  • Machine type => sélectionner X-Carve (au lieu de other grbl)
  • Motion Controller => sélectionner Arduino & gshield
  • Rail Size => 750x750mm
  • Lead Screw => ACME threaded rod
  • Spindle => Dewalt 660
  • Dut Shoe => ne pas cocher la case
  • Et appuyer sur le bouton confirm settings
Ensuite, vous devez brancher le cable USB à votre ordinateur (lors de la première connexion à la machine il vous sera proposé d'installer les drivers).

Dessins


Pour réaliser votre pièce, il est nécessaire d'importer un fichier dans lequel le dessin apparait (= que nous nommons "fichier vectoriel"). Le fichier peut être de source partagée ou auto-produite.

Les dessins partagés


La librairie de formes de chez Easel
La librairie de formes de chez Easel

La réalisation de son dessin


Pour ce faire : file > import SVG.

Une fois que le fichier est importé
Une fois que le fichier est importé

Préparation de la CNC


Choix du matériau

...

Fraises

...

Decouvrir des projets à réaliser avec une fraiseuse CNC

Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

KiriMoto Outil FAO en ligne

L'application web Kiri:Moto est un slicer pour Impression 3D FDM, SLA, découpe laser et Usinage CN. Elle est mise à disposition par Grid Space, une plateforme de mise à disposition d'applications gratuite, Open Source pour Makers.
Le module Commande Numérique est celui qui nous interesse aujourd'hui, il permet de répondre à une demande d'un module plus complet qu'Easel sur la fraiseuse X-Carve (Prise en charge du 3D, réglage plus fin,...)

Interface

L'interface est composée de 5 parties : Bandeau supérieur, Menu Objet, Menu Controle d'opération, Barre des Opérations et Espace de Travail

Bandeau supérieur

Le bandeau supérieur comprend à gauche un bouton pour changer de mode de fabrication (CNC, SLA, FDM ou Laser) ainsi que la machine employée, la taille de son plateau et des options pour changer le footer et header du G-Code généré.

Menu Objet

Le menu objet est le menu situé à la droite de l'écran, il comporte 6 boutons lorsqu'on se trouve sur le mode CNC.
  • Setup : Permet de modifier les paramétres machines, créer ou nommer de nouveaux outils ou modifier les options d'interface.
  • Files : Permet d'importer de nouveaux fichiers 3D (format OBJ, STL ou 3MF), de nouveaux fichiers 2D (SVG, JPG, PNG) qui sont extrudés en volumes 3D automatiquement et d'avoir accès aux anciens fichiers traités.
  • View : Changer la vue, supprimer les objets ou les réarranger.
  • Starts : Générer une vue du passage de l'outil et exporter le fichier au format G-Code (possibilité d'avoir accès au temps d'usinage)
  • Render : Afficher le volume 3D en plein, filaire ou transparence.
  • Tools : Effectuer sur l'objet des rotations ou déplacement.

Menu Controle d'opération

Le menu de contrôle d'opération est situé à la gauche de l'écran, il comporte 7 boutons.
  • Tabs : Création d'attaches pour maintenir les pièces à leurs places à la fin de l'usinage.
  • Stocks : Pour définir le brut d'usinage.
  • Limits : Pour définir les paramètres de vitesse d'avance ou de zone de dégagement.
  • Output : ???
  • Origin : Définir l'origine du programme.
  • Expert : ???
  • Profile : Sauvegarder le profil de paramétres.

Barre des Opérations

C'est la barre récapitulative des opérations réalisées et de leurs ordres dans l'usinage.
Revu rapide des fonctions :
  • Flip : Opération manuelle pour retourner la pièce, elle permet de créer un recto et un verso sur une pièce sans avoir à avoir une fenêtre ouverte pour chaque opération.
  • Register : Opération de percage pour une mise en position sur une pièce nécessitant une opération des deux cotés
  • Drill : Opération de percage de trou.
  • Level : Opération de surfaçage.
  • Trace : Opération qui permet de suivre un tracé généré, souvent utilisé pour de la gravure de texte.
  • Gcode : Option d'injection de G-code
  • Rough : Opération d'ébauche d'une forme
  • Outline : Opération de finition d'une forme
  • Contour : Opération de finition pour suivre une courbe (lisser une courbe ébauchée avec Rough)
  • Pocket : Opération de création de poche dans de la matière (nécessité d'avoir une surface de fond)

Espace de Travail

L'espace de travail correspond à la partie centrale de l'écran, c'est ici qu'après l'import on retrouvera le modèle 3D. Les deux droites, rouge et bleue, correspondent respectivement à l'axe X et Y. Leurs intersections marquent l'origine du programme d'usinage (par défaut en bas à droite de la pièce).

Application

L'application KiriMoto peut effectuer toutes les opérations réalisées par Easel (détourage, poche, découpe) mais en y ajoutant des fonctionnalités de suivi de courbe 3D, option d'usinage doubles faces, surfacage, insertion de G-Code,...

Contrôle

Avec la souris :
  • Clique Droit pour tourner
  • Clique Gauche pour translater
  • Roulette pour agrandir
Avec le clavier :
  • Z : Zoom sur le centre du plateau
  • E : Ouverture du panneau de configuration machine
  • R : Fichier recent
  • T : Vue du dessus
  • U : Appel à base de donnée de settings
  • I : Ouverture de fichier
  • O : Panneau de configuration Outil

Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Tuto utilisation KiriMoto

KiriMoto est une application Web de Fabrication Assisté par Ordinateur, elle permet de générer le Gcode nécessaire à l'usinage sur la X-Carve de pièce en 3D, de gravure et de découpe en 2D.

Le tuto s'intéresse à 5 cas d'applications :
  • Prise en main du logiciel sur une pièce simple
  • L'usinage d'une pièce sur deux faces (en construction)
  • Utilisation d'un fichier SVG en 3D (en construction)
  • Usinage d'une pièce avec une surface courbe (en construction)
  • Gravure (en construction)


KiriMoto est un logiciel assez intuitif mais pour découvrir son interface n'hésitez pas à passer sur cette page avant de poursuivre : https://zoomacom.net/wiki/?KiriMoto

Ressource et matériaux pour l'activité

Lien du site : https://grid.space/kiri/
Fichier STL de l'exemple : Exemple_1.zip (4.1kB)
Planche de 150mmx150mmx15mm

Etape 1 : Import et préparation de l'espace de travail

Une fois arrivé sur la plateforme il est nécessaire de renseigner les spécifications machine de la fraiseuse ainsi que le paramétrage des outils avant de commencer à travailler sur l'objet.

Pour ouvrir le panneau de configuration de la machine, il faut cliquer sur l'icone Mode CNC.

paramètres machines

On accède ensuite à l'interface de modification des paramètres machine, c'est ici qu'on peut renseigner la machine qu'on utilise ou renseigner une nouvelle machine (ex:X-Carve 750mm) et selectionner l'option CNC.

Outils

On ouvre ensuite la page de création et de modification des outils (raccourci clavier O).
C'est ici qu'on peut créer de nouveaux outils.
Petite explication des paramétres :
  • Type : Forme de la fraise (Ronde=Ball, End=Carré, Taper=pointe), chaque type d'outil à une fonction différente lors des opérations d'usinage.
  • Tools : Ne pas modifier, c'est juste le numéro que va prendre l'outil dans le Gcode (peut être intéressant si magasin d'outil automatique)
  • Metric : Quand coché les mesures sont en métrique et non en impérial.
  • Shaft : C'est le corps de la fraise, la partie supérieure qui ne comprend pas les lames.
Pour l'exercice on prendra une fraise plate de 8mm de diamètre.

image Paramtrage_outil.jpg (51.5kB)

Import de fichier

Pour importer un fichier on peut soit utiliser le raccourci clavier I soit aller dans Files et Import.
Une fois le fichier importé, la barre de droite permet d'intéragir avec l'objet.

Etape 2 Configuration de l'usinage

La barre du bas sert à ordonner et définir les opérations d'usinage qui seront réalisées. Pour notre exemple seul deux nous seront nécessaires:
  • Rough : Opération d'ébauche pour enlever un maximum de matière
  • Outline : Opération de finition

Pour ajouter ces deux opérations on clique sur le plus, puis on vient sélectionner Rough en premier et on refait la manipulation pour Outline en second.
Ensuite on va définir les paramétres des opérations :
Pour Rough on va définir
  • la fraise sur "Fraise Plate 8mm"
  • speed rate (vitesse d'avance) : 1000 (mm/s)
  • plunge rate (vitesse d'avance en Z) : 250 (mm/s)
  • step down (profondeur de coupe) : 1 (mm)
  • step over (Espace entre chaque passe) : 0.7 (70%)
  • Leave stock (laisser une surépaisseur) : 0.5 (mm)
Et on va sélectionner clear voids et inside only

Pour Outline on va définir :
  • la fraise sur "Fraise Plate 8mm"
  • speed rate (vitesse d'avance) : 800 (mm/s)
  • plunge rate (vitesse d'avance en Z) : 250 (mm/s)
  • step down (profondeur de coupe) : 1.5 (mm)
Et on ne sélectionne rien

Etape 3 Création des tabs

On peut maintenant ajouter les supports d'accroches (ou tabs) pour sécuriser la pièce lors de son usinage. Ce sont des petits espaces où la matière ne sera pas enlevée pour permettre à celle-ci de rester en place à la fin de l'usinage.
Pour les créer il faut aller dans la barre opération de gauche et cliquer sur Tabs, puis cliquer sur le +. À partir de là on peut aller sur le modéle 3D et définir où est-ce que l'on souhaite voir un Tabs (pour bien sécuriser la pièce, il est conseillé d'en mettre 3/4 réparties sur le tour).
Une fois les tabs positionnés on peut venir recliquer sur Tabs et sur 🗸 pour valider l'opération.

Etape 4 Génération du G-code

Après avoir définit tous les paramètres, on peut vérifier le chemin de la fraise pour voir si elle fait ce qu'on veut qu'elle fasse. Pour cela, rien de plus simple, on va sur Start dans la Barre objet de droite et on sélectionne Slice.
Si toute la configuration s'est bien déroulé on devrait avoir la vue ci-jointe.

Si le chemin correspond, on peut alors générer le G-code associé, pour cela on clique sur start dans la Barre objet de droite puis sur Export, une fenêtre s'ouvre avec un encart pour changer le nom du fichier, le temps d'opération et un bouton pour lancer le téléchargement du fichier (download).
Le fichier G-code est alors généré et on peut passer à l'usinage !


Les fonctions réutilisées de l'exercice précédent ne seront pas explicitées dans celui-ci.

Ressource et matériaux pour l'activité


Lien du site : https://grid.space/kiri/
Fichier STL de l'exemple :

Planche de ???mmx???mmx15mm

L'usinage sur deux faces permet d'ouvrir un champ des possibles assez interessant mais en contrepartie c'est une pratique qui demande beaucoup plus de préparation et de reflexion pour avoir un résultat convenable.
image rect1491.png (16.0kB)

Le premier défi est donc d'arriver à avoir la même origine programme sur les deux faces. Lors de la reflexion de ce tutoriel plein d'alternative ont était étudié et testé mais une seule reste facile et répétable.
La méthode présenter ici est celle des pions de positionnement. La théorie de base est de créer deux points qui traversant sur la plaque usinés pour créer un système de coordonées et de position commun aux deux faces.
Pour cela nous allons percé avec la fraiseuse numérique deux trous traversant au niveau de la plaque et qui vont aller usiné le martyr (comme présenter sur le schéma joint).

Fabrication de l'empreinte

Créer la mise en position

image rect3455.png (21.7kB)
Pour créer ces percages nous créons un modéle 3D d'une plaque comprenant deux trous distant de 150 mm (la distance et le positionnement des trous peuvent changer suivant la pièce que l'on veut fabriquer).
L'épaisseur de cette plaque doit correspondre à l'épaisseur de notre plaque brut + la profondeur à laquelle on souhaite enfoncé nos pions de positionnement.
Attention les trous doivent être centré sur le volume, cela permettra d'avoir un centre commun avec les pièces usiné ensuite.

paramétrage

Une fois le modéle 3D fait nous l'importons dans Kiri:Moto
Une fois les outils renseigner (revoir le premier tuto pour rrensigner de nouveau outils) nous pouvons commencer le paramètrage.

Plusieurs paramètre sont a modifié avant de choisir les opérations à appliquer :
- Verifier que le "stock" est à zéro (Width = 0, Depth = 0, Height = 0)
- Dans Outline coché "Origin Top" et "Origin Center": Cela permet de mettre le zéro programme à la surface de la planche à percé et au centre de celle ci

Une fois les paramètres changés passons aux opérations :
Avec une fraise de 6mm de diamètre il faut utiliser la fonction "Rough" avec le paramètrage ci joint :
image Capture_dcran_2.png (65.6kB)

Conseil d'usinage

Il est conseillé d'utiliser une fraiseuse numérique ayant un système de déplacement rigide (vis à bille, roue et vis sans fin,...).
N'hesitez pas à vous faire accompagner lors de ce projet/exercice, on touche du doigt des fonctions assez complexe sur le fraisage.



Usinage face 1

Importation et paramètrage

Une fois l'importation du modéle 3D de cassette fait on viens en modifier la taille (X=100, Y=15) en pensant à dissocié les échelles (petit case à cocher en dessous des X,Y et Z).
Pour accéder au changement d'échelle il faut aller dans outil>échelle.

Une fois la mise en position faite on s'intérésse aux paramètrage générale :
- Mettre un stock de hauteur (height) 3 mm
- Venir cocher dans Limits un Z-Anchor Middle
- Definir dans Limits un Z Thru de 0.5mm
- Venir décocher dans Outline le Origin Top

Une fois ce paramètrage réaliser on peut definir les opérations nécessaire, ici on se contentera d'une opération de rough avec les paramètres ci joint :
image Capture_dcran_4.png (42.7kB)

Les chemins généré devrait ressembler à l'image suivante :
image Capture.jpg (0.1MB)

conseil d'usinage


Usinage face 2

Setup de l'origine



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Fabriquer des pochoirs à partir d'une photo à la découpeuse laser

pochoir brassens

Contributeurs-ice-s michael
Licence CC-BY-NC-SA
Dificulté Moyenne
Durée 2h
Temps de fabrication à évaluer
Coût 25 €
Outils Découpeuse laser PerezCamp


Les étapes pour préparer sa photo

  • Importer une photo dans Inkscape en sélectionnant Fichier => Ouvrir dans le menu
    image brassens0.jpeg (7.1kB)
Lien vers: photo de départ
  • On va ensuite vectoriser l'image en fonction du nombre de couleurs différentes pour peindre le pochoir. En sélectionnant l'image et en choisissant dans le menu Chemin => Vectoriser un objet matriciel. La fenêtre suivante va s'ouvrir :
    image vectorisation.png (45.3kB)
  • On va jouer sur les valeurs du seuil de luminosité pour déterminer le niveau de détails souhaités
  • Pour un pochoir simple, on va sélectionner le niveau de luminosité qui traite la photo avec une seule passe
  • Pour un pochoir multicouche, on sélectionnera le nombre de passe en fonction du nombre de couleurs souhaitées pour notre graffiti en sélectionnant l'option niveau de gris (voir la partie préparer son image pour un pochoir multicouche)
  • Pour un pochoir multicouche, on fera les etapes suivantes pour chacune des passes.

  • Quelques options pour traiter la vectorisation de la photo :
    • Adoucir => permet d'obtenir une image en optimisant le nombre de point (ce qui donne des courbes plus facile à découper)
    • Empiler les passes =>
    • Retirer l'arrière plan => on le laisse cocher (ce qui supprimera la passe contenant le gris de l'arrière plan)
      image photo_vectorisee.png (35.1kB)
  • Pour vérifier que notre image est bien vectorisée on va sélectionner l'éditeur de noeuds (comme sur l'image ci-dessous avec la souris). Cela permet de modifier notre image en sélectionnant un noeuds précis.
    image souris_editeur_de_noeud.png (0.1MB)

Préparer son image pour un pochoir multicouche

  • Pour un pochoir multicouche, on va vectoriser son image en sélectionnant l'image et en choisissant dans le menu Chemin => Vectoriser un objet matriciel.
  • Ensuite, on va choisir l'option niveau de gris dans la fenetre qui apparait sur l'écran et sélectionner le nombre de passes en fonction du niveau de détails souhaités.
  • On va sélectionner notre image en niveau de gris (dans le menu en bas on connait le nombre de chemins utilisés = le nombre de passes).
  • Pour séparer nos couches de niveau de gris, on va utiliser dans le menu Objet=> Dégrouper. On a 4 images superposées qui apparaissent (attention ! ne pas sélectionner l'image pour dégrouper).

Réaliser le détrompeur pour les pochoirs multicouches

Le détrompeur permet de positionner les 4 planches de manières identiques pour superposer les couches de peintures.
  • On créé un rectangle (au dimension de notre plaque de medium)
  • On dessine 2 cercles identiques (en dupliquant le premier)
  • On va lier ces 2 cercles (en selectionnant Chemin => Combiner)
  • Ensuite on met les 2 cercles au premier plan
  • Et enfin on va les soustraire à notre rectangle representant la plaque de médium
  • Vu qu'on a sélectionné 4 passes, on va dupliquer 3 fois notre cadre (sélectionner l'image du cadre et CTRL+D)

On va ensuite aligner nos images sur les différentes plaque préparées (car chaque passe de niveau de gris à des dimensions légèrement différentes)
  • Je sélectionne une image de mes 4 passes et une planche et on sélectionne le menu aligner et distribuer (Objet => Aligner et Distribuer) et choisir "le dernier sélectionné" dans l'option relativement
  • Sélectionner l'alignement selon un axe vertical et horizontal)
  • On va ensuite grouper cet élément en sélectionnant Objet=>Grouper dans le menu

  • On va ensuite dégrouper nos différentes images et enlever la matière à découper en sélectionnant la plaque et la passe en effectuant chemin=>différence


Visualiser son pochoir à partir de l'image vectorisée

  • Créer un rectangle de couleur (plus grand que la taille de la photo)
  • On glisse l'image derrière ce rectangle de couleur
  • Et on fait passer l'image devant le rectangle de couleur en sélectionnant la photo et en cliquant sur l'icone permettant de mettre la photo au premier plan
    image photo_selectionne_a_mettre_au_premier_plan.png (0.1MB)
  • On sélectionne les 2 images dans Inkscape en appuyant sur la touche majuscule, on apercoit que nos 2 images sont sélectionnées car il y a 2 cadres en pointillées qui apparaissent autour de nos images
    image 2_images_selectionnees.png (25.2kB)
  • Enfin on sélectionne dans le menu Chemin => Différence pour donner un aperçu de notre pochoir
    image chemin_difference.png (0.1MB)
  • Cela donnera le résultat suivant (le rouge correspond à notre pochoir en bois)
    image visualisation_pochoir.png (29.7kB)

Corriger les problèmes du pochoir

L'image peut contenir encore des problèmes, c'est ce qu'on appele une île :
Les îles = ce sont des parties de bois qui sont découpées dans le vide et qui ne seront pas rattachées au reste du pochoir après la découpe.
image iles.png (15.1kB)

Pour résoudre le problème, on va rattacher les îles au reste du support en créant des ponts. Cela permettra aux îles d'ëtre maintenues pendant la phase d'utilisation du pochoir.
image pont.png (17.3kB)

Toutes les îles ne sont pas forcément utiles, certaines peuvent être supprimées et pour celles qu'on souhaite conserver on crééra des ponts.

Astuce pour visualiser rapidemment les îles

  • On sélectionne l'outil "pot de peinture" dans le menu a gauche de notre écran
    image pot_de_peinture.png (0.1MB)
  • On sélectionne une couleur différente (ici je choisis le marron) de notre rectangle représentant la planche en bois dans la palette de couleur en bas
  • Je clique avec le pot de peinture sur ma planche en bois (en rouge dans mon exemple) et tout ce qui ne serat pas relié a mon pochoir restera en rouge, donc les iles sont visibles. S'il n'y avait pas d'île, tout le pochoir serait peint en rouge.
    image visualisation_des_iles_du_pochoir.png (0.1MB)

Créer des ponts pour relier les îles qu'on souhaite découper

Il y a plusieurs façons de créer un pont, ici je vais décrire la plus simple mais si vous vvoulez en découvrir d'autres, vous pouvez regarder la vidéo de sambricole sur les iles et les ponts


Pour réaliser un pont :

  • Sélectionner l'élément rectangle dans la boîte à outil à gauche de l'écran et dessiner un rectangle (en noir ici) qui va servir de pont pour relier mon île et ma plaque de bois qui sert de pochoir
    image mon_pont.png (13.3kB)
  • Je convertis mon rectangle (qui est un objet) en chemin en passant par le menu Chemin => Objet en chemin
  • Et enfin je sélectionne mon pont, mon ile et le reste de mon pochoir (mon ile et mon pont doivent prendre la couleur de mon pochoir dans mon cas le rouge) en passant par le menu Chemin => Union
    image mon_ile_reliee.png (11.2kB)

Simplifier le pochoir

une fois qu'on a fini de supprimer les iles qu'on ne souhaitent pas conserver et de relier celles qu'on veut garder avec des ponts. On va simplifier notre fichier pour réduire le nombre de noeuds en faisant Chemin => Simplifié.




Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Caisse en bois découpée à la fraiseuse

Caisse en bois faite en fraisage à base de contreplaqué okoumé de 9mm d'épaisseur suivant un système d'assemblage par friction.

image 356889072_1442231382983599_2715807956157836008_n.jpg (0.2MB)

Le modèle de caisse est superposable et se maintient en translation.

Fichier

Modèle 3D STL : STL_Model.zip (32.2kB)
Plan DXF : Plan_Caisse.zip (5.9kB)
Plan SVG : En cours
Fichier Gcode : Gcode_FIles.zip (3.2kB) (Fait avec Kiri:Moto)

Coût de la boite

Coût matière : Environ 30€ (Moitié de plaque de 250x122)
Coût machine : Environ 7€ (1h)


Commentaire pour amélioration
Les poignées de la caisse ne laissent pas assez d'espace pour les doigts et mériteraient d'être légérement plus basses.
Matériaux plus épais et caisse plus petite serait cohérent


Contexte de création
Lorsque j'ai créé cette caisse l'idée pour moi était plus de faire un Proof of Concept pour étudié la faisabilité de créé du mobilier avec cette technique d'assemblage par tenon mortaise sans clou ni vis
Il est cependant possible (et encouragé) de se servir de plaque récupérer et revalorisé ou de chute de plaque pour faire ces caisses !
L'aspect caisse en bois "stackable" et personnalisable au niveau de la taille pourrait aussi permettre de faire un jeu de caisse de différentes tailles qui s'imbriques. (exemple ici)


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Débuter sous FreeCAD

FreeCAD est un modeleur 3D d'application générale. Le développement est entièrement Open Source (licences GPL et LGPL). FreeCAD est orienté vers le génie mécanique et la conception de produit fini, mais vise également d'autres disciplines, telles que l'architecture ou d'autres champs d'activité d'ingénierie, analyse de produit fini, imprimante 3D, et autres productions.

image Freecad_default.jpg (0.3MB)
Lien vers: https://wiki.freecadweb.org/File:Freecad_default.jpg#file
Source : https://wiki.freecadweb.org/File:Freecad_default.jpg#file

Modélisation de pièces (Atelier Part Design)

Une liste complémentaire de playlist de tutoriels vidéos pour démarrer FreeCAD en français :


Génération de G-Code (Atelier Path)


Réalisation d'assemblages (Atelier Assembly4 (addons version 0.19))


Tutoriels

Ce tutoriel aborde le fonctionnement basique de FreeCAD dans le cadre d'une modélisation 3D ainsi que les principaux outils utilisés.

Au lancement de FreeCAD, nous arrivons sur la fenêtre suivante. Le bouton "Créer nouveau..." nous permet de créer un nouveau document qui sera notre base de travail.
image 1.png (0.2MB)

Une fois ce document créé, il nous faut changer d'espace de travail. FreeCAD possède de nombreux espaces de travail dédiés à différents types de modélisation. Celui que nous allons utiliser pour la modélisation 3D est l'espace "Part Design".
image 2.png (0.1MB)

Dans l'espace "Part Design", FreeCAD nous propose de créer un corps dans la menu de gauche. Un corps représente un objet. Il est possible d'avoir plusieurs corps dans un même fichier mais nous n'en utiliserons qu'un seul pour le moment.
image 3B.png (0.1MB)

Quand le corps est créé, FreeCAD nous propose de créer une esquisse. C'est en plan en 2D d'une face de notre objet que nous pourrons ensuite utiliser pour créer l'objet en 3D.
image 4B.png (0.2MB)

À la création de l'esquisse, FreeCAD nous demande quel plan nous souhaitons utiliser comme base pour notre esquisse. Nous utilisons en général le plan XY mais un autre plan peut être utilisé pour modéliser une pièce dans un autre sens.
image 5.png (0.2MB)

Le logiciel nous emmène ensuite directement dans l'espace de travail "Sketcher" qui est dédié aux esquisses.
Cet espace de travail comporte deux barres d'outils importantes.
La première, avec des icones représentant des formes blanches et des points rouges (en haut sur mon écran), permet de créer différentes formes.
La seconde, avec des icones représentant des formes rouges (à droite sur mon écran), permet de définir les contraintes du dessin, c'est à dire ses dimensions.
image 6.png (0.2MB)

Pour ce tutoriel, nous allons utiliser l'outil permetant de créer un rectangle.
image 7B.png (0.2MB)

Nous créons donc un rectangle simple en utilisant le point d'origine comme point de départ.
image 8.png (0.2MB)

Il faut ensuite définir les dimensions de ce rectangle, pour cela nous utilisons l'outil de contrainte vertical.
image 9B.png (0.2MB)

Nous sélectionons ensuite un coté vertical du rectangle.
image 10.png (0.2MB)

Une fenêtre s'ouvre ensuite pour nous demander la dimension à appliquer sur la contrainte, ici 40 mm.
image 11.png (0.2MB)

La contrainte s'affiche maintenant à coté du trait concerné.
Nous allons ensuite définir l'autre dimension du rectangle en utilisant l'outil de contrainte horizontal.
image 12B.png (0.2MB)

Nous sélectionons un coté horizontal du rectangle.
image 13.png (0.2MB)

Puis nous lui donnons sa dimension, ici 60 mm.
image 15.png (0.2MB)

L'esquisse s'affiche maintenant en vert, cela signifie qu'elle est totalement contrainte, elle n'a aucun degrés de liberté, c'est à dire qu'elle ne peut plus bouger du fait des contraintes mises.
Nous pouvons maintenant cliquer sur le bouton "Fermer" dans le menu de droite afin de sortir de valider notre esquisse.
image 17B.png (0.2MB)

FreeCAD nous ramène directement dans l'espace de travail "Part Design" où nous pouvons maintenant voir l'esquisse que nous venons de créer.
L'espace "Part Design" possède de nombreux outils permettant de créer de formes 3D à partir de plan 2D, de créer des vides dans des formes 3D grâce à un plan 2D définissant ce vide mais également de faire des finissions sur nos pièces ou encore de dupliquer des opérations.
image 18.png (0.1MB)

Afin de créer une forme 3D à partir de notre esquisse, nous allons utiliser l'outil Protrusion.
image 19B.png (0.2MB)

Cet outil nous ouvre un menu sur la gauche qui permet de définir la hauteur de la protrusion et de régler quelques autres paramètres.
image 20.png (0.1MB)

Ici nous allons choisir une protrusion de 30 mm et valider l'opération.
image 21.png (0.1MB)

Nous pouvons maintenant voir la hiérarchie de notre objet dans le menu de gauche.
Nous avons bien notre protrusion (Pad) qui se base sur notre esquisse (Sketch).
image 22.png (0.1MB)

Pour la suite de ce tutoriel, nous allons cliquer sur la face supérieure de notre objet, cela va nous permettre de créer directement une esquisse sur cette face.
image 23.png (0.2MB)

Pour cela nous utilisons l'outil "Créer une esquisse".
image 24B.png (0.2MB)

Nous revenons dans l'espace de travail "Sketcher" mais cette fois nous pouvons voir, en fond, la face déjà existante.
image 25.png (0.2MB)

Nous allons utiliser l'outil "Cercle" afin de créer une cercle qui nous permettra ensuite de faire un perçage dans notre objet.
image 26B.png (0.2MB)

Nous plaçons notre cercle plus ou moins au centre de la face, d'abord en plaçant le centre puis en donnant une taille au cercle.
image 27.png (0.2MB)

Nous plaçons ensuite une contrainte de position sur le centre du cercle grâce à l'outil de contrainte verticale. Pour cela nous sélectionnons le centre du cercle puis l'origine du repère (en bas a gauche du rectangle).
Nous lui donnons un taille de 20mm ce qui fait la moitié de la face.
image 28.png (0.2MB)

Nous faisons la même chose pour la position horizontale via l'outil de contrainte horizontale et nous lui donnons une dimension de 30mm.
image 29.png (0.2MB)

Nous sélectionnons ensuite le cercle en lui même afin de contraindre sa taille puis nous cliquons sur l'outil de contrainte de rayon.
image 30B.png (0.2MB)

Nous donnons un rayon de 14mm à notre cercle.
image 31.png (0.2MB)

Nous pouvons maintenant sortir de l'esquisse et revenir a l'espace "Part Design". Notre cercle est bien positionné sur la face supérieure de notre objet.
image 32.png (0.2MB)

Pour réaliser un perçage sur notre objet, nous allons utiliser l'outil cavité.
image 33B.png (0.2MB)

Cet outil nous affiche un menu à gauche permettant de choisir le type de cavité ainsi que sa dimension.
image 34.png (0.1MB)

Nous allons choisir le type "À travers tout" afin de percer l'intégralité de notre objet.
image 35.png (0.1MB)

Nous pouvons ensuite valider. Dans l'arborescence de notre objet, nous voyons bien le perçage (Pocket) positionné à la suite de la protrusion (Pad) ainsi que les esquisses qui leurs sont associées.
image 36.png (0.2MB)

Nous allons maintenant réaliser un congé (un arrondi) sur l'arète supérieure de notre perçage. Pour cela nous cliquons sur cette arète.
image 37.png (0.2MB)

Nous selectionons ensuite l'outil congé dans la barre d'outils.
image 39B.png (0.2MB)

Cet outil nous ouvre un menu permettant de choisir les arètes concernées si nous voulons en modifier plusieurs ainsi que de choisir le diamètre du congé. Ici nous choisissons 4 mm.
image 40.png (0.2MB)

Nous pouvons valider et encore une fois, le congé (Fillet) apparait dans l'arborescence de l'objet.
image 41.png (0.2MB)

Nous allons ensuite réaliser un chanfrein (une coupe en angle) sur les arètes supérieures de l'objet. Nous sélectionnons donc une des arètes de cette face.
image 42.png (0.2MB)

Nous choisissons ensuite l'outil chanfrein.
image 43B.png (0.2MB)

Le chainfrein n'est pour le moment appliqué que sur une arète. Nous allons donc cliquer sur le bouton "Add" afin d'ajouter d'autres arètes.
image 44.png (0.2MB)

Nous cliquons ensuite sur toutes les arètes de la face qui apparaitrons en violet une fois qu'elles sont sélectionnées.
image 46.png (0.2MB)

Un nouvel appui sur le bouton "Add" permet de valider la sélection.
image 47.png (0.2MB)

Nous définissons ensuite la taille de notre chanfrein à 2mm. Puis nous validons.
image 48.png (0.2MB)

Notre objet est maintenant terminé !
image 50.png (0.2MB)

Ce tutoriel est terminé.
Pour plus d'informations sur les autres outils, n'hésitez pas à regarder les documents et vidéos listés dans le haut de la page.
Vous pouvez également expérimenter par vous-même pour comprendre le fonctionnement des différents outils !

Ressources

[[https://www.freecadweb.org/downloads.php Téléchargement de FreeCAD]] Wiki de FreeCAD, page principale et quelques tutos en français, le reste en anglais
[[https://www.youtube.com/channel/UCRGXbDM8raKr6t-4xhJDKJw Chaine YouTube de Sliptonic]], un des développeurs de FreeCAD Livre FreeCAD for Makers de HackSpace, pdf gratuit en anglais


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Maintenance de l'Ultimaker S5


Cette page sert à listée les erreurs rencontrées avec cet équipement et les ressources utilisées pour résoudre les problèmes

L'imprimante reste figée sur l'écran de démarrage sans aller jusqu'au menu

Dans ce cas-là, il est impossible de pouvoir faire un reset usine ou une mise à jour du firmware via le menu de la machine. Pour relancer l'imprimante voici les étapes à réaliser pour le faire électroniquement :
  • Débrancher les câbles d'alimentation (celui relié à la prise 220V et celui reliant l'imprimante au Materiel station)
  • Déconnecter les bowden 1 et 2
  • Déconnecter l'Air Manager et le Matériel Station
  • Enlever l'imprimante du Matériel Station et la coucher sur le côté
  • Dévisser les 5 vis du dessous pour retirer le capot plastique blanc et avoir accès au carte électronique (penser à débrancher le Haut Parleur pour ne pas tirer dessus les cables et penser à le rebrancher ... ou pas !)
  • Appuyer sur le bouton reset de la carte électronique (situé entre le boutton recovery et l'emplacement de la carte SD)

  • image ResetButton.jpeg (84.4kB)

Faites un test en rebranchant l'imprimante pour voir si elle affiche à nouveau le menu

Si tout est OK on remonte en suivant la procédure en inversnt les étapes

Sinon il faut réinsatller le firmware en suivant la procédure suivante :

Faites un test en rebranchant l'imprimante pour voir si elle affiche à nouveau le menu


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Lampe en lithophanie avec l'impression 3D

image bandeau_lithophanie.jpg (87.2kB)
bandeau lithophanie

C'est quoi le principe de la lithophanie

La lithophanie consiste à imprimer une photo en 3D afin de faire ressortir les contrastes grâce aux différentes épaisseurs de matière. C'est le principe de la lithographie appliquée à l'impression 3D !
Pour réaliser cette lampe nous imprimerons une photo avec une imprimante 3D en utilisant un générateur d'image 3d à partir d'une photo. Nous réaliserons ensuite un boîtier en contreplaqué à la découpeuse laser. Et nous finirons par le montage électrique de la lampe

Matériel nécessaire

- 1 lampe LED (ici multicolore ou RGB)
- 1 douille avec support de fixation
- 1 cordon d'alimentation avec un interrupteur
- du filament PLA (une couleur claire)
- contreplaqué de 5mm

Générer sa photo en fichier STL

Pour le choix de la photo, on vous laisse choisir que ce soit celle de vos petits enfants, de votre chien ou lors de votre dernière soirée entre amis (meme si cela date avec le confinement !). Essayer de choisir une photo avec un contraste élevé le résultat n'en sera que meilleur.
Une fois la photo choisie, vous pouvez vous rendre sur le générateur du site 3dp.rocks

Paramètres à sélectionner dans le générateur

Pour importer votre image, vous allez cliquer sur le bouton "images" et sélectionner le fichier photo souhaité.
Dans ce cas, j'ai sélectionné le bouton "Flat" sur le bandeau du bas pour sélectionner la forme de mon image.
Pour voir son image dans l'apercu en ligne il faut penser à cliquer sur le bouton refresh. Pour chauqe modification de paramètres, il faut cliquer sur ce bouton pour prendre en compte et visualiser les modifications.
Nous allons ensuite paramétrer les réglages nécessaires pour modifier notre photo en respectant les conditions de lithophanie. Cliquez sur le bouton "Settings" puis "Model Settings" pour régler les paramètres ci-dessous :
- "maximum size" : dans cet exemple, je l'ai réglé à 115 mm
- "thickness" : je le règle à 3 mm.
Plus cette valeur est grande, plus il y aura de matière à imprimer et plus l'impression sera difficile.
- "thinnest layer" : pour un meilleur rendu, je reste à 0,1mm ce paramètre correspond à la finesse de l'épaisseur des couches
Ensuite, nous allons régler le paramètre de nos images en cliquant sur "settings" puis "image settings" :
- On va régler l'image sur positive settings
Les autres réglages permettent de facilement faire des rotations de son image (miroir, symetrie, répétition)

Paramètres dans CURA

Maintenant que votre image est prête, vous téléchargez le fichier STL et l'ouvrez dans votre slicer avec Cura.
Ensuite, nous allons modifier quelques réglages dans la partie couche dans votre profil. Il faut en effet deux couches solides inférieures et supérieures, et 3 couches périmétriques. Vous devez remplir la photo imprimée en 100% (sinon on voit par transparence la forme du remplissage et toutes les couches imprimées ne sont pas pleines).
J’imprime personnellement les lithophanies en 0.1 mm.

Générer le boîtier de sa lampe

Les fichiers ont été réalisé avec le générateur de box boxes.py. Ils sont adaptés à la taille de l'image imprimée 10,5*8*15cm (en incluant l'épaisseur du bois en fonction de la taille choisie).
Fichier de découpe en .svg qu'il faut convertir en .dxf avec Inkscape
ClosedBox1.svg (34.8kB)
Réglage pour notre découpeuse laser :
Découpe des bords et des emplacements de vis (contreplaqué de peuplier en 5mm):
Puissance max : 95%
Puissance min : 90%
Vitesse : 25
Marquage des emplacements de la photo à marquer :
Puissance max : 25%
Puissance min : 20%
Vitesse : 300
Le deuxième réglage est à peaufiner pour graver cette partie sur 2mm d'épaisseur et ne pas faire juste un marquage. A l'heure actuelle, je me suis servi de ce repère pour coller un morceau de contreplaqué, afin de coller ma lithophanie dessus.

Montage électrique de sa lampe

Nous présenterons les étapes du montage avec des photos prochainement...

Utiliser d'autres machines pour faire de la lithophanie en FabLab

- On peut également faire de la lithophanie avec une fraiseuse CNC

Ressources pour aller plus loin sur le sujet

En consultant le site de lithophanemaker.com, vous pouvez découvrir d'autres générateurs de lithophanie
Un autre exemple pour fabriquer sa lampe avec un boitier imprimé en 3D (avec un chargeur 5V)
Un autre générateur de lithophanie : ItsLitho

Autres documentations


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Projet: Autoconstulation gynécologique - GynePunk


Date : à partir de mars, 1 fois par mois

Quoi ? Créer un groupe autour de l'autoconsultation gynécologique et du GynePunk, afin de créer du matériel d'auto-consultation gynécologique.



Le contexte
Très peu de personnes MINT (Meufs Intersexes Non Binaires Trans)viennent à OpenFactory. De manière générale, peu de personnes MINT ont accès à la fabrication numérique. C'est à cela que ce projet souhaite remédier, via un atelier directement lié aux enjeux de ce groupe social. En effet, le manque de savoir faire technique rend les MINT dépendant.e d'un système de santé et notamment de la médecine gynécologique patriarcale et colonial, dans son histoire et dans son actualité -les violences gynécologiques sont bien documentées ces dernières années-. Ainsi, l'autoconsultation gynécologique est un mouvement né d'une volonté de réappropriation de ces techniques, et par là de son propre corps.


Les objectifs pédagogiques
- Qualitatif : former des personnes MINT à la fabrication numérique : impression 3D, mais aussi à l'éléctronique, peut être un aspect chimique.
Lier théories et pratiques autour de cette thématique

- Quantitatif : Créer un kit d'urgence de consultation gynécologique (surtout de dépistage)


Compétences psychosociales

Pour qui ?
Le public
- Typologie : personnes MINT
- Quantitatif : max 10 personnnes ? pas moins de 15 ans ? un groupe à peu près stable d'une séance à l'autre?

Par qui ?
Les acteurs : Meryem

Avec qui ?
Les partenaires : Association féministe de St Etienne (Démineurs ?), association de patients de St E (ça existe ?), association de personnes migrantes qui n'ont pas accès à la sécu sociale, asso de TDS plus exposé.es aux risques gynécologiques ?
Personnes organisatrices de l'exposition GynePunk de 2017 à la Cité du Design de St-Étienne

Où ?
- Lieux : Café (remue méninge?) puis fablab (possible de le réquisitionner 1 fois par mois?)
- Fixes / Itinérants

Quand ?
- Début : mars
- Périodicité : 1 après midi par mois ?

Comment ?
La méthodologie
- Qualitatif
laboratoire d'expérimentation...
- Quantitatif

FAQ Fabmanager


Utilisateur

Tu peut retrouver un tuto spécifique en suivant ce lien !
Tu peut retrouver un tuto spécifique en suivant ce lien !
Tu peut retrouver un tuto spécifique en suivant ce lien !

Admin et gestionnaire

Tu peut retrouver un tuto spécifique en suivant ce lien !
Lors de la suppression d'une formation il faut penser à en avertir les participants et annulé les reservations prises sur l'événement de la formation sur Fabmanager.
Attention, si une formation à déjà des reservations il n'est plus possible de la supprimé, cependant il est possible de suspendre les reservations.
Pour supprimer un adhérent inscrit à une formation, il faut se rendre sur l'agenda dans la partie admin, cliquer sur la formation et bien penser à ouvrir le panneau lateral en cliquant sur la flèche en haut à droite de l'écran (fermé par défaut) pour voir et supprimer la personne incrite à la formation
image fabmanager_suppression_adherent_formation.png (72.5kB)
panneau latéral fermé (cliquer en haut à droite pour l'ouvrir)

Quand un adhérent à déjà fais les formations (par le biais des openbadge ou si c'est un adhérent ayant fait les formations avant la mise en service de Fabmanager) veuillez suivre le tutoriel sur cette page.
Pour créer un créneau de formation il y a trois impératifs :
  • La formation existe sur fabamanager
  • Les machines ne sont pas déjà réservées sur le créneau de formation envisagé
  • Pas deux formationx dans la même pièce aux mêmes horaires
Une fois ces verifications effectuées :
  • Se rendre dans l'agenda (Partie ADMIN du menu)
image admin_Menu.jpg (78.3kB)
Le Menu agenda dans la partie Admin
  • Sélectionner les créneaux horaires de la formation pour le jour souhaité
  • Une fenêtre s'ouvre et vous demande s'il s'agit d'une machine, d'une formation ou d'un événement. Sélectionner Formation
  • image popupFormation.jpg (39.0kB)
    PopUp Formation
  • Sélectionner la machine utilisée pour cette formation
image PopUpMachine.jpg (68.1kB)
PopUp sélection machine
  • Les autres questions qui suivent dans cette fenêtre sont préconfigurés (donc normalement pas grand chose à préciser, sauf pour les formations découpeuse laser Architech préciser l'étiquette "ArchiTech")
image PopUpEtiquette.jpg (34.3kB)
PopUp sélection etiquette pour une formation restreinte à un groupe
  • Avant de valider un récapitulatif des paramètres est proposé
image PopUpRecapitulatif.jpg (33.9kB)
PopUp Récapitulatif des paramètres de la formation
  • La formation apparaitra dans l'agenda si tout s'est bien déroulé
Pour gérer ses préférences de notifications (sur fablmanager et par mail) il faut cliquer sur la cloche en haut à droite d'écran et aller sur la rubrique préférence de notification.

Imprimante 3D FDM BambuLab


Slicer Bambu Studio


Formation en vidéo sur Bambu Studio proposé par Tech Napa sur Youtube

Slicer sous Linux

Parce que ces machines qui font des slicers que sous Windows et Mac... c'est un petit peu soûlant
Apparement une appimage pour Linux sur différentes distributions existe. Je la teste sous Ubuntu (enfin Mint). Vous trouverez le lien github ici : https://github.com/bambulab/BambuStudio/releases

Pour ajouter une machine il faut créer un compte Bambu Studio


Problèmes rencontrés

Avec l'AMS (= le chargeur de bobines de filament), il est compatoble avec la taille et le poids de leur bobine.
Pour les bobines de filament SUNLU, un peu galère à charger car le poids est trop léger lors de l'entrainement du filament et cela va trop vite, la bobine saute et cela bloque le chargement. Plus d'info par ici
Solution trouvé faire le chargement avec la bobine à la main (ça évite de devoir couper le filament de la buse, meme si le coupe filament au-dessus de l'extrudeur c'est pratique et le dégager du tube PTFE)

Entretien


Maintenance

Ressources


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Formation Impression 3D à OpenFactory



Objectifs :

Découvrir le fonctionnement d'une imprimante 3D (historique, technologie, matières...) Se former à l'utilisation d'une imprimante 3D
Se former aux logiciels :
Tinkercad Ultimaker Cura

Déroulé de la formation :

Journée 1

Support de formation Impression 3D


Journée 2

Construction d’un projet en lien avec le public accueilli dans la structure en s'appuyant sur "un exemple de fiche projet"

Journée 3

Finalisation des fiches projets et poursuivre l'utilisation des imprimantes 3D
Présentation des projets et échanges
Erreur d'impression, entretien et maintenance d'une imprimante 3D

Fonctionnement d'une imprimante 3D


Procédure pour retirer le filament :
  • Allumer la machine puis appuyer sur le bouton pour accéder au menu
  • Cliquer sur "prepare"
  • Descendre et cliquer sur "Preheat PLA" et laisser chauffer la buse jusqu'à 185°
  • A 185° appuyer sur l'extrudeur à l'arrière de la machine pour debrayer et ensuite tirer le fil à la main.
  • Enrouler correctement le fil sur la bobine et le coincer dans le trou correspondant.
  • Ranger la bobine.
Procédure pour insérer un nouveau filament :
  • Détacher le filament de la bobine et coupez proprement le bout du filament en biais. Cela vous aidera et rendra le filament plus facile à insérer dans l’extrudeur de votre machine.
  • Insérer le filament dans l’extrudeur, appuyez sur le levier pour simplifier le passage avec la roue crantée et faites entrer le filament dans le tube bowden. (Attention à ne pas tordre ou casser le filament que vous déroulez).
  • Continuez d’insérer le filament jusqu’au hotend et à la buse en utilisant le levier de l’extrudeur. Pour les utilisateurs de Ender 3 V2, vous pouvez aussi utiliser la molette pour faire avancer le filament.
  • Quand le filament sort de la buse, arrêtez de le pousser.
Purger avant utilisation :
Après chaque changement de filament sur votre imprimante 3D, il est très important de purger votre nouveau filament ainsi inséré.
Cette purge consiste simplement à faire passer quelques 10ène de centimètres dans le hotend et la buse pour évacuer tous les déchets ou les restes de votre ancien filament. Si cette opération ne suffit pas il faut procéder au débouchage de la buse (procédure indiquée dans la partie maintenance d'une imprimante 3D)


Allumer la machine
  • Cliquer sur le bouton "Menu" puis "prépare" puis "Auto home"
  • Ensuite cliquer sur "prepare", puis "Move Axis", c'est ici que nous allons faire bouger le plateau sur les 4 coins et le milieu du plateau pour le régler.
  • Note : pour le réglage plateau vous ne touchez que l'axe x et y, le z étant la hauteur, vous n'avez pas besoin de le toucher.
  • Ensuite, un à un, vous allez aux quatre coins du plateau, pour vérifier la bonne hauteur entre la buse et le plateau, passé une feuille entre les deux, si la feuille n'accroche pas, vous devez régler le plateau via les molettes en dessous du dit plateau jusqu'a que la feuille accroche entre la buse et le plateau.


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Formation Culture Tiers-Lieux et FabLab


Définitions


Des Lieux

Le terme Tiers Lieu viens de la traduction du terme « third place » faisant référence à un 3ème espace différencier de la maison et du lieu de travail. Un tier lieu c’est avant tout une communauté qui gravite autour d’intérêt commun et qui se regroupe dans un lieu accessible.
Le concept a évolué pour devenir aujourd’hui un espace collectif, où chacun s’approprie et participe à son évolution, avec une organisation respectueuse de ses membres et de leurs idées dans une volonté commune d’accès au plus grand nombre. On y trouve un langage particulier et spécifique mais propres aux tiers lieux qui de ce fait peuvent échanger dans la même langue. On y apprend en faisant et la gouvernance se veut être démocratique et partagé.
Ces espaces n’ont pas de labellisation, tout le monde peut créer son « tier lieu » mais de part ses déviances une partie des acteurs ont milités pour définir les TiLiOS (à comprendre Tiers Lieu Open Source), des espaces qui se veulent créer du lien entre les gens oui mais dans une volonté d’ouvrir son fonctionnement, ses connaissances, de faire réseau et de faire communauté.

Un fablab est un espace du faire tourner vers des outils de fabrication numérique. C’est une communauté d’acteurs qui interagissent, apprennent et construisent ensemble. Dans un fablab on apprend par ses pairs mais on est aussi partie prenante de l’organisation de l’espace, de son fonctionnement, de sa vie et de son rayonnement. On y produit des ressources qu’on partage comme des biens communs.
On peut y trouver des machines (imprimante 3D, découpe laser, fraiseuse numérique,…) à disposition de la communauté pour fabriquer (presque) tous ce que l’on veut. La communauté d’un fablab peut alors fournir le soutien à ses membres dans la conception de projet autant simple que complexe par ses connaissances, ses savoirs faires et ses expériences.
Ces espaces se bases sur des chartes qui en donnent leurs définitions. Ils doivent être ouvert au public gratuitement ou en échanges de services bénévoles, déclare adhérer et souscrire à la charte des Fablabs, participer et partager ses ressources aux autres.

D’autres type de tiers lieu articulé autour de la notion de faire existe, c’est le cas notamment des Hackerspace orienté informatique et numérique, des Makerspace qui vont se rapprocher d’atelier de mutualisation d’outils ou des Electrolabs plutôt destiné à l’électronique. Tous ces espaces font partie d’un grand ensemble, les espaces du faire. Ces espaces sont décloisonnés et on peut retrouver, par exemple, un Hackerspace avec un Electrolabs.
Ce sont des endroits où des makers se retrouvent pour créer ensemble et être dans une dynamique de « Do It Yourself » mais aussi de « Do It Together ».

Les espaces de Coworking sont des espaces de travail partagé, cela va bien au delà de la mutualisation de locaux professionnels car il regroupe un réseau de travailleurs pratiquant l'échange et l'ouverture.

Les Living Lab est une méthodologie où citoyens, habitants, usagers sont considérés comme des acteurs clés des processus de recherche et d’innovation

Un repair café est un atelier où des bénévoles proposent leurs expertises pour aider des usagers à réparer leurs équipements domestiques. Ces ateliers sont l’occasion pour chacun d’échanger autour d’un projet de réparation et de mettre en commun des ressources pour limiter l’obsolescence d’un objet, tout cela autour d’un thé ou un café.
Des ateliers de ce type sont organisés partout dans le monde, en France l’association repair café s’occupe de coordonnées les actions au niveau nationale en mettant à disposition des ressources, des méthodes et un soutien organisationnel pour les ateliers. Ils peuvent être couplé avec des activités comme des Electrolabs ou Hackerspaces.

Je visite des FabLabs en France, On y fait quoi ? On y trouve quoi ?

... et des pratiques


La documentation, et par extension le partage de connaissance, est l’un des piliers d’un tier lieu. C’est aux prémices autant que dans son grand final que la documentation doit faire partie d’un projet, la communauté d’un tier lieu met en commun et mutualise ses connaissances pour grandir ensemble. Les ressources sont des communs qu’on partage, chaque individu va pouvoir enrichir la pensée de celui qui le précède. On parle de donnée ouverte, participative et accessible.

Une communauté, ou l’idée de « faire communauté » c’est le fait de regarder ensemble dans la même direction, dans ce contexte la communauté est la chose la plus importante, la communauté c’est l’entité sans laquelle tout le reste ne peut exister.

L'Open Source ou code source ouvert, s'applique aux logiciels (et s'étend maintenant aux œuvres de l'esprit) dont la licence respecte des critères précisément établis (les possibilités de libre redistribution, d'accès au code source et de création de travaux dérivés). Mis à la disposition du grand public, ce code source est généralement le résultat d'une collaboration entre programmeurs.
Les Communs désignent des formes d'usage et de gestion collective d'une ressources ou d'une chose par une communauté. Cette notion permet de sortir de l'alternative binaire entre privé et public en s'intéressant davantage à l'égal accès et au régime de partage et décision plutôt qu'à la propriété.

image communs.png (23.0kB)

L’essaimage est un terme d’apiculteur, il définit un phénomène caractéristiques des abeilles qui consiste à la création de nouvelles ruches une fois que la première fonctionne. L’idée est la même, on accompagne de nouveaux projets sur la base du premier pour créer de petite entité territoriale plutôt que de centralisé une activité. Il permet de valoriser les territoires et créé de la coopération entre ceux-ci.

Un exemple d'essaimage en FabLab avec la fabrication locale et distribuée (les visières COVID)


Les origines

Historique : L'Education Populaire

Le numérique : un changement de posture dans le travail

Les Tiers-Lieux

Le MIT pour les FabLabs

Le coworking



La culture

Une Innovation ?

La culture du DIY est-ce une nouveauté ?
Mon grand-père 1er maker || Ma grand-mère ou l'art du DIY : 1 saut de société
Le numérique : un changement d'échelle
Un partage facilté qui amène un changement d'échelle
Des lieux adaptés et des fonctionnement réinventé (gouvernance, mise en oeuvre...)
Trois principes
Car il y a Tiers-Lieux et Tiers-Lieux ou FabLab et FabLab ! On les distingue comment ?
  • 1 communauté
  • du partage
  • de la documentation




Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Formation découpeuse jet d'eau Wazer


image materiaux.jpg (85.1kB)
Matière à découper


Pour préparer son fichier on va utiliser Inkscape, je suis parti d'un fichier image en licence libre trouvé sur le web de Sonic avec l'idée d'en faire une plaque de porte.
image sonicthehedgehogsvgrepocom_1.svg (2.4kB)
SVG de Sonic GPL License auteur Donnnno
Et je l'ai retravaillé un peu :
  • car il y avait des formes qui n'étaient pas vectorisées (c'étaient des objets et pas des chemins)
  • afin d'ouvrir mes formes car si je découpe toutes les formes fermées cela me fera plein de pièces séparées et ce n'est pas le but de l'exercice
  • et j'ai rajouté un cadre extérieur pour faire mon cadre de porte
image sonic.jpeg (34.9kB)
SVG sonic retravaillé

Et pour vérifier que cela correspond au travail souhaité je l'affiche en mode Contour dans Inkscape.

image Sonic_contour_2.jpg (14.9kB)
SVG sonic contour


La préparation du gcode se fait via l'application en ligne Wam de Wazer

ETAPE 1 : Importer son fichier SVG

Pour cela, cliquer sur "Import File" et sélectionner le dossier contenant votre fichier SVG.
image importer_fichier_svh.jpg (35.4kB)
Importer son fichier SVG

ETAPE 2: Position et mise à l'échelle

Cette étape vous permet de réajuster la taille et le positionnement de votre fichier.
Vous avez la possibilité de le déplacer avec la souris ou bien d'entrer directement des valeurs comme indiqué sur l'image ci-dessous.
image echelle_et_position.jpg (42.8kB)
Modifier la position et la taille de votre fichier

ETAPE 3 : Sélectionner son matériau

On va choisir le matériau à découper avec les règlages de la bibliothèque, en sélectionnant la matière à découper et son épaisseur. Dans mon cas je vais découper de l'aluminium 7075 de 2mm.
image materiaux.jpg (85.1kB)
Matière à découper

ETAPE 4 :Choisir le trait de découpe

Cette étape va permettre de déterminer où va passer notre découpe par rapport à son trait de coupe.

Une fois que vous avez effectué une sélection, un chemin vert apparaît autour ou à l'intérieur de la géométrie de la partie blanche. Cette ligne verte indique le trajet actuel du WAZER. Vous pouvez l'utiliser pour vérifier si votre dessin sera coupé correctement.

image chemin_de_decoupe.jpg (74.8kB)
chemin de découpe

ETAPE 5 : Sélectionner les onglets

Pour éviter que notre pièce se détache et endommage la coupe et la buse, on va positionner des onglets de maintien de la pièce. On peut les positionner manuellement ou automatiquement en sélectionnant le nombre et leur dimension.
image onglets.jpg (49.8kB)
Placer les onglets (en jaune)

ETAPE 6 : Sélectionner la qualité de travail et générer son gcode

La qualité du travail est toujours un compromis entre la qualité et le temps de travail.
image qualit_de_travail_et_generer_son_gcode.jpg (45.5kB)
Qualité de la découpe et génération du gcode

Resultat

Pour une découpe sur de l'aluminium (manque un peu d'épaisseur, les zones ont tendance à se plier sous leur poids et l'onglet pourrait casser ou de mettre un deuxième ilot/onglet à l'opposé pour qu'elles se maintiennent mieux)
image sonic_decoupe_metal.jpg (2.2MB)
sonic découpe aluminium

Variante

Je voulais tester la découpe dans la céramique (du carrelage de 9mm d'épaisseur qui correspond aux réglages fournis dans le logiciel)
A la première découpe beaucou de zone se sont détachées car mes ilots étaient trop fin et il y avait une zone avec beaucoup de découpes proches les unes des autres ( vers le nez et l'oeil)
Voici le résultat après avoir modifié mon fichier SVG
image sonic_decoupe_ceramique.jpg (2.2MB)
Sonic découpe céramique

Une fois la qualité sélectionnée, vous pouvez générer votre gcode en cliquant sur "Generate job file" et l'enregistrer sur la carte SD de la machine.

Avant de lancer une découpe, il faut réaliser quelques actions :
  • Dans un premier temps, il faut vérifier que les bacs de récolte d’abrasif sont vides. Si ce n’est pas le cas, il faut les vider dans la caisse prévue à cet effet.
  • On peut alors ouvrir la vanne d’eau, en veillant à ce qu’il n’y ait aucune fuite
  • Il est alors possible de sélectionner notre pièce à découper depuis le menu sur la machine. Il va alors nous énumérer un certain nombre d’étapes, qu’il faudra respecter :
    • - Il va dans un premier temps faire son home machine (0 en X et Y)
    • - Il faut maintenant fixer notre matériau sur la zone de découpe. Pour cela, il y a un tournevis et des vis disponibles dans la malette.
    • - Il est alors essentiel de faire le 0 de la machine en hauteur. Pour cela, il faut s’emparer du capuchon sur le haut de la buse de découpe, le glisser en dessous, dévisser la buse et la descendre jusqu’au contact avec le capuchon. On peut alors revisser le tout et replacer le capuchon.
    • - Sur la gauche de la machine, il y a un « tiroir » où se trouvent les réserves de sables abrasifs. Il faut le remplir à l’aide de l’eco-cup disponible. Sans enlever les tamis.
  • Il est alors temps de fermer la machine, puis de la lancer. Une fois la découpe terminée, on peut détacher la plaque, en remettant bien les vis à l’endroit approprié. Il faut alors détacher la pièce de la plaque et finir par la traiter, ce qui permet d’obtenir en fin de découpe le résultat suivant :
Avant de partir : entretenir la WAZER :
  • Purgez la haute pression en terminant correctement une coupe ou en effectuant une purge de buse dans le menu d'entretien (en naviguant sur le panneau de commande WAZER jusqu'à Configuration et maintenance>Maintenance> Purge de la buse)
  • Collectez les abrasifs (p.121 du guide)
    • Ouvrez la porte et retirer le couvercle frontale du collecteur
    • Sélectionnez Configuration et maintenance > Maintenance > Used abrasif Collect
image couvercle_collecteur_abrasif.jpeg (36.5kB)
Couvercle collecteur a retirer
  • Fermez ou fermez ??? la vanne marche/arrêt ou l'alimentation en eau de la machine


WAZER suit le nombre d’heures d’exécution dans un menu situé dans Configuration et maintenance> Durée totale de la coupe. Cela vous aidera à deviner le nombre
approximatif d'heures que vous avez consacrées à votre machine et à déterminer si un entretien
particulier est nécessaire ou non.
Si vous ne respectez pas les procédures et le calendrier d'entretien régulier, la garantie et le
support de votre WAZER seront annulés.

Entretien entre les coupes

Intervalle : <4 heures

  • Nettoyage de réservoirs
  • Vérifier le niveau du lit de coupe
  • Nettoyer l'extrémité du flexible abrasif, vérifier l'état du joint torique, repositionner l'extrémité du flexible.
  • Inspection générale de l'étanchéité à l'eau des œillets et des interfaces de soufflet
  • Une fois séché, brossez les abrasifs usagés du porte fenêtre, du soufflet et du côté du bassin


Intervalle : de service à court terme : 20-100 heures (160-750kg d'abrasif)

  • Retourner ou échanger le lit de coupe et inspecter la plaque de perçage du réservoir (p.105)
  • Nettoyage des filtres de vidange (p.107)
  • Nettoyer le bassin (p.107)
  • Contrôle du débit d'abrasif (p.109)
  • Inspection des joints toriques haute pression (p.111)

! Sur le guide il y a d'autres étapes mais elles doivent être réalisées par le Fabmanager !
Les étapes de maintenance sont expliquées de la page 104 à 121 dans le guide d'utilisateur

Nettoyage de l'extrémité du tuyau d'abrasif (p.117)

Rien de compliqué mais à faire régulièrement pour ne pas que la vase s'accumule

Nettoyage du tuyau abrasif (p119)

Assez fréquement: le sable peut se bloquer dans les tuyaux, ou de l'eau peut s'être introduit et il n'y a plus de sable qui arrive pour découper la matière. La procédure est expliqué page 119.


Ressources


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Lexique de la fabrication numérique


Pour ceux qui n'ont pas forcément de culture scientifique et technique à la base... mais qui ont besoin de parler la même langue que les autres usagers du fablab parce que c'est quand même plus pratique.

Des étiquettes à copier-coller pour préciser à quoi s'applique le terme expliqué :
Découpe laser Découpe vinyl Impression 3D Fraisage

A


B


C

Cale de hauteur: Découpe laser le petit teuteu, gabarit, qui sert à caler la bonne distance entre "la sortie du laser" et la surface à graver/découper (en faisant bouger le plateau). De forme et de matière variée. Propre à chaque machine.

D

Badges culottés

L'atelier "badges culottés" a été créé après avoir découvert et parcouru les livres de Pénélope Bagieu, "Culotées".
Dans les livres "Culotées", Pénélope Bagieu brosse avec humour et finesse quinze portraits de femmes, combattantes hors normes, qui ont bravé la pression sociale de leur époque pour mener la vie de leurs choix.
image Atelier_badge_culottes_1page.jpg (0.2MB)

Objectifs et compétences psychosociales

Cet atelier a été pensé pour développer et mieux comprendre sa pratique de :

  • Apprendre à rechercher des informations sur Internet
  • Découverte de l’histoire, à travers les portraits de ces femmes qui ont inventé leur destin
  • Introduction au féminisme et à l’égalité de genre
  • Initiation à la retouche et créations d’image avec des outils numériques
  • Calibrer, actionner et faire fonctionner une machine à badge.

Il permet de développer les compétences psychosociales suivantes :
  • Avoir une pensée créative et critique
  • Avoir de l’empathie pour les autres
  • Savoir gérer ses émotions.



Matériel et organisation de l'espace

Les fiches "bio" de l'animation

image orga_espace.png (0.2MB)



Déroulé de l'animation

L'animation se déroule en 4 temps :

Trouver une personnalité inspirante

Dans un premier temps, les participants vont regarder les "fiches" d'une trentaine de femmes qui ont bravé les interdits ou les normes sociales relevant du sexisme ou du patriarcat.
Grâce à ces fiches, ils vont pouvoir choisir quelles personnalités les inspirent.

Faire des recherches

Après avoir fait leur choix et lu les biographies, des ordinateurs sont à leur disposition, ils pourront aller sur Internet pour rechercher des informations et la vidéo en lien avec le personnage choisi. (https://www.france.tv/france-5/culottees/)
Cela va leur permettre d 'en apprendre plus sur la vie, le combat de ces femmes...

Créer un design assisté par ordinateur

Les participants vont passer à la phase de création du visuel de leurs badges.
Ils ont à disposition un ordinateur avec un logiciel de création graphique, un patron de badge et une banque de différentes images (l'image de la personnalité choisie et d'autres images pour "décorer"), à "coller" ensemble pour créer le visuel de leurs badges.

Créer le badge

Après avoir réalisé le visuel, il va pouvoir être imprimé.
Ensuite les participants pourront créer le badge avec la badgeuse fournie à cet effet.
Ils pourront s'aider du tutoriel prévu à cet effet : http://zoomacom.net/wiki/?CreationBadge

Le badge terminé, les participants ont :
Un objet unique fait par eux même, une histoire inspirante qu'ils se sont appropriée, qu'ils pourront raconter et dont ils pourront s'inspirer pour différents moments de leur vie...


Badgeuse Button Maker - Mode d'emploi

Une animation proposant un atelier de création de badges, peut vous servir pour différents événements liés a votre structure, par exemple :
Vous fabriquez les badges avec eux ou sous les yeux de vos invités/collègues/enfants/adhérents pendant un événement.
Le badge peut-être personnalisé en fonction de la photo, du motif ou de la touche personnelle qui sera choisie.
Vous pouvez choisir de faire les visuels en amont ou, sur place, faire dessiner le motif, faire du collage...


Action {{panel ...}} : l'action {{panel ...}} doit être fermée par une action {{end elem="panel"}}.

Important: outre la badgeuse en elle-même, il est nécessaire de disposer aussi d'un outil de type emporte-pièce, à la bonne taille (60mm pour des badges de 50mm), pour découper les cercles de papier qui serviront à réaliser les badges



Action {{panel ...}} : l'action {{panel ...}} doit être fermée par une action {{end elem="panel"}}.
Gabarit pour création de badges:
1 fichier = 1 badge
image gabarit_1_badge.png (5.8kB)
image gabarit_1_badge.svg (1.7kB)
Action {{panel ...}} : l'action {{panel ...}} doit être fermée par une action {{end elem="panel"}}.

Note : Pour que le visuel soit à la taille du badge (50mm), créer un visuel avec les marges suffisantes dans un carré de 60mm.


Action {{panel ...}} : l'action {{panel ...}} doit être fermée par une action {{end elem="panel"}}.


  • Placer la machine à badges sur une table devant vous.
    image badge_2.png (0.2MB)
  • Garder le matériel à portée de main.
  • Ce matériel inclut les "dessus métalliques", les dos avec épingles, les feuilles de plastique transparent et les impressions papier découpées que vous avez réalisées.

  • Vérifier que les matrices sont au correctement disposées, de façon à avoir la matrice marquée A devant vous.
  • Placer un "dessus" en métal, le visuel et une feuille de plastique transparent dans cet ordre. Etre vigilant à n'utiliser qu'une seule et unique feuille plastique sinon l'assemblage disfonctionne.
image badge_3.png (0.2MB)
  • Assurez vous que le visuel est bien orienté en position horizontale face à vous.
image badge_4.png (0.2MB)
  • Tirez sur la poignée jusqu'à ce que vous sentiez une résistance.
image badge_5.png (0.2MB)
  • La pièce du dessus est maintenant insérée dans la matrice supérieure de la presse.

image badgeuseTutoSabots.jpg (0.5MB)

  • Tournez la plaque des matrices de 180° jusqu’à la butée.
  • Maintenant, la matrice B est devant vous, prête à recevoir le dos épingle.
  • Placez une pièce "dos épingle" dans la matrice B (épingle placée de façon perpendiculaire à l’alignement de la machine).
image badge_7.png (0.1MB)
  • Tournez la plaque des matrices de façon à retrouver la matrice A devant vous jusqu’à la butée et tirez de nouveau sur la poignée pour achever le sertissage.
  • Tournez encore une fois la plaque des matrices pour retirer le badge fini.
image badge_8.png (0.1MB)
Et voila, votre badge est terminé !
Si vous rencontrez des difficultés dans la fabrication ou la finition de vos produits, n'hésitez pas à nous contacter.



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Fournisseurs matériaux

Potentiels fournisseurs, en fonction des matériaux utilisables au fablab OpenFactory.

N'hésitez pas à vous en saisir et à le compléter.


Matière Fournisseur Découpe laser Fraisage Découpe jet d'eau Brodeuse numérique
Cuir Maude cuir et tissu, Eric Venelcen, La vielle usine (valence), Compagnies des tanneurs × ×
PMMA ... × × ×
Contreplaqué ... × ×
Bois de marquetterie ... ×
Fil de broderie Le fil de vos idées ×
Feutrine ... × ×
Bois brut ... × ×

[Aide mémoire] Utilisation des fraiseuse CNC Technologie


Cette page est une aide-mémoire et n'a pas vocation à être un support d'autoformation.

Lexique

Fraise La fraise est l'outil tournant qui va enlever la matière lors de l'usinage
Queue La queue est la partie de la fraise qui va être pris en étau par le mandrin
Longueur utile (de coupe) Elle correspond à la longueur de coupe possible de l'outil, elle s'arrète quand il n'y a plus de dents
Usinage CN L'usinage Commande Numérique est un usinage controlé par un programme informatique
Gcode Le Gcode est un language de programmation et de conversation homme-machine

Sécurité

  • Porter les éléments de sécurité (casque, lunettes de protection) lorsque la machine est en marche
  • Vérifier le serrage de la pièce et de la fraise dans le mandrin avant toute opération
  • Vérifier le tracé du programme avant de le lancer (ne pas hesitez à le lancer "à vide" pour vérifier)
  • Toujours être à proximité de la machine avec un accès direct au bouton d'arrêt d'urgence
  • Mettre la vitesse d'avance à 5% dans les premiers instant de l'usinage pour éviter toute mauvaise surprise puis augmenter progressivement la vitesse.


Création du fichier

La création du fichier peut se faire sous deux formes en fonction de vos besoins et de votre compétence sur la machine.

2D : La première, en 2D, se fait à l'aide d'un logiciel de dessin vectoriel 2D (Inkscape,...). Ce dessin représentera alors le tracé de la fraise sur notre machine. Il est important de se représenter le tracé correspondant à chaque opération. Une fois le dessin fait il faut exporter le fichier sous le format .DXF, c'est un format vectoriel qui permettra de récupérer les tracés sur le logiciel de conversion en Gcode.

3D : Pour ce qui est de la 3D on peut utiliser des logiciels CAO (Conception Assistée par Ordinateur) fait pour de la 3D, tels que FreeCAD ou Blender. Le format de fichier utilisable est le .STL, c'est un format de fichier courant au sein des fablabs car il est aussi utilisé sur les imprimantes 3D.



Logiciel de conversion en Gcode - CamBam

Le logiciel de conversion est un logiciel qui va nous permettre d'affilier une opération à chaque tracé ou courbe créées à l'étape d'avant.
Pour rafraichir ses connaissances sur l'utilisation de CamBam référez vous à la section ci-dessous:

Rappel d'utilisation de CamBam


CamBam fonctionne avec des extensions de document en .DXF, ce format vectoriel permet de garder les tracés en vecteurs entre le logiciel de conception et le logiciel de Fabrication Assisté par Ordinateur.

Une fois avoir lancer le logiciel CamBam vous pouvez ouvrir le document préraré en amont sous le bon format. Pour cela cliquer sur fichier (en haut à gauche de l'écran), puis ouvrir et selectionnez le fichier souhaité.

Une fois le fichier ouvert sur CamBam vous avez la possiblité de le redimensionner ou de le changer de position. Les deux traits en bas à droite de la fenêtre de visualisation correspondent à l'origine de votre programme.

Il est possible que votre esquisse soit subdivisée en traits plus petits que les formes générales, pour joindre ces traits il suffit de les sélectionner et de faire crtl+J ou d'aller dans Edition puis Joindre.

Pour changer la position de votre esquisse, appuyer sur Shift puis vous pouvez cliquer (clic droit) sur la forme et la changer de position en restant appuyé.

Pour redimmensionner votre esquisse aller dans Edition puis Transformer puis Echelle.

Il est possible de créer directement une esquisse sur CamBam pour des formes simples.

Une fois l'esquisse téléchargée et prête, on peut passer à l'affiliation des opérations.

Une fois le document ouvert et positionné on peut affecter des opérations à chaque trait de notre esquisse.
En usinage CN il y as 5 opérations disponibles :
  • Poche : Il s'agit d'une opération qui évide la matière en suivant un tracé extérieur sur une certaine profondeur
  • Contournage : C'est une opération qui permet de découper l'intérieur ou les cotés d'une pièce
  • Suivi de profil 3D : C'est une opération réservée à l'utilisation de volume 3D dans CamBam, elle permet de suivre une courbe 3D
  • Gravure : Cette opération permet de faire suivre un outil suivant un trait.
  • Perçage : Permet de programmer des cycles de percage

Pour affecter une opération, sélectionnez le trait auquel vous voulez la rattacher puis cliquer sur l'opération sur le bandeau supérieur.
L'opération va alors apparaitre sur le bandeau de gauche. Une fois l'opération sélectionnée vous aurez accès aux paramètres de contrôle de votre opération.
Les paramètres important sur lesquels vous devez influer sont les suivant :
  • Outil : Le choix de l'outil se fait en fonction d'une bibliothèque déjà existante, vous pouvez y accéder par le menu déroulant à droite de la ligne.
  • Vitesse de rotation : C'est ici que vous aller pouvoir reporter la valeur de F calculée (pour la calculer se référer à la section suivante).
  • Vitesse d'avance : C'est ici que vous aller pouvoir reporter la valeur de Vf calculée (pour la calculer se référer à la section suivante).
  • Vitesse d'avance en Z : Correspond à la vitesse de déplacement de la fraise en descente (en régle générale elle correspond à Vf/4)
  • Profondeur de passe : Cette valeur doit être comprise entre 0.1 et 1 mm. Plus la valeur est basse, moins les efforts seront importants et meilleur sera le résultat.
  • Profondeur finale : C'est cette valeur qui va définir la profondeur de votre usinage.

[En cours d'écriture]


Choix d'outil et calcul de vitesse

Les différents types d'outil

Fraise à surfacer : elles se reconnaissent par leur diamètre important. Leur principale utilité est de faire un surfaçage (opération qui consiste à enlever quelques millimètres au dessus de la pièce pour avoir une surface propre).
Fraise 2T (2 tailles) : Ce sont les fraises les plus utilisés pour de l'usinage CN, elles sont assez versatiles et se présentent sous toutes les dimensions. Elles se reconnaissent par leur cylindricité et leurs deux arêtes de coupe. C'est un outil très adapté à l'usinage de poche.
Fraise hémisphérique : Une fraise avec un bout arrondi, elle permet de faire du suivi de profil dans un usinage 3D.
Fraise à chanfreiner/rayonné : ce sont des fraises spécifiques qui sont montées pour faire la finition d'une pièce et ébavurer les angles en chanfrein ou congé.
Fraise de gravure : C'est une fraise avec un angle de taille compris entre 45° et 10°, elle est utilisé pour faire des gravures ou du suivi de profil sur de la finition.
Foret de percage : Ce sont des forets de percage classique qui peuvent être montés sur la fraiseuse CN pour effectuer des séries de perçages.

Le choix de l'outil est évidemment dépendant de l'opération à executer.

Tableau de valeur de vitesse d'avance et de rotation de la broche pour un outil de diamètre 6mm

Matière Vitesse d'avance Vitesse d'avance en plongée Vitesse de rotation Fraise conseillée
PVC expansés 4000 1000 12 000 Fraise 1 dent plastique/résines
Verres acryliques 3000 700 20 000 Fraise 1 dent acrylique
Différents plastiques (PS, ABS, PE,...) 3500 700 15 000 Fraise 1 dent plastique/résines
Aluminium composite 3000 600 12 000 Fraise 1 dent plastique/résines
Bois reconstitués (CP, MDF, Aggloméré) 4000 800 12 000 Fraise 2 dents bois
Bois bruts (chêne, sapin, bambou, hêtre, balsa,...) 2000 800 14 000 Fraise 2 dents bois
Résines (epoxy, polyester) 2000 800 12 000 Fraise 1 dent plastique/résines
Mousses rigides et semi rigides 4000 1000 16 000 Fraise 3 dents mousse
Aluminium et laiton (en tôle) 400 100 14 000 Fraise 1 dent alu
Aluminium et laiton (en bloc) 1000 100 14 000 Fraise 1 dent alu

Tableau de valeur pour le calcul des vitesses d'usinage et de rotation de la broche

Matière Vitesse de coupe Fraise conseillée
PVC expansés 230 Fraise 1 dent plastique/résines
Verres acryliques 380 Fraise 1 dent acrylique
Différents plastiques (PS, ABS, PE,...) 280 Fraise 1 dent plastique/résines
Bois reconstitués (CP, MDF, Aggloméré) 230 Fraise 2 dents bois
Bois bruts (chêne, sapin, bambou, hêtre, balsa,...) 280 Fraise 2 dents bois
Résines (epoxy, polyester) 230 Fraise 1 dent plastique/résines
Mousses rigides et semi rigides 300 Fraise 3 dents mousse

Formule de calcul

fz = Ø/50
F = (1000×Vc)/(π×Ø)
Vf = F×fz×Z
Vc (vitesse de coupe) : c'est la vitesse tangentielle au niveau de la dent de l'outil tournant (fraise ou foret)
fz (en mm/dent) : correspond à l'avance par dent, donc le nombre de millimètres qui peuvent être enlevés avec l'utilisation d'une seule dent par rapport à l'outil
Ø : c'est le diamètre de l'outil
F (en tour/min):correspond à la vitesse de rotation de la broche
Vf (en mm/min) : est la vitesse d'avance de notre outil en phase de travail
Z : Nombre de dents sur la fraise choisie


Logiciel de contrôle de la fraiseuse - Mach3

Le logiciel Mach3 est un logiciel de contrôle (monitoring) de machine à commande numérique.

Lorsque vous aurez lancé le logiciel vous allez tomber sur une interface similaire à celle représentée ci-contre.

image maxresdefault_1.jpg (0.2MB)

Cette interface est composée de 6 sections :
  • Une section de visualisation du Gcode : Cette fenêtre vous permettra de suivre en temps réel l'évolution de votre Gcode lors du fraisage. Cette Fenêtre peut psaraître obscure mais elle est très utile pour détecter des erreurs de programmation.
  • Une barre de bouton : Cette barre de boutons est l'une des plus importante de cette interface. Ce sont eux qui vont nous permettre respectivement de "lancer" notre programme, le mettre en "pause", stopper complétement notre programme et "palper" la surface de notre pièce pour effectuer le zéro en Z.
  • Un bouton d'arrêt d'urgence
  • Une visualisation des coordonnées de l'outil (dans l'environement programme ou machine)
  • Un panneau de contrôle des vitesses de rotation et d'avance de l'outil
  • Une interface de prévisualisation du parcours d'outil

Rappel d'utilisation de CamBam

[En cours d'écriture]

Faire le zéro en X et Y


Faire le zéro en Z

La position du zéro en Z est très importante, c'est elle qui va définir les valeurs de profondeur que vous allez mettre sur CamBam.
Il est d'usage de mettre le zéro en Z :
  • Au niveau du martyrs si vous voulez découper une pièce
  • Au niveau de la surface à usiner si vous ne souhaitez que graver ou faire une poche

[En cours d'écriture]


[En cours de rédaction]

Découpeuse Laser : Generateur de boîtes


Pour créer une boite à la découpeuse laser, on peut bien entendu la dessiner soi-même avec Illustrator ou Inskape, mais pour des formes simples il est parfois bien pratique d'utiliser des générateurs de boites.
Voici une petite liste des générateurs qu'on est en train de tester au sein du FabLab :

Les générateurs de boîte

1. Maker Case :
Une interface en français qui permet de générer des boites simples, des polygones ou des boites à coin arrondi.
Les unités de mesure sont en pouce et on peut les changer en millimètre.
On peut sélectionner si c'est une boite fermée ou non / si l'assemblage se fait par des encoches / personnalisé l'épaisseur du matériel

2. Carrefour du Numérique :
Une interface en francais, avec des mesures en millimètre uniquement.
On peut sélectionner s'il s'agit dune boite fermée avec un couvercle

3. Boxes.Py

4. Make a box
Pas encore testé

5. Les boîtes de Jerome Leary
Un aperçu en direct de la boîte à découper

Les boîtes en papier

6. Template Maker
Un choix impressionnant de forme différentes qui peuvent être générées à partir de ce site. Pour en citer quelques unes : pyramide, brique de lait, boîte à explosion, présentoir de comptoir, enveloppe, étoile, sac ...

Les générateurs d'engrenage

7. Involute : générer des engrenages cylindiques

8. Les engrenages de Jerome Leary
Il permet également de générer des crémaillères en lien avec vos engrenages

Les générateurs de labyrinthe

9. Maze

10. Maze Generator

Des générateurs divers et variés

11. Un générateur de puzzle

12. Un générateur pour optimiser la matière

13. Un générateur d'hexagones

Convertir un SVG en DXF dans Inkscape

un tutoriel intéressant pour convertir ses fichiers SVG en DXF dans Inkscape


Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
Présence d'une redirection vers "AtelierStephanoisesRemarquables"

Pépé le pot de fleur imprimé en 3D

image IMG_20210423_120210.jpg (3.0MB)
Pourquoi imprimer un pot de fleurs? Parce que les plantes, c'est chouette et ça purifie l'air que tu respires.
L'idée de ce pot est la suivante: avoir un pot différent et surtout avoir un pot avec un trop plein qui évitera à la plante de baigner dans l'eau et donc de potentiellement de mourir (terre trop humide = pourrisement des racines).
| Contributeurs-ice-s  | william          |
| Licence              | CC-BY-NC-SA      |
| Dificulté            | Facile           |
| Durée                | 2h               |
| Temps de fabrication | 1 jour et 16h (pour un pot de 15 par 15cm)   |
| Coût                 | 15 €  (pour un pot de 15 par 15cm)           |
| Outils               | Creality ender 3 |
| Ingrédients          | PLA, Tinkercad   | 


Création sur Tinkercad


Étape 1
Alors, en premier lieu, il faut créer le pot en lui-même :
image pp_1.jpg (83.9kB)
  • Il faut choisir la forme cylindre et lui donner un rayon de 100 mm et 100 mm de hauteur, votre forme doit être "solide", on l'appellera donc forme solide.

Étape 2
  • Ensuite, vous allez créer un autre cylindre de "perçage."
    image pp_2.jpg (59.5kB)
  • Vous créez un cylindre de 85 mm et de 100 mm de hauteur, votre forme doit être en "perçage", on l'appellera donc forme perçage.

Étape 3
  • Vous allez mettre la forme perçage à 5mm de hauteur de plus que la forme solide grâce au "petit triangle" au dessus de votre forme.
  • La forme perçage va vous permettre de "creuser" la forme solide pour le vider de sa matière.

Étape 4
  • Maintenant, vous sélectionnez vos deux formes et cliquer sur l'icône "Aligner" vous centrez vos deux formes pour qu'elles s'emboîtent parfaitement.
    image pp_3.jpg (60.0kB)

Étape 5
  • Vous cliquez ensuite sur l'icône "Regrouper", cette action va permettre à la forme perçage (le cylindre de perçage) de creuser la forme solide.
  • Votre structure "externe" de pot est maintenant créée.
Étape 1
  • Pour le système de "trop-plein", vous allez dans un premier temps créer une galette de 86 mm de diamètre et de 5 mm d'épaisseur.
    image pp4.jpg (45.6kB)
Cette galette va nous permettre d'empêcher la terre et l'au d'être en contact dans un premier temps et dans un second temps, permettre aux racines de se frayer un chemin pour aller chercher l'eau elles mêmes.
Une fois que vous l'avez créé vous la laissez de coté.

Étape 2
  • Ensuite, vous allez créer le système de perçage pour que l'eau puisse s'écouler.
  • Vous choisissez la forme cylindre et vous créez un cylindre de 3 mm de diamètre et 30mm de hauteur, puis un cylindre de perçage de 1.50mm de diamètre et de 32 mm de hauteur.
    image pp8.jpg (26.4kB)

Étape 3
  • Une fois cette étape ok, vous les aligner sans les regrouper, nous appellerons cette forme "tube de perçage".

Étape 4
  • Vous allez maintenant créer les formes de perçage pour percer les tubes de perçage, on va les appeler "mini tube de perçage" (je sais mes noms ne sont pas incroyables...)
  • Vous créez un cylindre de 0.50mm de diamètre et de 10 mm de hauteur.

Étape 5
  • Vous mettez les minis tubes de perçages à hauteur du tube de perçage et les dupliquez 5 fois.
  • Vous les disposez à 1/5/9/12/16 mm de hauteur sur le tube de perçage.
    image pp9.jpg (13.8kB)

  • Une fois cette étape ok, vous aligner le tout correctement et vous regrouper.
Étape 6
  • C'est le moment de dupliquer vos tubes de perçage qui ne font plus q'un avec vos minis tubes de perçage, 17 fois pour ensuite les dispatcher de façon homogène sur la galette créé à l'étape 1.
  • image pp10.jpg (0.1MB)
  • Attention votre galette doit être à 24 mm de hauteur ( il faut compter l'épaisseur de celle-ci) pour que vos cylindres puissent ressortir correctement.

Étape 7
  • Le moment pas marrant arrive, vous allez devoir dégrouper chaques tubes de perçage pour ensuite les regrouper en intégrant la galette ( sinon la galette ne prendra pas en compte le perçage du haut et vous vous retrouverez avec le cylindre bouché au niveau de la galette)
    image pp11.jpg (53.2kB)

Étape 1
  • Maintenant, vous allez placer votre galette dans le cylindre qui est votre structure "externe" de pot, pour ce faire, vous allez mettre la galette à 30mm du "sol" intérieur avec l'outil triangulaire noir.

  • Ensuite vous sélectionnez la galette et le pot et avec l'outil aligner vous alignez et regroupez les 2 formes.
    image pp12.jpg (0.1MB)


Votre pot est maintenant terminé et peut être importé sur votre slicer avant d'être imprimé et d'accueillir votre prochaine plante.
image pp13.jpg (85.0kB)

Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

[Tuto] Comment graver sur une surface courbe avec l'Epilog Mini 40W

Introduction

Ce tutoriel a pour objectif de montrer une évolution dans l'utilisation de la découpeuse/graveuse laser Epilog Mini.

Cette machine comporte 3 plateaux différents :
  • Un plateau "nid d'abeille" (Vector cutting table)
  • Un plateau d'usage général (Task plate)
  • Un support rotatif (Rim-drive rotary attachement)
Le tutoriel va s'intéresser à l'utilisation du dernier. Il permet de graver une bouteille, une gourde, un verre ou tout objet cylindrique avec des dessins vectoriels ou matriciel.

Nous verrons comment mettre en place le plateau adéquat et configurer le système sur le logiciel.

Cette page comprendra les traductions de certain terme en anglais afin de pouvoir faire appel au livret fournit avec la machine si besoin.

Lexique

Cale de hauteur C'est la pièce métallique qui permet de faire le focus manuel de la tête laser
... ...

Sécurité

  • Toujours éteindre la découpeuse laser Epilog Mini avant de brancher ou débrancher le cable du support rotatif
  • Ne jamais laisser tourner le laser sans être présent à coté
  • Ne jamais graver ou couper une matière comprenant du fluor ou du chlore


Changer le plateau

1 - Baisser le plateau
Pour permettre une meilleur accessibilité lors de l'opération il est necessaire de baisser le plateau avec l'option de focus manuel.
2 - Eteindre la machine
Pour éviter tout court-circuit lors du branchement (ou débranchement) du support rotatif il est impératif d'éteindre la machine lors de cette opération.
3 - Retirer le plateau
Pour retirer le plateau il faut :
  • Ouvrir la porte sur la face avant de la machine (il est assez dur à ouvrir c'est normal)
  • Ouvrir la machine par le dessus
  • Relever les régles sur les cotés du plateau
  • Retirer délicatement le plateau en faisant attention de ne pas rentrer en collision avec la tête laser
  • Retirer la barre de nivelement présent au centre du plateau
  • Par la porte avant, déverouiller la plaque de récupération des déchets
  • Retirer la plaque de récupération des déchets
  • Positionner le support rotatif sur le fond du plateau grâce aux picots et aux trous prévus à cet effet (photo ci contre)
  • Brancher le support rotatif dans la connectique prévue à cet effet (le cable torsadé avec la petite étiquette dans le sucre présent au centre et au fond de l'intérieur de la machine)
4 - Rallumer la machine

image OpenfactoryEpilogMiniGravureVerreSupport.jpg (0.3MB)

Positionner l'objet

Une fois le changement de plateau effectué on va pouvoir venir positionner notre objet pour avoir une gravure la plus nette possible.
La butée se fait à gauche de la pièce, au niveau de la platine.

Ajuster la longueur et verrouiller la position grâce à la gachette de droite (sur l'image ci contre). Les roues doivent se positionner au plus proche des extrémités de l'objet à graver, tout en laissant 1cm de marge.
Pour avoir une gravure la plus uniforme possible il est necessaire de niveller la pièce par rapport à l'axe de translation de la tête laser.

Pour régler l'horizontalité de la surface de gravure il faut :
  • Positionner l'objet dans le meilleur sens pour ça, on va essayer de positionner l'objet de façon à avoir le coté le plus proche de notre gravure collé à la butée de la machine
  • Régler la hauteur de la partie droite grâce à la molette (sur l'image ci contre), pour vous aider vous pouvez regarder par la porte avant si la surface à graver est horizontale.

image EpilogMiniSupportRotatifReglages.png (0.9MB)
Une fois la surface à graver mise à niveau, on peut effectuer le réglage manuel de la distance focale avec la cale de hauteur, comme pour une gravure classique.

Réglages logiciel

Lors du lancement du logiciel
Taille de la zone de travail:

Menu Grandeur de la plaque > Dimensions

Largeur <=> la hauteur de l'objet (bouteille, vase...)
Hauteur <=> la circonférence de l'objet

L'aperçu de la zone et du motif à graver reflète l'orientation physique de la machine:
La gauche est à gauche, la droite est à droite.
Attention Ce qui correspond au HAUT et BAS de votre objet... dépend de comment vous l'installez sur le support rotatif. Pensez-y pour ne pas graver votre motif la tête en bas.
Rappel À partir d'un visuel en noir et blanc, la machine grave les traits, points, surfaces qui sont en noir.

(voir aussi: Réglages découpeuse laser Epilog Mini 40W)

Trucs et astuces

Pour une gravure sur verre (transparent ?), afin d'améliorer la qualité de la gravure, certains recommandent de recrouvrir la zone à graver:
  • d'une serviette (en papier) humide (bien plaquée, sans bulles ni décollement)
  • de ruban de masquage type scotch bleu
Attention 1 si vous optez pour cette option, assurez-vous que le medium utilisé n'altère pas le mouvement des roues du support rotatif.3

[Openfactory] Ressources par machines









Formation Raspbery Pi

image langfr130pxRaspberry_Pi_logo.svg.png (11.8kB)
Un Raspberry Pi c'est quoi
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Raspberry Pi de Wikipédia en français (auteurs)

Le Raspberry Pi est un nano-ordinateur monocarte à processeur ARM de la taille d'une carte de crédit conçu par des professeurs du département informatique de l'université de Cambridge dans le cadre de la fondation Raspberry Pi3. Le Raspberry Pi fut créé afin de démocratiser l'accès aux ordinateurs et au digital making4 (terme anglophone désignant à la fois la capacité de résolution de problèmes et les compétences techniques et informatiques)5. Cette démocratisation est possible en raison du coût réduit du Raspberry Pi, mais aussi grâce aux logiciels libres4. Le Raspberry Pi permet l'exécution de plusieurs variantes du système d'exploitation libre GNU/Linux, notamment Debian, et des logiciels compatibles. Il fonctionne également avec le système d'exploitation Microsoft Windows : Windows 10 IoT Core6, Windows 10 on ARM (pour l'instant[Quand ?] relativement instable), celui de Google Android Pi7 et même une version de l'OS/MVT d'IBM accompagnée du système APL\3602. Il est initialement fourni nu, c'est-à-dire la carte mère seule, sans boîtier, câble d'alimentation, clavier, souris ni écran, dans l'objectif de diminuer les coûts et de permettre l'utilisation de matériel de récupération. Néanmoins des « kits » regroupant le « tout en un » sont disponibles sur le web à partir de quelques dizaines d'euros seulement.


Entretien et Maintenance Epilog Mini

🔥 Nettoyer le laser est un très bon moyen de prévenir tout départ de feu lors de l'utilisation de la machine. Une accumulation de résidus de découpe et de gravure peut être dangereux et peut créér un risques de flamme. Garder le laser nettoyé et sans débris et faire attention à enlever les débris régulièrement du bac de récupération pour une utilisation dans les meilleurs conditions.

🚨 À chaque utilisation
  • Passer un coup de chiffon sur la machine
  • Nettoyer le poste de travail à proximité
  • Jeter les chutes de coupe
  • Nettoyer la jauge d'auto focus

La jauge est montée à l'arrière du charriot qui porte la lentille de focus. Le bas de la jauge (la demi sphère au bout de l'arbre) doit être nettoyée régulièrement pour avoir un focus précis.

🧽 Utiliser un coton tige et une solution d'eau avec un peu de savon classique. Venir frotter la surface pour enlever tout résidu de fumée ou de projection.

📅 Une fois par mois

Nettoyer les lentilles et miroir

Si de la fumée, de la résine ou d'autres résidus s'accumulent, ils vont réduire drastiquement la capacité du laser et peuvent entrainer la détérioration des lentilles.
Les deux optiques les plus sujettes à s'encrasser sont la lentille de focus et le miroir juste au dessus. La lentille et le miroir sont intégrés dans le charriot mais peuvent être démontés pour le nettoyage. Il n'est cependant pas nécessaire de les démonter pour un nettoyage classique. Pour nettoyer plus en profondeur et démonter le système il faut enlever les deux vis CHC (3/32") qui retiennent la lentille du charriot.

🧽 Tremper un coton tige dans le solvent préalablement versé dans un petit récipient puis frotter légèrement les lentilles en veillant à tourner régulièrement le coton tige pour utiliser une surface propre jusqu'à ce que la lentille est visuellement propre. Puis avec un nouveau coton tige sec faire un mouvement de zigzag sur la lentille de haut en bas. Veillé à ne pas faire de mouvement rotatif trop appuyer ou régulier, enlever toutes fibres résiduels qui pourraient resté sur la lentille et laisser sécher celle ci avant toute utilisation.
Une autre lentille peut être a nettoyer moins régulièrement, la lentille de focus placer sur le bras motorisé à gauche. La même procédure est à appliquer.
Si il n'y a plus de produit de nettoyage fournit il est possible de le remplacer par de l'alcool de laboratoire pour éviter tout dépôt de résidus. Ne surtout pas utiliser de l'eau, de l'alcool isopropylique ou de l'acétone, ils contiennent des impureté qui risques d'endommager les lentilles.

📅 Une fois par semaine ou si de la poussière s'est accumulée

Nettoyer le l'encodeur optique et son guide

Si vous graver beaucoup de matériaux qui génère des débris et de la poussière il se peut qu'une partie aille de loger sur la bande qui sert à la machine à se repérer dans l'espace et empêcher son bon fonctionnement. Ils sont localisé en dessous de du cache de protection de l'axe X. L'encodeur optique fournit les informations nécessaire au positionnement précis du bras sur l'axe X. Si l'encodeur ou le lecteur est sale, l'axe X peut ne pas arriver à se localiser. Si cela arrive il faut enlever le carter de protection de l'axe et nettoyer la bande.
La bande optique est une fine pièce de plastique transparente qui à des très fine lignes gravés dessus.
Le lecteur est en forme de fer à cheval et entoure la bande plastique, il est possible que des débris ou de la poussière se glisse dans cette espace, un coup de soufflète à air comprimé devrait suffire à libéré cette espace (attention à la pression cependant).
Après le nettoyage fait, bien replacer les différents éléments à leurs places.

🧽 Frotter avec un coton tige imbibé d'eau distillé la bande.
Pour retirer le cache de protection il faut éteindre le laser, dévisser les deux vis de chaque coté du cache sur la face avant et les 5 sur la face arrière. Il n'est pas nécessaire d'enlever complément celle ci, juste de les dévisser partiellement suffit. Puis retirer le cache de protection pour rendre accessible la bande optique et son lecteur.

📅 Une fois par an

Nettoyer et lubrifier le rail à bille de l'axe X

🧽 Utiliser un tissu doux ou un coton tige avec un peu d'alcool pour nettoyer chaque guides à bille qui support le système optique. Un coton tige est parfait pour nettoyer l'intérieur du rail de l'axe X.
Utiliser un chiffon en coton sec pour nettoyer toutes la longueur du rail.

⚙️ Après l'avoir nettoyer, placer environ 2cm de graisse sur le dessus du rail de guidage de la courroie. La machine étant éteinte il sera aisé de faire circuler de gauche à droite le charriot de la lentille pour en graisser toute la longueur.

📅 Une fois par an

Nettoyer le tiroir à débris

🧽 On peut accéder au tiroir en ouvrant la porte avant de la machine (attention elle est un peu difficile à l'ouverture), deux petits ergot permettent de verrouiller et déverrouiller le tiroir en position.


Une fois ces ergots déverrouillés vous pouvez retirer le tiroir, le vider et le remettre en place.

📅 Une fois par mois

Nettoyer la ventilation

🧽 Passer un chiffon microfibre sec sur les fente de ventilations dans la machine (fente horizontale et verticale sur la plaque du fond de l'espace de travail) et passer la microfibre dans le conduit d'évacuation de l'air sur l'arrière de la machine.

📅 Une fois par an

Maintenance du tube laser

Le laser utiliser dans cette machine ne nécessite une maintenance très faible pour son fonctionnement. Il est cependant utile de vérifier que tous les ventilateurs (présent sur le haut de la machine) fonctionnent pour éviter toutes surchauffe du système. Si nécessaire passer un coup de soufflette à air comprimé pour désencrasser les pales des ventilateurs.

OpenFactory

OpenFactory désigne l’activité fablab portée par l'association Zoomacom et sa communauté d'usagers-makers. Elle a pour but de mettre à disposition de tous les acteurs, professionnels et citoyens, des processus et des outils de conception, fabrication et de production sous la forme innovante d’une “usine ouverte” afin de créer les conditions d’un développement économique et social durable sur le territoire.

Son action porte notamment sur l’accompagnement à l’appropriation du concept “Faites-le vous-même” (Do It Yourself) grâce entre autres aux volets service, animation, formation et incubation dans une démarche libre et ouverte.

Les activités utilisent le local et le matériel du fablab, géré en partenariat par l'association Zoomacom et l'Université Jean Monnet, situé dans le bâtiments des Forges, quartier Manufacture, à Saint-Étienne.
www.openfactory42.org

Vie du FabLab



Agenda (du wiki)







Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

CamBam


CamBam est un logiciel permettant de créer des fichiers d'usinage (Gcode) depuis un fichier DAO ou depuis son éditeur de dessin intégré.

CamBam a de nombreux utilisateurs dans le monde entier, des amateurs aux professionnels de la CNC et ingénieurs.

Actuellement CamBam supporte les fonctions suivantes:

  • Lecture et écriture de fichiers .DXF 2D
  • Importation des fichiers Gerber.
  • Profilage en 2.5D avec génération automatique des attaches.
  • Usinage de poches en 2.5D avec détection automatique des îlots.
  • Perçage (Normal, cycle de perçage, en spirale, script perso.)
  • Gravure.
  • Gestion des polices "true type" (TTF) et extraction de contours.
  • Conversion d'une image bitmap en relief 2.5D
  • Importation de géométries 3D depuis les formats de fichiers STL,3DS et RAW
  • Surfaçage 3D
  • Tournage.
  • Extension des possibilités via des scripts et "plugins" perso.

http://www.cambam.info/doc/fr/Introduction.htm

Ressources interessante :
Usinage 3D
- http://www.atelier-des-fougeres.fr/Cambam/Aide_V1/tutorials/Usinage3D.html
- Découverte de l'usinage 3D : http://www.atelier-des-fougeres.fr/Cambam/Aide_V1/tutorials/Usinage3D_overview.html

Erreur d'impression, entretien et maintenance d'une imprimante 3D


Sur ces sites, vous trouverez un etat des lieux des problèmes identifiés qui entraînent des impressions de mauvaises qualitées et des conseils pour les résoudre.

Lubrifier les axes

Lors d’une impression, la tête d’impression ainsi que le plateau de votre imprimante sont en mouvement. Si les axes ou les vis sans fin ne sont pas assez lubrifiés, il y a risque de grippage et d’usure.
Par conséquent, la qualité de vos impressions risque de se dégrader (décalage sur les objets imprimés et autres déformations). Par la suite, il se pourrait même que des éléments mécaniques se bloquent et cassent.

  • Nettoyer avec un chiffon les axes et les vis sans fin
  • Lubrifier les tiges de guidage de l'imprimante avec modération car cela peut retenir la poussière s'il y en a trop (avec de la graisse PTFE ou une autre huile compatible pour le plastique ou de la WD40)
  • Pour la vis sans fin, mettre une noisette de graisse et faire monter et descendre le plateau plusieurs fois pour bien répartir la graisse

Nettoyer la buse d'impression

La buse d’impression est un des éléments les plus importants de l’imprimante, en effet, c’est par cette pièce que vient être déposé le matériau d’impression couche après couche. Une buse non entretenue peut partiellement ou entièrement se boucher et cela peut créer des défauts
d’impression et des obturations. Par conséquence s’assurer de la propreté d’une buse d’impression est indispensable et essentiel.

Pour cet entretien, toutes les 2 ou 3 bobines du même matériau ou à tout changement de matière, nous recommandons de charger et d’extruder pendant quelques minutes avec un filament de nettoyage, particulièrement si vous imprimez avec des matériaux techniques. Le rôle du matériau de nettoyage est d’intercepter les débris résiduels de matière dans la buse et les extraire lors de l’extrusion.

Il se peut que, lorsque que vous extrudez votre filament de nettoyage, la buse soit totalement bouchée et que rien n’en sorte. Dans ce cas, extraire le filament de la tête, mettre celle-ci en chauffe puis passer une aiguille de type « acuponcture » ou un petit foret par l’extrémité de la buse. Pour finir il faudra extruder le filament de nettoyage pour bien finir le nettoyage des résidus qui obstruaient la buse.

Réglage du niveau du plateau d'impression

La première couche de l’impression est d’une importance capitale car celle-ci détermine la bonne adhésion de votre objet au plateau, c’est là qu’intervient le réglage du plateau d’impression. Ce réglage consiste à vérifier la distance en Z entre le plateau et la buse d’impression, cette distance est d’environ 0,2mm. Des écarts au niveau du nivelage du plateau peuvent apparaitre après de nombreuses manipulations ou après le déplacement de la machine.

Pour vérifier cette distance, 2 possibilités s’offrent à vous :
  • Votre imprimante dispose d’un système de vérification qui réajuste automatiquement la distance en Z (auto-leveling). Dans ce cas, si la machine ne lance pas automatiquement la procédure avant chaque impression, il vous suffira de la lancer manuellement de temps en temps. La machine peut éventuellement demander une intervention manuelle.

  • Votre imprimante ne dispose pas d’un système de vérification automatique du plateau, dans ce cas une intervention manuelle est requise. Vérifiez la distance en Z à l’aide d’une feuille de papier intercalée entre la buse et le plateau, et ajustez l’écart à l’aide des vis de réglage sous le plateau jusqu’à obtenir un léger frottement de la feuille entre le plateau et la buse. La vérification de cette distance, doit-être effectuée à plusieurs endroits sur le plateau (les 4 angles plus le centre).

Il existe des fichiers STL qui permettent de verifier le bon nivellement du plateau.

image bed_level_ender3.jpg (33.5kB)
bed level by elmerohueso

Nettoyer les feeder ou le bowden

Le feeder est le mécanisme qui permet d’entrainer le filament d’impression jusqu’à la tête d’impression, il est généralement composé d’un moteur, d’une roue d’entrainement, et d’un système de serrage pour ajuster la pression au niveau de la roue d’entrainement.
image feeder.jpeg (6.3kB)

Resserrer les vis

Au cours des impressions, la machine subit l'effet des vibrations et avec le temps certaines vis peuvent se desserer, voir tomber si on ne le fait jamais !

Retendre les courroies

Penser à vérifier la tension des courroies de l’imprimante.
Une tension trop basse se caractérisera souvent par des décalages sur les pièces imprimées, des claquements lors des impressions et en général par un aspect « flottant » de la courroie.

Il est recommandé de le nettoyer toutes les 300 heures d’impression (plus souvent ca permet aussi d'éciter des problèmes), si vous ne pouvez pas le démonter complétement, passez un coup de soufflette pour enlever les poussières et résidus de filament plastique.

Conserver son filament

Le filament devient cassant s'il est entreposé dans des lieux humides.


  • L'erreur E1 printer Halted Thermal Runaway

Cette erreur est lié à une fonction de sécurité sur les éléments chauffant de l'imprimante 3D (Thermal Runaway Safety du firmware Marlin). Cette fonction de sécurité arrête le processus d'impression en cas de problème sur les éléments chauffants ou de ceux qui surveillent les éléments chauffants (de la buse ou du plateau).
  • - Si cette erreur intervient pendant la montée en température ou l'impression, il y a des chances que ce soit un des éléments chauffants ou une de thermistance qui surveille la température qui pose problème
  • - Si cette erreur intervient au lancement de l'imprimante, le problème vient très certainement de la carte mère.
Cet article vous explique comment et quels éléments controlés en fonction du problème rencontré



Déboucher une buse

Apprendre en vidéo à déboucher une buse
La méthode atomique

Changer une buse

Tutoriel en vidéo pour changer une buse

Réglage du capteur capacitif

Principe
Un capteur capacitif détecte la distance par rapport à un obstacle. Pour l'imprimante 3D CR 10sPro il est utilisé en tant que capteur de fin de couse pour l'axe Z. Il est légèrement au dessus de l'orifice de la buse afin que le plastic imprimé sur le plateau ne touche pas le capteur.

Étapes pour régler la hauteur de détection du capteur capacitif de la Créality CR-10 Pro

  • Éteindre l'imprimante
  • Baisser la tête d'impression jusqu'à ce que la buse touche le plateau (vous pouvez la descendre à la main)
  • Ajuster la hauteur du capteur capacitif en dévissant les vis de serrage qui se trouvent sur le coté du capteur (Mettre le capteur à 5mm de la buse ou du plateau)
  • Allumer l'imprimante et observer la Led qui se trouve au dessus du capteur:
    • Lorsque la led est allumée le plateau est détecté
    • Si la Led est éteinte le plateau n'est pas détecté
  • A l'aide d'un tournevis, ajuster la vis de réglage pour se placer à la limite de la détection (quand la led s'allume)

Arrivé à cette étape, nous avons effectué un réglage grossier. Il s'agit maintenant de faire le réglage fin.
Dans le menu de l'imprimante, lancer la calibration du plateau.
Au final, il doit y avoir l’équivalent d'une cale de 0.2 mm entre le plateau et la buse.
Si la buse est trop proche du plateau visser la vis du capteur (si elle est trop loin dévisser)

Mise a jour des software (ou firmware)

Il est recommandé de garder à jour votre machine, ainsi que son slicer sur votre ordinateur, en effet les fabricants apportent régulièrement des améliorations afin de rajouter des fonctionnalités, corriger des bugs ou faire des optimisations.

Les mises à jour firmware (logiciel carte électronique de la machine) et software (logiciel sur votre ordinateur) sont directement disponible sur le site internet du fabricant de votre imprimante.



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Fonctionnement de la découpeuse vinyle Silhouette Cameo

(voir aussi: Formation Découpeuse Vinyle Cameo)

Les Silhouettes sont des outils électroniques de découpe permettant de découper une grande variété de matériaux, comme le papier, le film vinyle, le papier cartonné, le tissu, les films de transfert textiles et bien plus encore.
Elles se connectent à un ordinateur comme une imprimante.
Avec le logiciel inclus Silhouette Studio, vous pourrez créer et découper vos propres dessins, utiliser les polices déjà installées sur votre ordinateur...

La Silhouette Cameo 4 est munie d’un écran tactile, connexion Bluetooth ou USB avec un chargeur de rouleau, un massicot intégré et son double chariot.
Découpez du vinyle, du papier cartonné, du tissu, de la feutrine, du similicuir et plus encore !

image Cameo 4

La Cameo 4 permet de découper des médias tendres allant jusqu’à 3 mm d’épaisseur et détecte automatiquement l’outil inséré.
Elle permet de larges découpes, jusqu'à 3 mètres de long pour une largeur maximum de 60 cm.


Logiciel Silhouette Studio

Minimum requis: Windows 8/8.1, Windows 10 - Mac OS 10.12 - (Chromebook et Linux ne sont pas compatibles)

Page de téléchargement Logiciel Silhouette Studio: https://www.silhouettefr.fr/applications-logiciels/

Documentation logiciel : Documentation_logiciel_Silhouette.pdf (3.6MB)

Utilisation: aide-mémoire

Tuto aide mémoire du fablab d'Auxerre


Consommables / fournisseurs

  • TransferID (usine située 35 Rue de Malacussy, Saint-Etienne, à la limite avec La Ricamarie, possiblité de commander en ligne et de récupérer la commande sur place)
  • La Fourmi Créative > Vinyles


Découpes > Réglages


Cameo 1 > vinyle noir mat

  • Lame: 3
ATTENTION: sur ce modèle ce paramètre correspond à la longueur physique de la lame qui se règle manuellement en intervenant sur la machine:
image lameSilhouetteCameo.jpg (12.2kB)
utiliser le "tube" autour de la tête de découpe et faire correspondre la flèche au numéro correspondant.
  • Force 20-25: découpe le vinyle + son papier support
  • Force 10 découpe seulement le vinyle
  • Vitesse: 4
  • Passages: 1
  • Profondeur: 3 (à voir si 2 ça ne suffirait pas?)


Cameo 1 > Flex / flock

  • Format : dxf (depuis Inkscape > Enregistrer sous > AutoCAD DXF R14)
  • Lame: 3
ATTENTION: sur ce modèle ce paramètre correspond à la longueur physique de la lame qui se règle manuellement en intervenant sur la machine:
image lameSilhouetteCameo.jpg (12.2kB)
utiliser le "tube" autour de la tête de découpe et faire correspondre la flèche au numéro correspondant.
  • Force: 33
  • Vitesse: 4
  • Passages: 2



Licence Creative Commons
Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Découper des courbes de niveau avec une découpeuse laser


Quelques conseils suite à des problèmes rencontrés lors de découpes destinées à créer des maquettes 3D à partir de courbes de niveau.


Plateau

Il est préférable d'utiliser le plateau en nid d'abeille. Avec les barres, des pièces fines et longues peuvent basculer.

image OFDecoupCourbes2NivoBarres.jpg (0.2MB)

Paramétrage

Paraméter l'ordre des découpes de manière à ce que le rectangle englobant soit la dernière découpe du travail.

image OFDecoupCourbes2NivoRect.jpg (0.2MB)

Maquette pour le Musée de la fourme et des traditions de Sauvain

Le Musée de la fourme et des traditions du village de sauvain (42) a missionné plusieurs étudiants de l’École d’Architecture de Saint-Étienne pour la réalisation d'une maquette de la station de Chalmazel et des ses alentours.

image IMG_52281024.webp (0.3MB)

Cette maquette à l’échelle 1/2000 et de taille 3,20m x 1,80m est placée dans la salle d’exposition des senteurs de montagne, afin de montrer d’où proviennent les parfums et leur lieu de fabrication.

Porté par : association ARCHITECH
Réalisé de juillet à septembre 2023


les étapes, en images


image ArchitechMaquetteMontage01.webp (0.6MB)

image ArchitechMaquetteMontage02.webp (0.3MB)

image 20230906_111655_crop.webp (0.1MB)

image 20230911_145008_1024.jpg (0.3MB)

image 20231006_2107451024.webp (0.4MB)

image IMG_52481024.jpg (0.4MB)


Problèmes rencontrés

Voir Découper des courbes de niveau avec une découpeuse laser

Couper du papier et du carton fin au fablab


Souvent quand on pense découpe on pense découpe laser. Hors le fablab est aussi équipé d'un plotter de découpe souvent associé au vinyl.

On peut donc, selon les cas vouloir utiliser l'une ou l'autre.


Pourquoi choisir la découpe laser ?

  • Grands formats
  • Plus facile de déplacer des pièces en cours de travail et rester précis sur leur position dans l'espace...

S'inscrire une formation

Pourquoi choisir le plotter de découpe ?

  • Parce que la découpeuse laser est plus souvent réservée ;)
  • Parce que ça consomme moins d'énergie
  • Parce que ça coûte moins cher (prix libre)

S'inscrire une formation au plotter de découpe (Plateforme Fab-manager)

Débuter avec l'impression 3D SLA sur la Halot One



photo Halot One Creality

Caractéristique de la Halot One

  • Volume d'impression : 127x80x160mm (longueur, largeur et hauteur)
  • Capacité du réservoir : 285 ml
  • 4 niveaux indiqués sur la cuve : 140 ml/170 ml/225 ml/285 ml
  • Epaisseur d'impression des couches : 0.01 à 0.2mm
  • longueur d'ondes : 405nm

Guide de démarrage rapide Halot One

La stéréolithographie est une des technologies de fabrication additive utilisées pour imprimer en 3D. Le principe est simple, il consiste à venir tremper un plateau dans un bac de résine de polymère et une source lumineuse va venir flasher la résine liquide pour la polymériser et la transformer en un plastique dur
Avantage de l'impression SLA :
  • Une plus grande adhésion entre les couches (en effet les couches de résine se polymèrisent entre-elles)
  • Une épaisseur de couche d'impression plus fine de 0,01 à 0,2mm
  • Une surface plus lisse
  • Inconvénients :
  • Un volume d'impression plus petit 127x80x160mm
  • Un temps de nettoyage des pièces à prévoir (meme si on utilise des résines qui se nettoient à l'eau)

Plateau inversé

Par rapport à l'impression 3D FDM, notre plateau est situé en haut et il va descendre dans une cuve de résine afin de limiter la quantité de résine nécessaire dans la cuve. La source lumineuse est placé en dessous de la cuve (en cas de mauvaise impression cela peut être une source d'erreur si la source est encrassée)
Au début on avait des plateaux situés dans le bain de cuve et la source lumineuse en haut, cela nécessitait une grande quantité de résine dans la cuve.
Vous retrouverez un schéma explicatif de ces 2 fonctionnements via ce lien.

Orientation de la pièce

Pour des résultats d'impression de plus grande qualité mais aussi en faciliter le retrait de la pièce dans certains cas, il est recommandé de respecter les règles suivantes :
  • Incliner la pièce, en impression SLA on n'imprime jamais sur la base du plateau (il y a un effet de succion du polymère par le plateau qui sera d'autant plus important si la pièce est plane et la surface grande)
  • Exemple d'une pièce inclinée
  • Orienter votre pièce de manière à éviter les surplombs, en la retournant elle se retrouvera sur le corps de la pièce
Exemple de l'orientation d'une pièce pour éviter une zone en surplomb
Vous pouvez trouver d'autres conseils sur l'orientation d'une pièce en fonction de cas bien spécifiques

Plateforme de ressources

Vous pouvez utiliser tous les fichiers 3D qu'on peut trouver sur les plateformes de partage de fichier STL et/ou OBJ. Ce sont les mêmes images 3D qui sont utilisées que pour l'impression 3D FDM

Dans cette partie nous verrons comment effectuer les principaux réglages de son slicer pour préparer et exporter le fichier à l'imprimante.
  • Ouvrir le logiciel Halot Box
  • Ouvrir un fichier : Cliquer en haut à gauche sur le bouton Ouvrir et sélectionner votre fichier

image Ouvrir_un_fichier.jpg (0.1MB)
Ouvrir un fichier avec HalotBox
  • Faire pivoter son image

image Pivoter_son_fichier.jpg (0.2MB)
Faire pivoter son image
Sélectionner dans le menu de gauche le bouton Faire pivoter, autour de votre objet vont apparaitre 3 cercles de couleurs pour faire des rotations sur les 3 axes. Sélectionner l'axe rouge et faire tourner la pièce de 20°. Elle se repositionnera automatique en Z avec la partie la plus basse en contact avec le plateau.
  • Passer en mode édition des supports en cliquant sur le bouton support dans le menu au centre de l'écran et en haut

image Passer_en_mode_edition_support.jpg (0.2MB)
Mode édition des supports
  • Cliquer sur le bouton tous dans la partie du menu de droite appelée génération automatique des supports
  • Passer dans le mode trancher (menu central en haut)
  • Sélectionner l'épaisseur de couches souhaitées (dans le menu latéral à droite)
  • Cliquer sur Trancher
  • Passer dans le mode exporter (menu central en haut)
  • Exporter le fichier le format de fichier est du cxdlp
  • Sélectionner impression en locale pour exporter votre fichier sur l'ordinateur ou une clé USB


Une fois votre fichier cxdlp installer sur votre clé USB, vous pouvez brancher votre clé sur l'imprimante.
Vous appuyez sur l'écran tactile sur le bouton imprimer. Vous allez trouver les fichiers disponibles sur votre clé. Cliquer une première fois sur le fichier, cela va permettre de le télécharger dans la machine. Une fois le téléchargement fini vous allez retourner à l'écran d'impression.
Il y aura dans le dossier 2 fichier qui porte le meme nom (celui sur la clé a telecharger et celui qui est télécharger)appuyer sur le fichier avec le logo d'une flèche vers la droite dessus (un peu a la manière du bouton play)
Votre impression va se lancer et le plateau va descendre dans la cuve à résine




On listera dans cette partie les différentes réponses trouvées lors des problèmes rencontrées
  • Rien ne s'est imprimé sur mon plateau :
    • - Vérifier qu'il ne reste pas un résidu de résine qui s'est solidifié au fond de la cuve (on peut passer une spatule en plastique doucement sur le film de fond de cuve) pour voir s'il ne reste pas des résidus de précédentes impressions. On peut aussi dévisser la cuve et regarder par transparence par-dessous (attention a garder la cuve horizontale... sinon risque d'une douche de résine !!)




  • Licence Creative Commons
    Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
  • Régler les miroirs de la Perez Camps


    A la suite du changement de notre tube laser, on avait fait un réglage un peu trop rapide des miroirs et l'efficacité du laser s'en est ressenti au fur et à mesure car au bout de 3 mois celui-ci ne découpait meme plus du MDF de 3mm. Un peu dommage pour un laser de 130W.
    Il existe différentes techniques pour régler les miroirs de sa machine.On a fait un mixte de ces techniques pour l'adapter à notre problème (vous retrouverez les tutoriels utilisés dans la liste des ressources avec des schéma explicatifs qui sont très bien mais pas libre de droit donc on vous conseille d'aller lire les liens ... car une image est bien plus parlante que du texte)

    La première étape consiste à vérifier l'alignement du miroir.
    Pour effectuer cela on va
    • positionner du scotch de peintre sur le miroir numero 3 (celui au-dessus de la buse laser)
    • diminuer la puissance du laser (entre 25 et 30%) en uutilisant le potentiomètre réglant l'intensité du laser
    • faire un pulse sur la machine (pour voir l'impact du fasiceau du laser)
    • vérifier le positionnement en faisant cela dans les 4 angles du plateau (pour verifier les écarts sur les axes X et Y)
    Si des décalages sont observés (que tous les impacts ne sont pas centrés on va devoir corriger la trajectoire du faisceau laser en réglant les différents miroirs)


    On va vérifier la direction du faisceau laser sortant du miroir numero 1:
    • en collant du scotch de peintre sur le miroir numero 2
    • en rapprochant le miroir 2 proche du miroir 1 (afin de réduire l'écart du faisceau)
    • faire un pulse sur la machine (pour voir l'impact du fasiceau du laser)
    • observer le résultat de l'impact si c'est centré on continue sinon on règle le positionnement du miroir jusqu'a a avoir un impact qui est centré (pour règler la position du miroir on va utiliser les 3 vis derrière les miroirs, lire les explications à l'étape 4)
    • on éloigne le miroir 2 au plus loin du miroir 1 (afin de réduire l'écart du faisceau)
    • faire un pulse sur la machine (pour voir l'impact du fasiceau du laser)
    • observer le résultat de l'impact si c'est centré on poursuit sinon on règle le miroir jusqu'a a avoir un impact qui est centré


    On va vérifier la direction du faisceau laser sortant du miroir numero 2:
    • en collant du scotch de peintre sur le miroir numero 3
    • en rapprochant le miroir 3 à proximité du miroir 2
    • faire un pulse sur la machine (
    • observer le résultat de l'impact si c'est centré on continue sinon on règle le positionnement du miroir jusqu'a a avoir un impact qui est centré
    • on éloigne le miroir 3 au plus loin du miroir 2 (afin de réduire l'écart du faisceau)
    • faire un pulse sur la machine (pour voir l'impact du fasiceau du laser)
    • observer le résultat de l'impact si c'est centré on poursuit sinon on règle le miroir jusqu'a a avoir un impact qui est centré


    Chaque vis correspond à un règlage bien prècis (une illustration est fourni dans le lien comment aligner un miroir dans la partie ressource):
    • La vis située sur le haut du support de miroir permet de régler le miroir en hauteur
    • La vis située en bas à gauche permet de régler le miroir su l'axe horizontal (de gauche à droite)
    • La vis située en bas à droite permet de règler le faisceau en diagonal



    Pour vérifier le bon fonctionnement de votre laser faite des tests de découpe avec un matériau prévu pour la découpe d'une épaisseur max et ceci dans les 4 angles de votre plateau et vérifier que tout se passe bien (sinon vous pouvez faire quelques réajustements)

    ATTENTION : Bien penser à remettre au maximum le potentiomètre d'intensité de votre faisceau laser


    Licence Creative Commons
    Ce contenu de Zoomacom est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

    Bilan Annuel OpenFactory


    Cette page permettra de regrouper les bilans annuels de l'activité FabLab présenté lors des Assemblées Générales de Zoomacom.


    • Michaël en vidéo (séquence de 14:35 à 21:35) pendant l'AG de Zoomacom du 30 avril 2024 au Point Milieu à Saint-Étienne.

    • PrezBilan2021.sozi.pdf (0.1GB) : Bilan 2021 présenté lors de l'Assemblée Générale du 12 mai 2022 à la MJC/Médiathèque Les Passerelles de Montrond Les Bains.

    • bilan_2022_sozi.pdf (1.0MB) Bilan 2022 présenté lors de l'Assemblée Générale du 28 avril 2023 à la salle de l'Embarcadère à Saint Just Saint Rambert.
    Filtrer :  "CNFS42" "+ "3D"  "CNFS42" "+ "Arduino"  "CNFS42" "+ "Robotique"  "CNFS42" "+ "Seniors"  3D  3L  à finir  accessidev  Action publique  Agenda  Aide  algorithmes  altervilles  Android  Animation  Anti-malware  Antivirus  Architech  Archive  Arduino  Art numérique  Article  Atelier  Auto-formation  Avatar  Badges  BigBlueButton  Bilan  CARSAT  cartographie  Cartopartie  Catalogue  Centres Sociaux  CNFS  CNFS 43  cnfs15  CNFS42  CNFS43  CO2  Communication  communication PDN  communiqué de presse  competences  Compétences psychosociales  contrôleparental  Cookies  copil  CrealityCR10SPRO  Creative Commons  CRf  Croix-rouge  Cubelets  Cubetto  Culture  Cyberattaque  cyberharcelement  Cybersécurité  cybersexisme  Cyberviolences  data  DDOS  Découpe  découpe jet d'eau  Découverte  Design Tech Académie  DIY  données  e-mail  e-sport  eAdministration  Education aux médias  Éducation aux Médias et à l'Information  Éducation nationale  Électronique  email messagerie  EMI  Emploi  Emulateur  en cours  En travaux  Ender3  Enfants  Entreprises  Environnement  Epilog  EPN  EPN stéphanois  EPN VSE  EscapeGame  Espace Numérique Roannais Agglo  Étrangers  Exposition  Fablab Roannais Agglo  FabLabsLoire  Fabmanager  Fabrique de la Transition  FamillesRurales  Family Connection  fauteuil roulant  femmes  fiche andragogique  fiche d'accompagnement  fiche méthode  Fiche Pédagogique  Fiche projet  FicheProjet  filles  Firewall  Foire de Saint-Étienne 2019  Formation  FormLabs  Fraisage  fraiseuse  FreeCAD  Fréquence Écoles  genre  Graphisme  Groupes  Halot-One  Handicap  Hinaura  Impacts  Impression 3D  Impression3D  Inclusion Numérique  information  Informatique  Ingénierie sociale  Inkscape  Intelligence Artificielle  IT  JE23VillageFiche  Jeux vidéo  joystick  Juridique  Kryta  La Source Numérique  laser CO2  LeoCAD  lien social  LinkedIn  Linux  Logiciel  Logiciels Libres  Loire  Maintenance  Makey makey  Makey-Makey  Malware  Maquette  Matériel  Mattermost  MD43  MDX-50  Médias sociaux  Médiathèques de Roanne  Médiation numérique  MedNum42  MedNumLoireForez  Messagerie  Métiers du numérique  Minecraft  Minetest  Modèles économiques  modules  MOOC  Musique  MVCSE  Newsletter  NLCyber42  NodeMCU  NumeriqueLibre  NumLibre  Objets connectés  oclock  Openagenda  OpenFactory  OpenFactoryDIY  Openscop  Openshot  OpenStreetMap  Ordinateur  OSPA  Page à supprimer  Page avec medias manquants  Pages sans contenu  Pages sans contexte  PANA  Pare-feu  Parentalité  Patrimoine  PDN  PDNCamp  Pédagogie  PerezCamp  petite enfance  Phishing  Piskel  PIX  Pixel Art  PLA  Podcast  politiques numériques  Portail  presentation  Presse à injection  Primo  Procédures  Programmation  Projets  Promeneurs du Net  Protection  QR Code  R&D  Radar  RadioBox  Rançongiciel  Raspberry Pi  Réalité virtuelle  Recherche Emploi  regroupement  REMN  REMNG1  REMNG2  REMNG3  Repair Café  résine  Ressourcerie  Ressources  Retrogaming  RGPD  Rive de Gier  Rive2Geek  Roannais Agglomération  Robotique  S5  Scratch  Sénior  seniors  sexualité  Silhouette Cameo  Silo  SLA  Snapmaker  Soupe Digitale  Sphero  Statistiques  Stencyl  StephT  Surveillance  Tablette  Téléphone  territoire  Théâtre  Thymio  TinkerCad  tourisme  Transition  Tutoriel  Twitch  Ultimaker  UltimakerCura  Veille  Ville numérique  Vinyle  Vocabulaire  VotAR  VR  Wazer  Wi-Filles  Wiki  Windows  Wordpress  xml  YesWiki Thèmes  Youtube  Zoomacom  Zoomatos